• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

Période Type de masse d'air Cause
le 1 

Maritime

Dépression Sud Islande
le 2

Continental

Anticyclone France
du 3 au 4

Maritime (Tropical)

Dépression Ouest Irlande
du 5 au 6

Maritime

Hautes pressions Europe Ouest
du 7 au 8

Maritime

Dépressions Europe occidentale
du 9 au 10

Maritime

Anticyclone Mer du Nord => Danemark
le 11

Maritime

Anticyclone Atlantique
le 12

Maritime

Crête anticyclonique
le 13

Continental Tropical

Dépression France
du 14 au 15

Maritime

Complexe dépressionnaire GB-France => Mer du Nord
le 16

Maritime

 Anticyclone France
du 17 au 18

Maritime

Dépression Allemagne => Sud Scandinavie
du 19 au 22 Maritime   Dépression Sud Islande
le 23 Maritime Tropical   Dépression Manche
le 24  Maritime Dépression France-GB => Mer du Nord
du 25 au 29  Maritime   Dépression Sud Islande
du 30 au 31 Maritime  Dépression France

Bilan chiffré du mois



Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

19.4

68.7 (15)

219.3

Normales 1981-2010*

18.0

79.3 (14.5)

189.5

Ecart

1.4

-10.6 (0.5)

29.8

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2010, nous utliserons les moyennes de la période 1981-2010 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global.

Le bilan complet se trouve ici : Relevés pour août 2015.
Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Le mois d'août 2015 fut caractérisé par des températures anormalement excédentaires, des précipitations proches des normales en quantité et en fréquence, ainsi qu'une insolation légèrement excédentaire mais dans les normes. (Station de référence : Uccle).

Ce mois d'août 2015 se caractérise par un début de mois souvent caniculaire, sans connaître de vague de chaleur pour autant (au centre du pays). Signalons la présence de quelques phénomènes orageux modérés, contrastant quelque peu avec les deux premiers mois de cet été particulièrement pauvres en orages significatifs. Notons enfin le grand contraste des températures, parfois d'un jour à l'autre, surtout en seconde partie de mois, qui prouve bien que notre pays était à la frontière du temps très chaud au sud-est (la Gaume fut souvent la région la plus chaude du pays) et plus maussade et frais du nord-ouest de l'Europe. 

Retour du beau temps et de la chaleur, et ce progressivement à partir du 1er août. Des températures estivales concernent la Belgique à l'est de notre pays ce 1er août, avec jusqu'à 26.4 à Aubange. Le 2, les températures supérieures à 25°C concerneront cette fois la quasi totalité du pays, pour culminer à 28.6°C à Aubange et Hastière, malgré une nuit précédente très fraîche, voir froide en certaines régions (4.2°C à Elsenborn, 8.9 à Zaventem). A Uccle, la température ne descendra qu'à 10.4°C, mais cela fut néanmoins la plus froide des températures enregistrée en cette station pour ce mois d'août.

Le 3 août, retour de températures caniculaires sur la Belgique, 31.4°C à Uccle comme maximum, et jusqu'à 34.1°C à Koersel. En raison d'une arrivée préfrontale par l'Ouest, les températures en ces régions resteront sous les 30°C. A la côte, les températures maximales sont proches des 23°C.

Durant la nuit suivante, une seconde ligne de convergence générera cette fois quelques orages sur l'ouest et le centre de notre pays. La nuit suivante restera chaude, avec même une augmentations de la température en seconde partie de nuit. Alors que la température à Elsenborn était redescendue à 13.5°C à 1h du matin, elle était remontée à 19.0°C une heure plus tard. A 5h du matin, elle était de 21.6°C ! A Humain, en cette même heure, la température atteignait la valeur remarquable de 24.8°C ! Ensuite, consécutif à la seconde ligne de convergence dont nous avons parlé, la température est redescendue : le lendemain fut nettement plus frais. Une nouvelle journée estivale nous concernera à nouveau le lendemain, avec des températures jusqu'à 29.2°C à Koersel, après une nuit pourtant à nouveau assez froide.

Les deux jours suivants furent encore bien chauds, surtout sur la Gaume, avec un 33.4°C mesuré à Aubange le 6 août. Le littoral fut, une nouvelle fois, nettement plus frais avec une brise de mer limitant les températures maximales en dessous des 23°C.

 
Un lever de soleil à Opwijk, sous un ciel d'altocumulus ce 5 août 2015. Le temps se dégagera généralement ensuite.
Photo : Benoit Mievis.
 
Une ligne de convergence, accentuée par la différence thermique, engendrera le développement d’orages parfois violents en deuxième partie de nuit, du 6 au 7 août, sur un ligne passant plus ou moins par Reims-Liège. Cela génèrera des cumuls de précipitations localement importants, comme à Florennes (26 mm), Hastière (24.7 mm) ou Bierset (20 mm).
 
A nouveau une journée estivale le 7 août, voire caniculaire en Gaume (34.5°C à Aubange), toujours située, depuis une semaine à la limite de l'air très chaud qui concerne le Sud-Est du continent européen. Ainsi en Bavière, les températures dépassent les 40°C, alors qu'à Lyon, la température maximale atteindra 39.2°C ! De nouveau orages se développeront sur l'est et le sud du pays en soirée. Orages fort électriques, ceux-ci amèneront une fois encore de fortes précipitations localement (28.8 mm à Dourbes).
 
Encore estivales par endroits le 8, les températures furent à la baisse les jours suivants, avant une nouvelle remontée des températures, et le retour des journées estivales à partir du 10 août, pour culminer sous une nouvelle journée caniculaire au centre du pays, avec 31.9°C pour Uccle, température maximale pour ce mois d'août 2015. A Hastière, la température est montée jusqu’à 34°C. A noter cette fois que des températures caniculaires ont aussi été mesurées à la Côte, avec 30.5°C à Coxyde, évitée cette fois, par la brise de mer. 
En fin d'après-midi et en soirée de ce 13 août, une imposante ligne orageuse, liée à une convergence préfrontale, a traversé le pays en fin d’après-midi et en soirée, en s’accompagnant d’un arcus parfois impressionnant. Ces orages ont provoqué de nombreux dégâts dans le pays, notamment au parc Pairi Daiza où l’on déplore deux blessés.

Des inondations et des coulées de boue ont également été observées, entre autres près d’Éghezée et dans la zone de Tournai, ainsi que du côté de Courtrai. De la grêle a aussi été signalée du côté de Lobbes ainsi que sur la côte belge. Les cotes de précipitations témoignent de l’importance de ces orages, citons par exemple les 56.3 mm relevés à Genk, 39 mm à Essen, 36.4 à Retie, 34.1 à Deurne...

Mais comme d’habitude dans les situations orageuses, certaines localités sont plus ou moins passées entre les mailles du filet, comme Kleine Brogel (6.0 mm), Bierset (8.0 mm) ou Gembloux (8.9 mm); le sud du pays, de façon générale, ayant reçu le moins de précipitations avec 5,4 mm à Aubange, 4,3 mm à Buzenol, 3,0 mm à Florennes et 2,1 mm à Hastière. 

Inondations et dégâts dus au vent ont concerné la parc Pari Daiza à Brugelette ce 13 août 2015.
On déplorera deux blessés. 
Photo : Pairi Daiza.
 
 
Le vent, lors du passage de la ligne orageuse, fut à l'origine de dégâts (arbres couchés) particulièrement dans le Tournaisis. Les rafales de vent les plus importantes enregistrées dans le réseau officiel font état de rafales de 83 km/h à Bierset et jusqu'à 96 km/h à Lille. Cependant, il est évident eu au vu des dégâts, que des rafales plus fortes ont été présentes localement, ce qui est souvent le cas sous les orages.
 
A noter l'observation fortuite d'un phénomène lumineux au dessus de Jemeppe-sur-Meuse (voir photo ci-dessous). Il pourrait s'agir du phénomène de foudre en boule, rarement observé et exceptionnellement photographié. Sans pouvoir se prononcer avec une certitude absolue, il s'agit, selon les experts consultés, de l'hypothèse la plus probable. Deux autres hypothèses d'explication du phénomène avaient été évoquées, mais que l'on peut sans doute exclure aujourd'hui. La première de celles-ci fut la réverbération d'une goutte de pluie par le flash de l'appareil photographique. Nous avons retraité l'image d'origine pour en accentuer les contrastes : c'est cette photo que nous vous présentons aujourd'hui ci-dessous. Or, on voit bien dès lors une traînée trahissant un déplacement de la droite vers la gauche, à l'inverse du vent, ce qui exclut dès lors cette hypothèse. L'autre hypothèse de météorite-étoile filante-bolide, évoquée quelque fois, est aussi à exclure : pareil phénomène se produit en haute atmosphère, en aucun cas sous la couche nuageuse, comme c'est le cas ici. 
 
Jemeppe Orage en boule
Passage de l'arcus au dessus de Jemeppe-sur-Meuse, près de Liège en début de soirée, le 13 août 2015
Consécutif à ce passage, une très nette augmentation du vent, bien visible sur les feuilles de l'arbre à droite.
A noter, la présence présumée d'un phénomène très rare de foudre en boule sur la photo.
Photo : Bernard Radelet.
 
Les masses d'air des jours suivants furent nettement plus fraîches. Le 15 août fut une journée particulièrement maussade, avec le passage d'une occlusion, avec des températures fraîches, le maximum à Uccle ne dépassant désormais plus la barre des 20°C (18.5°C).  Des cotes pluviométriques parfois importantes furent enregistrées sur notre pays, jusqu'à 43 mm à Sivry (37 mm à Gosselies et Bierset,  25.1 mm à Dourbes et Genk). A Uccle, ce sont 19 mm qui ont été récoltés au pluviomètre. La fraîcheur s'intensifiera encore les jours suivants et le 17 août, des maxima particulièrement bas ont été observés notamment sur le centre et l’est du pays, alors que la 2e décade du mois d’août est généralement la plus épargnée des coups de froid estivaux.

À Uccle, avec 15.8°C, on a même observé le maximum le plus bas pour une 2e décade d’août depuis 1968, les précédentes valeurs très basses étant 16.0°C le 11 août 2006 et 16.2°C le 19 août 2014. À Gosselies, les 14.9°C sont la valeur la plus basse depuis que des données sont disponibles (1983).

Après un 18 août encore bien frais, surtout le matin (minimum de 1.5°C à Elsenborn), les températures repartaient à la hausse, bien aidées par un anticyclone présent sur le sud de la Scandinavie, avec le retour de températures estivales, dès le 21, sur le Centre du pays, et ce jusqu'au 23, avec de belles journées bien ensoleillées, avant qu'une dégradation orageuse, mais les effets de celle-ci resteront localisés. Cela n'empêchera pas certaines régions de connaître des cumuls importants à son passage : jusqu'à 36 mm à Gorsem, 35.2 à Koersel, 34 à Kleine Brogel).
 

La journée du 24 août a été de nouveau une journée très particulière. Après le passage, la veille, de la ligne préfrontale (partiellement orageuse) et du front froid, le vent a très temporairement pris la direction sud-ouest avant de revenir au sud-est dès le matin du 24, à l’approche d’une nouvelle perturbation liée à une dépression petite mais venimeuse sur la Manche, un « rat de la Manche » ou « Kanaalrat ». Cette dépression s’est faite aussitôt sentir par la vitesse du vent, dont certaines rafales ont été inhabituelles pour la saison estivale. Même si le gros des rafales est passé sur la France, avec 96 km/h à Vatry (au sud de Reims), de fortes rafales ont également été enregistrées en Belgique, comme à Uccle et Beauvechain (79 km/h), à Buzenol (76 km/h) et à Florennes (72 km/h). Le temps, au passage de la perturbation (occlusion) a été très nuageux avec un peu de pluie, évoluant rapidement en temps instable avec averses, parfois orageuses. De ce fait, certains totaux pluviométriques non négligeables ont été relevés comme à Coxyde (24 mm), La Hestre (22.9) ou Stabroek (22).

On notera encore une journée assez chaude le 26 août, avec à nouveau une dégradation orageuse ensuite, cette fois sur l'extrême ouest du pays. Le 27 août sera un jour gris et à nouveau très frais (maximum de 16.9°C à Uccle mais ce chiffre a été enregistré au matin; l'après-midi la température est restée aux environs de 14°C). Un front ondulant a amené pas mal de précipitations, surtout à l'est et au sud de notre pays (jusqu'à 37.7 mm à Bièvre, 32 à Saint-Hubert et 30 à Elsenborn).

Un beau coucher de soleil vu de la plage de Bredene, ce 21 août 2015
Photo : Alexis Papapanayotou.
 

La fin du mois sera à nouveau plus chaude, avec une dernière journée caniculaire, enregistrée à Uccle le 30 août (la 3e du mois) avec 30.3°C (et jusqu'à 32.4°C à Aubange, qui aura décidément collectionné les jours les plus chauds de Belgique durant ce mois d'août 2015 !).  Notons aussi le passage d'un front d'orage qui a littéralement longé la côte. Orage puissant localement, les éclairs étaient visibles jusqu'au centre de notre pays ! Au niveau précipitations, les cotes pluviométriques à la Côte ont variées de 9 mm à Coxyde à 31 mm à Knokke.

Suite à une humidité particulièrement marquée sur l'ouest du pays, des orages se formeront en soirée du 31 août et seront particulièrement violents. Notamment à Mouscron, Tournai, Leuze et Ath, où l'on a signalé des dégâts liés à la pluie ou au vent. Mais la Flandre aussi a été durement touchée, notamment à Erpe-Mere où l’on déplore une victime sous un arbre déraciné et à Termonde où 1000 à 2000 foyers ont été privés d’électricité. Parmi les stations officielles, la plus forte rafale a été observée entre 15 et 16 heures à Melle (au sud-est de Gand) avec 101 km/h.

Les précipitations recueillies pendant cet épisode aux différentes stations pluviométriques ne sont pas impressionnantes (jusqu'à 19 mm à Beauvechain, et 22 mm à la station MB de Rumes), mais il n’est pas à exclure que de très fortes averses soient passées entre les mailles du filet.

Le sud du pays subit les orages plus tard, avec là des précipitations très abondantes en fin de nuit et le matin. À Buzenol, on recueille 31 mm d’eau, une quantité équivalente à celle de la station MB de Virton.

Possible supercellule vue de Bruxelles, le 31 août 2015.  
Photo : RTL Info.
 

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.


Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)

 
Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec nos tendances saisonnières.

Ce dernier mois de l'été météorologique, août 2015, fut ici encore bien tel qu'annoncé le mois dernier : légèrement plus chaud, plus sec et plus ensoleillé que la normale, avec de nouvelles périodes chaudes, avec surtout une première et une dernière décade aux excédents thermiques, et une seconde décade aux températures plus proches des normales saisonnières : tout cela fut bien au rendez-vous, tel qu'annoncé.

Tendances saisonnières pour août 2015

(publiées le 31 juillet 2015 pour nos abonnés Premium)



août 2015

Indice confiance : 70%
Belles périodes chaudes, entrecoupées par des périodes pluvio-orageuses.
Température
(écart à la normale)
Légèrement supérieure à la normale
Chart will load here
Précipitations
(% de la normale)
Légèrement inférieures à la normale
Chart will load here
Insolation
(% de la normale)
Légèrement supérieure à la normale
Chart will load here
Résumé 1ère décade 2ème décade 3ème décade
Type de temps
Température

Proche de la  normale Comme évoqué ci dessus dans le préambule, nous parlions le mois dernier (et même déjà il y a deux mois) de la possibilité du retour de la chaleur en ce début août. Aujourd'hui, nous ne pouvons que le confirmer. Le seuil de vague de chaleur au sens strict (5 jours minimum au dessus des 25°C dont 3 supérieurs à 30°C) ne sera peut-être pas atteint cette fois-ci (à la différence du début juillet) mais néanmoins, des jours de canicule (jours supérieurs à 30°C) sont bien prévus.

Devons-nous dès lors nous attendre à un juillet 2015 bis repetita ? Pas tout à fait. Si les indicateurs montrent toujours une tendance pour une relative sécheresse pour ce mois d'août, des intermèdes orageux devraient être plus présents ce mois qu'ils ne l'ont été en juillet. En fait, les deux premières décades devraient alterner périodes chaudes et périodes orageuses, avec, lors de ces périodes orageuses temporaires, une baisse de la température. Les dégradations pluvio-orageuses devraient sans doute être plus nombreuses en seconde décade et les températures seront dès lors plus conformes aux moyennes saisonnières, avant une nouvelle amélioration en début de dernière décade. La toute fin de mois pourrait, par contre, être temporairement plus perturbée. 

Newsflash

Prochains jours

Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche -1°
Lundi

Relevé à 10:40

  • Ostende : 7°
  • Gand : 9°
  • Anvers : 9°
  • Bruxelles : 9°
  • Charleroi : 9°
  • Namur : 9°
  • Liège : 10°

Météo à la une

  • Consulter MeteoBelgique partout

    Consulter MeteoBelgique partout

    MeteoBelgique vous accompagne partout, via votre PC, tablette ou smartphone !
  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !

Observation temps réel

Chiny (Pin) à 10:48
Température : 8.6°C
Pression : 1003 hPa
Humidité : 91%
Précipitation (24h) : 11 mm
Vent : Sud-Ouest (modéré)