• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

Période Type de masse d'air Cause
du 1 

Tropical

Anticyclone Allemagne
du 2 au 4

Maritime Tropical

Dépression Atlantique => Ouest Irlande
le 5

Continental

Crête anticyclonique des Açores
du 6 au 9

Maritime

Dépression Atlantique => Mer Nord => Scandinavie
le 10

Maritime

Anticyclone Europe occidentale
le 11

Maritime

Dépression sud Islande
du 12 au 15

Maritime

Crête anticyclonique des Açores
le 16

Continental

Zone haute pression GB
du 17 au 20

Maritime

Complexes dépressionaires (Islande, Nord GB, Mer du Nord, Scandinavie)
du 21 au 23

Maritime

Dépression Ecosse <=> Sud Islande
le 24

Continental

Anticyclone Allemagne
le 25 Maritime   Dépression Bénélux
le 26 Maritime Tropical   Dépression France
du 27 au 30  Maritime Polaire Dépression GB => Sud Scandinavie 
le 31  Maritime  Crête anticyclonique des Açores

Bilan chiffré du mois



Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

19.0

35.5 (16)

190.5

Normales 1981-2010*

18.4

73.5 (14.3)

200.7

Ecart

0.6

-38 (1.7)

-10.2

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2010, nous utliserons les moyennes de la période 1981-2010 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global.

Le bilan complet se trouve ici : Relevés pour juillet 2015.
Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Le mois de juillet 2015 fut caractérisé par des températures légèrement excédentaires mais dans les normes, des précipitations anormalement déficitaires en quantité et normales en fréquence, ainsi qu'une  insolation proche des normales. (Station de référence : Uccle). 

On retiendra aussi de ce mois de juillet 2015 la vague de chaleur intense du début de mois, avec de nombreux records dans l'est de notre pays, ainsi que la nuit la plus chaude jamais enregistrée en Belgique (du 3 au 4), et une vitesse moyenne de vent exceptionnellement élevée.

Initiée le dernier jour du mois de juin précédent, une vague de chaleur a concerné la Belgique durant la première semaine de juillet. Celle-ci fut intense, quoiqu'au final limitée en durée. C'est surtout l'est de notre pays, et la région liégeoise en particulier, qui a été la plus durement touchée par cette période caniculaire.

Le 1er juillet, bien aidé par l'arrivée d'air tropical direct, les températures se sont envolées, parfois au delà des 35°C, notamment sur l'ouest du pays, généralement peu habitué à de telles températures. C’est ainsi qu’on a relevé 35.3°C à Beitem (Roulers), 35.2°C à Passendaele et 35.2°C à Coxyde. Pour cette dernière station, en l'absence de brise de mer ce jour-là, il s’agit de l’une des plus hautes températures qu’on y a relevées. Il n’y a que le 6 août 2003 (36.2°C), le 19 juillet 2006 (36.0°C) et le 1er août 1995 (35.7°C) qui ont fait mieux à cette station. Pendant le grand été de 1976, la température n’y a jamais dépassé les 34°C.

A Uccle, la température a atteint 34.5°C ce 1er juillet 2015. A Kleine Brogel, la température a atteint 35.5°C.

Le lendemain, 2 juillet, la situation était assez remarquable : une côte belge voyant ses températures proches des 20°C (avec cette fois une brise de mer bien présente et la présence le matin de quelques orages), le centre du pays avec des températures de 23 à 32°C de l'ouest à l'est (30°C environ en région bruxelloise) et l'est de la Belgique sous des masses d'air particulièrement torrides !

Des records sont ainsi tombés : non seulement des records pour une première décade de juillet, mais aussi des records pour le mois de juillet, voire même des records dans l'absolu, tous mois confondus !

Ci-dessous, les valeurs relevées ce 2 juillet 2015 et, entre parenthèse, le record pour juillet, puis le record dans l’absolu, tous mois confondus.

Kleine Brogel : 38,1°C (37,8°C le 19/07/2006 ; 38,2°C le 20/08/2009)
Bierset : 37,5°C (36,7°C le 19/07/2006 ; 36,7°C le 19/07/2006)
Saint-Hubert : 32,0°C (31,8°C le 19/07/2006 ; 34,4°C le 06 et 08/08/2003)

Ces températures maximales tout à fait exceptionnelles contrastaient fortement avec les températures maximales enregistrées à la Côte (21.7°C à Zeebruges).

La nuit du 3 au 4 juillet restera dans les annales comme la nuit la plus chaude jamais enregistrée en Belgique. A Uccle, la température n'est pas descendue en dessous de 24.5°C. A Bierset, ce minimum sera de... 25°C ! À Zeebruges, les températures qui étaient restées très fraîches pendant la journée du 3 juillet, avec un maximum de 19,9°C par un vent soutenu de nord-nord-est ont fait place, peu après minuit, a fait place à des masses d'air plus chaudes qui ont fait monter la température jusqu’à 24°C. Les 3 et 4 juillet, les températures furent encore caniculaires, particulièrement à Uccle, qui connaissait donc, ce 4 juillet, une vague de chaleur officielle (5 jours supérieurs à 25°C dont 3 supérieurs à 30°C). La dernière datait de fin juillet 2013. Si à Uccle, la vague de chaleur se terminera le 5 juillet (le 6, la température maximale n'atteignait que... 24.9°C !), l'est du pays a lui terminé sa vague de chaleur 48h plus tard.

Vous pouvez comparer cette vague de chaleur, brève mais intense, avec celles qu'a connu notre pays depuis 1901, via notre article, que vous trouverez ici). 

La fin de la vague de chaleur s’est caractérisée, comme si souvent dans nos contrées, par des convergences préfrontales précédant le passage du front froid proprement dit. Une ligne de convergence a affecté l’est du pays dès le matin tandis qu’une seconde, orientée nord-ouest – sud-est, a affecté plusieurs régions du pays durant l’après-midi, mais a frappé surtout l’est du pays, en y provoquant des orages de grêle particulièrement intenses du côté de Verviers. Peu de temps après, c’est le front froid qui est passé avec une chute nette des températures.

À l’ouest du pays, des orages ont éclaté aussi, moins conséquents. Des mammatus ont notamment été observés au littoral, tandis qu’un début d’asperatus undulatus a été vu près de la frontière française, non loin d’Ypres. 

Après la canicule, c'est le froid (enfin plutôt le frais) qui devait s'inviter en Belgique. Le 8 juillet, la température maximale n'atteignait même plus 20°C à Uccle (18.4°C). C'est aussi le retour des averses, nombreuses mais généralement peu importantes, sauf dans les Hautes Fagnes où des cotes pluviométriques proche de 25 mm y seront observées. Le 10 juillet, la température minimale descendait jusqu'à 0.0°C à Elsenborn, soit la température la plus basse jamais enregistrée en juillet en cette station ! A noter que durant la journées, le températures seront à nouveau plus douces, et Elsenborn atteindra 21.7°C, soit une amplitude thermique de 21.7°C pour cette journée du 10 juillet en cette station !

Si le 11 juillet, la chaleur a refait son apparition (27.9°C à Uccle), les jours qui ont suivi ont été plus frais, plus humides mais aussi particulièrement sombres (du 12 au 15).

20150628Wanfercée-Baulet
Nuages épars dans le ciel de Pin, le 14 juillet 2015.  Le reste du pays restera dans la grisaille...
Photo : Jean Marie Lahure.
 

Retour timide de la chaleur ensuite, par le sud : grand contraste de température ce 15 juillet entre les régions gaumaises (28°C à Aubange) sous le soleil et les régions du nord du pays, sous la fraîcheur et la grisaille. Le 16 juillet, la chaleur modérée se généralisera à tout le pays. Les 30°C seront dépassés dans l'extrême sud du pays.

A noter, durant la nuit du 16 au 17 juillet, une impressionnante remontée des températures, observée en de maints endroits du pays. Ce phénomène aurait pu être associé à un heatburst, phénomène assez rare lié au passage d'orage (ou du moins averses) a base élevé (altocumulonimbus) en train de mourir. Mais dans le cas de la Belgique ce jour-là, il s’agissait d’un autre phénomène. Il y a eu en journée des infiltrations maritimes alors que l’air chaud, présent dans le sud du pays, l’était aussi au-dessus de l’inversion sur le reste du pays.

Le soir et la nuit, en outre, cet air se refroidit légèrement, tandis que l’air chaud est toujours présent en altitude. Or, à l’avant d’un faible front froid, une ligne de convergence pré-frontale s’est formée, qui n’est pas assez puissante pour générer de gros orages, mais qui génère une augmentation suffisante du vent pour qu’il y ait brassage de l’air. C’est ainsi que l’air plus chaud et plus sec des couches moyennes se mêle à l’air plus frais des basses couches et provoque cette hausse des températures.

Dans notre réseau de stations MeteoBelgique, Vaux-sous-Chèvremont est vraiment éloquent avec une différence de 8°C en 2h : 20°C à 3h du matin, la température y a grimpé jusqu'à 28°C vers 5 h du matin !

Dans le même temps l'humidité relative est passé de 87 à 43% (le point de rosée est ainsi passé de 20 à 14°C). A noter que le phénomène a encore été plus marqué au nord de la France, où, à Troyes, la température est passée de 24°C à minuit à 33°C à 1h.

Les journées des 17 et 18 juillet ont à nouveau été chaudes. Les 30°C ont à nouveau été dépassés dans l'est et le sud de notre pays le 17 (jusqu'à 32°C à Aubange). Après quelques jours dans les normes, la température repassera encore le cap des 30°C en Gaume le 21 juillet.

Après quelques jours relativement dans les normes question températures, une fraîcheur et un temps perturbé, peu lumineux parfois ponctué d'orages, concernera le pays. La cause fut le passage d'une dépression, amenant outre le temps perturbé, un vent assez soutenu et désagréable. A Zeebruges des rafales de 90 km/h ont été enregistrées, ce qui est remarquable en cette période de l'année !).
A Uccle, du 25 au 30 juillet, la température maximale ne dépassera plus la barre des 20°C (A noter le maximum de 16.2°C à Uccle le 25 juillet) ! Quel contraste avec le début du mois ! 

Le dernier jour du mois fur particulièrement froid. En de nombreuses stations, le record pour une dernière décade de juillet fut battu, comme à Florennes (4.6°C) ou Middelkerke (5.9°C). A Uccle, la température est descendue jusqu'à 7.9°C, température la plus basse en cette station de ce mois de juillet 2015, vraiment étonnant et contrasté ! 

 
20150628Wanfercée-Baulet
Une fin de mois plutôt perturbée et venteuse, comme ici à Nieuwpoort, le 30 juillet 2015
Photo : Willyloursonfotograf, des forums de MeteoBelgique.
 

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.


Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)

 
Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec nos tendances saisonnières.

La vague de chaleur de ce début juillet avait déjà été annoncée les mois précédents, nous n'avons que confirmé son arrivée en ce début de mois. Les journées supérieures à 35°C furent bien présentes à l'est de notre pays et plusieurs nuits tropicales ont été observées en cette première décade. Une seconde décade en excédent thermique mais nettement plus modéré, suivi d'une dernière décade instable et parfois orageuse : ce fut le cas, même si la dernière décade fut nettement plus fraîche et sombre que ce que nous avions prévu. Mais en définitive, même si les températures moyennes du mois furent plus basses que celles prévues et l'insolation plus proches des normales, les prévisions se sont révélées satisfaisante. A noter aussi que les quantités de précipitations furent déficitaires, comme prévu également.

Tendances saisonnières pour juillet 2015

(publiées le 30 juin 2015 pour nos abonnés Premium)



juillet 2015

Indice confiance : 70%
Vague de chaleur intense en première partie; chaleur moins intense ensuite, fin de mois orageux.
Température
(écart à la normale)
Supérieure à la normale
Chart will load here
Précipitations
(% de la normale)
Légèrement inférieures à la normale
Chart will load here
Insolation
(% de la normale)
Légèrement supérieure à la normale
Chart will load here
Résumé 1ère décade 2ème décade 3ème décade
Type de temps
Température

Proche de la  normale Le temps chaud, annoncé lors de notre précédente analyse, est bien là, quoiqu'un peu en avance par rapport à notre dernière analyse du mois dernier. Dans celle-ci nous avions parlé de la survenue possible d'une vague de chaleur. Elle est bien au rendez-vous, dès le début de ce mois de juillet 2015. Les journées vont être chaudes, les 35°C dépassés à maintes reprises, et le minimum des nuits sera supérieur aux 20°C (nuits qualifiées de tropicales). Le summum semble être le 4 juillet, avec des températures qui pourraient ci et là battre des records, avant une diminution de la température, enfin diminution toute relative puisque nous resterons toujours largement au-delà des normales saisonnières. Beau, chaud et sec, si l'on excepte un risque d'un orage de chaleur, surtout en seconde partie de la première décade.

Les deux décades suivantes de ce mois de juillet 2015 devraient voir leur températures souvent supérieures aux normales mais a priori sans les excès thermique de la première décade.
La dernière décade du mois devrait devenir progressivement plus instable, avec l'arrivée sur nos régions d'orages de plus en plus fréquents.

Un mois de juillet à l'excédent thermique important, à l'insolation excédentaire et aux précipitations sans doute déficitaires, mais comme celles-ci seront surtout consécutives aux orages, des surprises et disparités territoriales importantes sont à envisager.

Newsflash

  • Résumé août 2018

    Résumé août 2018

    Ce mois d'août 2018 a été caractérisé par des températures, une insolation et des précipitations proches des normales. (Station de référence : Uccle).
  • Tendances saisonnières du 31 août

    Tendances saisonnières du 31 août

    Que nous réserve l'automne 2018 ? Pour tout savoir, jusqu'à trois mois, pour nos abonnés PREMIUM
  • Bilan de l'été 2018

    Bilan de l'été 2018

    L'été météorologique 2018 aura été exceptionnellement chaud et sec (fréquence des précipitations). Voici les chiffres.
  • Résume juillet 2018

    Résume juillet 2018

    juillet 18 : températures et insolation très anormalement excédentaires, précipitations exceptionnellement déficitaires en fréquence (normales en quantité).
  • Bilan de la vague de chaleur de juillet-août 2018

    Bilan de la vague de chaleur de juillet-août 2018

    Longue et puissante, la vague de chaleur 2018 s'avère remarquable et digne des plus grandes. Explications et comparaisons.

Prochains jours

Vendredi 17° 17°
Samedi 18°
Dimanche 11° 20°
Lundi 16°
Mardi 17°

Relevé à 11:10

  • Ostende : 14°
  • Gand : 15°
  • Anvers : 16°
  • Bruxelles : 15°
  • Charleroi : 15°
  • Namur : 13°
  • Liège : 13°

Météo à la une

  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !
  • Graphique d'ensoleillement

    Graphique d'ensoleillement

    Nos abonnés Premium peuvent maintenant consulter l'ensoleillement des dix derniers jours.

Observation temps réel

Gembloux à 11:19
Température : 14.4°C
Pression : 1007 hPa
Humidité : 89%
Précipitation (24h) : 8 mm
Vent : Sud-Ouest (modéré)