• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

Période Type de masse d'air Cause
du 1 au 12

Maritime

Dépressions voisinage GB
le 13

Maritime Polaire

Dépression Pays-Bas - Danemark
le 14

Maritime

Dépression GB
du 15 au 17

Maritime Polaire

Dépressions Pays Bas et Norvège
du 18 au 19

Continental Polaire

Anticyclone Allemagne
le 20

Continental

Crête anticyclone des Açores
du 21 au 22

Continental

Anticyclone France => Nord Italie
le 23

Maritime

Dépression Atlantique
du 24 au 25

Maritime Tropical

Anticyclone en développement Allemagne, puis Italie <=> Ukraine
du 26 au 27

Maritime Tropical

Dépressions Atlantique
du 28 au 29

Maritime

Dépressions Atlantique
du 30 au 31

Maritime

Dépressions Atlantique et Scandinavie

Bilan chiffré du mois



Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

4.8

134.6 (24)

70.5

Normales 1981-2010*

3.3

76.1 (19.2)

58.6

Ecart

1.5

58.5 (4.8)

11.9

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2010, nous utliserons les moyennes de la période 1981-2010 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global.

Le bilan complet se trouve ici : Relevés pour janvier 2016.
Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Le mois de janvier 2016 fut caractérisé par des températures normalement excédentaires, des précipitations excédentaires (anormales en quantité et normales en fréquence), ainsi qu'une insolation normalement excédentaire. (Station de référence : Uccle).

Ce mois de janvier globalement doux et perturbé, connut néanmoins un épisode hivernal en milieu de mois, avec de la neige au sol, parfois en quantité, sur une moitié Est du pays surtout. A noter aussi un jour aux températures record le 25 janvier : de nombreux records décadaires, voire mensuels furent battus (14.9°C comme maximum à Uccle, record mensuel égalé).

Lacs de l'Eau d'Heure, sous la douceur et la grisaille, le 3 janvier 2016 :
le soleil sera très peu présent en Belgique durant cette première décade.
Photo : Roger David.

La situation de quasi-blocage qui aura prévalu tout le mois de décembre a évolué en ce début de janvier. Un anticyclone scandinave est venu s'isoler en ces contrées quelques jours en ce tout début janvier, mais l'air continental associé n'a pas pu arriver jusqu'à nous. Pourtant l'air très froid n'était pas loin de nous. Le nord des Pays-Bas et l'Allemagne ont connu des situations hivernales difficiles, alors que notre pays, lui, restait sous l'influence des dépressions atlantiques et de la douceur et de la pluie qui les accompagnaient.

Le 3 janvier, les Pays-Bas sont littéralement coupés en deux, si le sud connaît un temps semblable à celui de la Belgique, le froid fait une entrée très remarquée dans le nord du pays batave. Le gel (qui sera permanent) sévit au nord-est d’une ligne s’étendant le matin de Leeuwarden à Emmen, puis reculant quelque peu en journée. Cependant, là où il sévit, le froid devient vite insupportable avec un vent soufflant par rafales et quelques précipitations qui rendent l’air particulièrement humide.

Le conflit des deux masses d'air, continental et maritime, pousse les dépressions à littéralement mourir sur place : pas étonnant dès lors que les précipitations des régions concernées (comme la Belgique) y soient particulièrement abondantes avec des relevés pluviométriques, au matin du 4 janvier, souvent compris entre 8 et 15 mm. Quelques cotes plus importantes ont également été enregistrées, comme à Bièvre (19.8 mm), Buzenol (18.5 mm) et Passendaele (16.5 mm). Une très relative baisse des températures a donné des valeurs minimales proches de 0°C en Ardenne, avec comme conséquence des chutes de neige en Ardenne. Le synoptique de Mont-Rigi fait état de 3 cm de neige à 7h, alors qu’il reste encore 1 cm à 13h par temps de dégel. Des chutes de neige ont également été observées à Elsenborn, là souvent mêlées de pluie.

Mais en même temps, ce 4 janvier (et les 48 heures qui suivront), aux Pays-Bas c'est littéralement le chaos. Tout le nord du pays est en alerte pour le verglas. On ne compte plus les accidents de la route, les blessés par chute, les pannes d'électricité. Certains ont même dû dormir sur leur lieu de travail. Le froid aussi est mordant. À Groningen, le vent d’est continue à sévir, avec une température de –3°C le matin qui continue à descendre lentement jusqu’à –4°C le soir, le tout étant accompagné de faibles chutes de neige alternant avec de la pluie verglaçante.

Le 7 janvier, l'anticyclone scandinave s'est à présent complètement désagrégé : les perturbations atlantiques peuvent à nouveau attendre l'Europe occidentale de façon nettement plus nette : outre des précipitations modérées, ce sera surtout le vent qui atteindra des valeurs assez élevées (jusqu'à 101 km/h à Middelkerke, 76 km/h pour Uccle)

Alors que l'ensoleillement aura été quasi nul ces 7 premiers jours de janvier, le 8 janvier nous gratifiera d'une journée finalement bien ensoleillée. Ensuite, le même type de temps, doux et souvent perturbé, nous concernera encore jusqu'au 14 janvier.

Le 15 janvier (et déjà même la veille au soir), la synoptique change complètement avec, d'une part un complexe dépressionnaire s'étendant des Pays-Bas à la Norvège, et d'autre part, une dorsale anticylonique atlantique s'étendant jusqu'en Islande nous plonge dans de l'air nettement plus frais, d'origine polaire, mais très humide, suite à son transit sur la Mer du Nord.

Retour de la neige en quantité, dès le 14 janvier en nos Hautes Fagnes, comme ici à Xhoffraix.
Photo : Alexis Papapanayotou.

Conséquence : Neige ou pluie, les précipitations auront souvent été fort abondantes sur notre pays, surtout dû à un retour d'occlusion le 15 janvier. Au matin du 15 janvier, on relevait jusqu'à 30.4 mm à Stree (Huy), 28 mm à Sint-Katelijne-Waver et 24.7 mm à Uccle. La journée suivante la pluie continuera de tomber, le total des précipitations devenant particulièrement remarquable : 43 mm à Sint-Katelijne-Waver, 40 mm à Deurne et à Zaventem, 37 mm à Ernage et 36 mm à Uccle  : Les provinces de Brabant Flamand et d'Anvers, principalement, a été durement touchée par les inondations. A noter que le Nord-est du pays a quant à lui échappé aux précipitations, avec par exemple, seulement 2 mm mesurés à Kleine Brogel, en Campine. Le vent ne fut pas en reste, particulièrement à la Côte, avec des rafales jusqu'à 104 km/h à Middelkerke.

Dans l'Est de notre pays, les précipitations tombèrent sous forme de neige qui s'accumula rapidement au sol. Uccle connu également un léger enneigement (5 cm à 8h), principalement en fin de nuit, avant que la neige ne fasse place à la pluie : l'enneigement ne subsista bientôt plus qu'à l'état de traces au centre du pays.

La Wallonie par contre, a connu un épisode neigeux majeur, principalement au Condroz et en Famenne. À Humain (296 m), il est tombé 24 cm de neige en moins de 24 heures, ce qui peut être considéré comme exceptionnel pour une localité située à moins de 300 mètres d’altitude. Même si aucune longue série climatologique n’est disponible pour Humain, la comparaison avec d’autres épisodes neigeux dans des lieux comparables permet de se faire une idée de l’amplitude du phénomène.

Sur les 10 dernières années, seuls deux épisodes de chutes de neige (en 24 heures) peuvent être considérées comme comparables : Florennes (279 m), le 19 décembre 2010, où la couche est passée de 12 cm à 35 cm et Ciney (240 m), le 12 mars 2013, où il était tombé 20 cm. Les grands hivers, s’ils présentaient des accumulations totales bien supérieures, n’ont pas donné de telles chutes de neige en 24 heures.
En cause, des descentes de masses d'air polaires directes, qui, en passant sur une mer du Nord particulièrement en excédent thermique consécutif à un mois de décembre exceptionnellement chaud, sont rapidement devenues instables avec les précipitations importantes que l'on a connu. Dans le cas contraire, les précipitations auraient été moindre, mais les températures auraient été plus froides aussi, avec, sans doute, des conditions hivernales modérées pour tout le pays.

N’empêche, la journée du 15 janvier 2016 a été fort chaotique aussi dans les régions touchées. Outres les problèmes classiques de circulation sur les voiries et autoroutes, de nombreuses communes liégeoises ont été touchées par des pannes de courant provoquées par des chutes d’arbres, alourdis par la neige lourde et collante, sur les lignes de moyenne tension.

A noter aussi durant cette seconde décade de janvier 2016, la présence très exceptionnelle (de part sa position et sa précocité) d'une tempête tropicale aux voisinages des Açores. Celle-ci évoluera même jusqu'en ouragan, de 1ère catégorie certes, mais ouragan quand même. On remarque sa présence sur la carte synoptique ci-dessus, au 15 janvier.

Qui dit neige, dit embarras de circulation sur nos routes.
Ce 15 janvier 2016 ne fit pas exception, comme ici à Nandrin.
Photo : Nandrin Blog.

A partir du 17 janvier, les précipitations vont s'estomper, tandis que de l'air continental, de plus en plus froid, atteint nos régions. La nuit du 17 au 18, a été fort dégagée, ce qui a permis un refroidissement intense, notamment au-dessus d’un sol enneigé. C’est ainsi qu’Elsenborn est descendu jusqu’à –16,5°C, Aubange jusqu’à –13,0°C, Buzenol jusqu’à –10.6°C, Saint-Hubert jusqu’à –10.3°C et Mont-Rigi, jusqu’à –10.1°C. A Uccle, la température minimale enregistrée a été de -6.8°C. Plus surprenants furent les –12.1°C d’Ernage et les –12.3°C de la station du réseau de MeteoBelgique de Mélin. 

Dans la journée sui a suivi, par un vent de sud-est froid soufflant sur notre pays en partie enneigé, les gelées permanentes ont concerné la quasi-totalité du territoire belge. Il n’y a qu’en Campine et, localement, dans certaines vallées que la température a réussi à passer tout juste au-dessus de 0°C, comme à Hastière (0.2°C), Koersel (0.2°C) et Genk (0.1°C); mais dans l’ensemble, les maxima étaient situés entre 0 et –3°C en Basse et Moyenne Belgique et entre –4 et –6°C sur les hauts plateaux. A Uccle, le maximum a atteint -0.9°C : ce fut l'unique jour d'hiver de ce mois de janvier 2016.

La nuit, la présence de nuages de moyenne altitude a limité le refroidissement dans certaines régions, alors que dans d’autres, le ciel s’est justement dégagé avec des températures minimales très basses enregistrée au petit matin du 19 janvier. Elsenborn, notamment, est descendu jusqu’à –17.2°C, pendant que Mont-Rigi affichait –12.1°C et Saint-Hubert, –10.9°C. Sur l’ouest et le centre du pays, les minima ont été le plus souvent compris entre –4 et –7°C (mais avec des valeurs parfois plus basses vers 9 heures du matin en raison d’un dégagement tardif du ciel). À ce moment, la température est notamment descendue à –8.8°C à Beauvechain et à Ernage, tandis que la barre des –10°C a été atteinte à Kleine Brogel (ce qui n’avait tout juste pas été le cas durant la nuit). L’après-midi, les maxima dépassent les 0°C en de nombreux endroit sur l’ouest et le centre du pays, avec 2.7°C comme plus haute valeur à Passendaele (1.4°C à Uccle). Sur la moitié est, les maxima restent le plus souvent négatifs, avec les valeurs les plus basses sur la Gaume et l’est de l’Ardenne. À Aubange et à Gouvy, la température ne dépasse –4.0°C au meilleur moment de la journée, tandis que Buzenol affiche –3.5°C.

Le 20 janvier 2016, encore des températures très froides sur la Belgique. C'est à cette date que le minimum du mois a été enregistré pour Uccle avec -7.2°C. Mine de rien, il faut quand même revenir presque trois ans en arrière, en mars 2013, pour trouver une température plus basse enregistrée à Uccle.

Les jours suivants, le temps se radoucira pour refaire place à un temps de plus en plus chaud et perturbé. La neige perdurera au sol dans nos Hautes Fagnes (le maximum fut de 18 cm au matin du 17 janvier au Mont-Rigi) jusqu'au 26 janvier au matin, mais à cette date, ce n'était déjà plus que sous forme de traces.

Brouillard de fonte de neige par sublimation, dans les Hautes Fagnes, le 25 janvier 2016 :
au cours de la journée, l
es températures vont atteindre des valeurs records.
Le lendemain, la neige au sol ne sera plus qu'un souvenir...
Photo : Alexis Papapanayotou.

Après le froid, la douceur : la journée du 25 janvier 2016 restera dans les annales. Le passage d’un front chaud le 24, des développements anticycloniques au sein du secteur chaud et l’aspiration de l’air chaud à l’avant du front froid qui passera la nuit nous ont valu une journée extraordinaire. Sous un ciel quasiment serein (quelques fins cirrus en matinée, quelques gros cirrus en fin de journée sur l’ouest et le centre et quelques bancs de brouillard matinaux sur le sud-est), les températures ont littéralement explosé. Des records décadaires, voire mensuels ont même parfois été battus.

Voici quelques valeurs (et records entre parenthèses, quand disponibles) :

Angleur : 17,0°C ([Monsin] 3e décade : 14,6°C le 30/01/02 ; mois : 16,3°C le 05/01/99)
Koersel : 16,7°C (3e décade : 13,6°C le 25/01/90 ; mois : 17,8°C le 05/01/99)
Kleine Brogel : 16,6°C (3e décade : 14,6°C le 29/01/55 ; mois : 15,6°C le 05/01/99)
Sint-Katelijne-Waver : 16,0°C (3e décade : 15,4°C le 25/01/99 ; mois : 15,5°C le 13/01/93)
Genk : 15,9°C
Deurne : 15,6°C (3e décade : 14,5°C le 22/01/95 ; mois : 15,1°C les 06/01/99 et 13/01/93)
Gorsem : 15,0°C (3e décade : 14,6°C le 25/01/99 ; mois : 16,0°C le 05/01/99)
Uccle : 14,9°C (3e décade : 13,9°C le 29/01/13 ; mois : 14,9°C le 18/01/07)
Gembloux : 14,7°C
Beauvechain : 14,6°C (3e décade : 14,2°C le 29/01/67 ; mois : 16,1°C le 05/01/99)
Stabroek : 14,5°C (3e décade : 13,8°C le 27/01/02 ; mois : 16,0°C le 18/01/07)
Zaventem : 14,4°C (3e décade : 14,6°C le 28/01/02 ; mois : 14,7°C le 18/01/07)
Gosselies : 14,4°C (3e décade : 13,3°C le 30/01/02 ; mois : 15,2°C le 06/01/99)
Dourbes : 14,4°C (3e décade : 14,1°C les 29/01/67 et 30/01/02 ; mois : 16,0°C le 05/01/99)
Bierset : 14,0°C (3e décade : 14,0°C le 29/01/67 ; mois : 15,3°C le 05/01/99)

Comme on peut le voir ci-dessus, les records décadaires ont presque tous été battus (sur les stations reprises), et parfois même les records de janvier, comme à Deurne et Kleine Brogel (pourtant longues séries débutant en décembre 1953) ou à Sint-Katelijne-Waver. Pour Angleur, la station de Liège-Monsin peut servir de comparaison à titre indicatif car ces deux stations sont très similaires d'un point de vue climatologique.

Quelques endroits seulement ont été un brin plus frais à cause d’une inversion mal résorbée, comme par exemple Hastière (12,3°C), Aubange (12,6°C) ou encore Beitem (12,2°C). À Middelkerke, la température n’a pas dépassé 11,4°C.

La toute fin de mois fut à nouveau perturbée et relativement plus fraîche, quoi que toujours au dessus des normales saisonnières.

 

 

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.

 

 201601temp
Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)

 201601prec
Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec nos tendances saisonnières.

Janvier 2016 aura été tel qu'annoncé : globalement doux et pluvieux, et comme annoncé le mois dernier, un refroidissement - temporaire - avec un temps plus hivernal dès le milieu du mois (du 15 au 22). Ensuite, la douceur et la pluie auront repris leurs droits. Seule l'insolation aura été plus importante que prévu, mais globalement de très bonnes tendances saisonnières annoncées ce mois-ci encore, par MeteoBelgique.

Tendances saisonnières pour janvier 2016

(publiées le 31 décembre pour nos abonnés Premium)



janvier 2016

Indice confiance : 65%
Doux et perturbé jusqu'en seconde décade, ensuite (peut-être) un temps un peu plus hivernal.
Température
(écart à la normale)
Supérieure à la normale
Chart will load here
Précipitations
(% de la normale)
Légèrement supérieures à la normale
Chart will load here
Insolation
(% de la normale)
Légèrement inférieure à la normale
Chart will load here
Résumé 1ère décade 2ème décade 3ème décade
Type de temps
Température

Proche de la  normale Peu de changement pour ce mois de janvier 2016 par rapport à nos prévisions du mois dernier. La première partie du mois sera douce, et perturbée : pluie, et vent, parfois soutenu, seront souvent au menu de la première quinzaine du mois. Les gelées seront rares, voire inexistantes, en Basse et Moyenne Belgique tout au moins.
Pour la seconde quinzaine, beaucoup d'incertitude encore à l'heure actuelle : la douceur pourrait faire place à des incursions d'air plus froid, et de temps plus hivernal. Mais tout cela risque de se jouer à pas grand chose, et la limite de l'air froid et de l'air doux sera sans doute proche de notre territoire. Qui gagnera la bataille des masses d'air ?

Newsflash

Prochains jours

Samedi 17° 26°
Dimanche 15° 28°
Lundi 16° 29°
Mardi 18° 31°
Mercredi 19° 32°

Relevé à 07:40

  • Ostende : 19°
  • Gand : 18°
  • Anvers : 20°
  • Bruxelles : 18°
  • Charleroi : 16°
  • Namur : 16°
  • Liège : 17°

Météo à la une

  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !
  • Graphique d'ensoleillement

    Graphique d'ensoleillement

    Nos abonnés Premium peuvent maintenant consulter l'ensoleillement des dix derniers jours.

Observation temps réel

Stegen à 07:35
Température : 14.6°C
Pression : 1011 hPa
Humidité : 89%
Précipitation (24h) : 0 mm
Vent : Nord (très faible)