• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

Période Type de masse d'air Cause
le 1

Maritime

Crête anticyclonique
du 2 au 5

Maritime Polaire

Dépressions Sud Islande => Benelux
du 6 au 8

Maritime Polaire

Crête Anticyclone Açores
du 9 au 10

Maritime

Dépression GB => France
du 11 au 13

Continental

Anticyclone Sud Scandinavie
du 14 au 17

Continental

Anticyclone Scandinavie => GB
du 18 au 20

Maritime Polaire

Anticyclone Nord Irlande
du 21 au 24

Maritime

Dépression Scandinavie
du 25 au 30

Maritime

Dépressions Sud Islande <=> Nord GB <=> Scandinavie
le 31

Maritime

Dépression France

Bilan chiffré du mois



Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

5.3

82.4 (18)

112.8

Normales 1981-2010*

6.8

70.0 (17.8)

114.0

Ecart

-1.5

12.4 (0.2)

-1.2

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2010, nous utliserons les moyennes de la période 1981-2010 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global.

Le bilan complet se trouve ici : Relevés pour mars 2016.
Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Le mois de mars 2016 fut caractérisé par des températures, une insolation et des précipitations proches des normales (en quantité et en fréquence). (Station de référence : Uccle).
Un mois qui fut caractérisé par une première décade au temps hivernal avec giboulées en plaine et un enneigement continu sur nos Hautes Fagnes qui s'est prolongé jusqu'au 25 mars.

C'est le 7 mars que sera enregistré la hauteur de neige la plus importante de l'hiver
dans nos Hautes Fagnes. Au Mont-Rigi, cette couche atteindra 34 cm au matin.
A Xhoffraix, sur la photo, la couche était légèrement moins importante.

Photo : Alexis Papapanayotou

L'hiver a commencé tard cette année (courant janvier) mais il aura quelque peu joué les prolongation en cette première moitié de mars. Pour la première décade, la température moyenne à Uccle aura été de 3.2°C, ce qui est conforme à ce que l'on peut attendre en janvier. Côté temps, les averses hivernales étaient aussi bien présentes : sous formes de giboulées de neige, neige fondante ou de grésil en basse et moyenne Belgique, mais de neige en Haute Belgique, et principalement dans nos Hautes Fagnes, où la neige a été présente au sol du 1er mars au 25 mars. La hauteur maximale de neige a été de 34 cm au Mont-Rigi, le 7 mars : c'est d'ailleurs le record d'épaisseur de neige pour cette période hivernale 2015-2016. Ce 7 mars d'ailleurs, au matin, la neige s'est invitée un peu partout en Belgique : elle est présente au sol sur plus de la moitié du pays, même si elle ne perdurera pas à basse altitude. A Uccle, ce ne sera que sous forme de traces, qui disparaîtront très vite dans le courant de la matinée. Par contre la neige sera présente au matin dans des endroits proches de la capitale, comme à Braine-L'Alleud ou Lasne.

A Uccle, le minimum du mois fut atteint ce premier jour de mars avec -3.2°C, tandis qu'elle descendra jusqu'à -11.2°C à Elsenborn.

Giboulées dans le Brabant Wallon, ici à Tubize, le 7 mars.
Photo : Frédéric Zannier.

La seconde décade, sous l'influence d'un anticyclone scandinave (dans un premier temps) apportant sur nos contrées de l'air continental, sera nettement plus calme, avec de belles périodes ensoleillées, mais des nuits et matinées froides : cela permettra à la neige, toujours bien présente sur nos Hauts Plateaux, de s'y maintenir, bien que l'épaisseur diminuera de façon significative, le soleil de la mi-mars ayant un pouvoir calorigène non négligeable, pour ne former qu'une couche de 2 cm seulement le 18 mars.

En basse et moyenne Belgique, des brouillards matinaux, quelque fois givrants, auront parfois quelque peu retardé l'arrivée du soleil.

Temps anticyclonique souvent ensoleillé, après la dissipation des brouillards,
comme ici à Waremme, le 12 mars 2016.

Photo : Webcam MeteoBelgique de Waremme.

Le 18 mars verra un changement de synoptique, avec le remplacement des masses d'air continentales, par des masses maritimes : retour d'une nébulosité importante et de quelques précipitations sur notre pays.

Les gelées nocturnes disparaîtront en basse et moyenne Belgique, avec l'un ou l'autre jour plus agréable comme le 26 mars, où la température a atteint 14.6°C à Uccle, jour le plus chaud en cette station pour le mois de mars, mais néanmoins perdus dans des journées aux températures proches des normales saisonnières mais souvent perturbées. Ce 26 mars, ailleurs dans le pays, on enregistrera jusqu'à 16.3°C à Deurne et 16.1°C à Angleur.

Le 28 mars 2016, lundi de Pâques de cette année, fut une journée instable, venteuse et orageuse.

Après le passage d’une perturbation le matin, notre pays a subi une traîne, particulièrement active. Qui dit « traîne » dit côté « froid ». Cependant, comme il s’agit d’air très océanique, le froid s'est fortement atténué dans les basses couches et s'est manifesté surtout dans les couches supérieures, d’où une grande instabilité. Vers 1300-1350 mètres (niveau 850 hPa), la température est descendue jusqu’à –2°C alors qu’en surface, la température montait jusqu’à 12 voire 13°C dans les éclaircies, ce qui signifiait une très forte décroissance thermique verticale, qui s'est d’ailleurs poursuivie plus haut en altitude avec des températures de –31°C vers 5300 mètres (niveau 500 hPa), ce qui a généré beaucoup d'instabilité.

En outre, le resserrement des isobares a permis au vent d’être très fort. Voici quelques valeurs de rafales (maximum généralement mesuré le matin ou en matinée, parfois aussi en début d’après-midi comme à Ernage, Humain et Bierset) :

Zaventem et Zeebruges : 97 km/h, Ernage et Humain : 94 km/h, Liège-Bierset : 90 km/h, Anvers-Deurne : 86 km/h... A Uccle, les rafales maximales ont atteint 83 km/h.

Quelques cellules particulièrement virulentes ont développé des mammatus impressionnants, comme entre autres à Nivelles, à Namur et à Waremme. Ces cellules étaient alors accompagnées d’orages et parfois de fortes chutes de grêle blanchissant temporairement le paysage, comme cela a été signalé, par exemple, à Oufflet et à Wavre. Les précipitations, en dépit de la violence de certaines averses, ne seront presque jamais excessives par ce type de situation atmosphérique en raison de la rapidité de déplacement des précipitations et donc de la relative brièveté de celles-ci. Les plus hautes valeurs ont été enregistrées à Aubange avec 18.5 mm, puis Mont-Rigi avec 17.9 mm. Bièvre vient en troisième position avec 16.3 mm. Le plus souvent toutefois, les totaux pluviométriques se sont situés entre 5 et 10 mm.

A noter que la neige reviendra en soirée du 31 mars en Haute Belgique, donnant un nouvel enneigement complet, le lendemain matin au 1er avril (7 cm au Mont-Rigi).

La neige perdurera dans nos Hautes Fagnes jusqu'au 25 mars... Pour revenir le 31.
Photo prise dans nos Hautes Fagnes le
9 mars 2016.
Photo : Alexis Papapanayotou

 

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.

 201601temp
Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)

 201601prec
Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec nos tendances saisonnières.

Comme prévu il aura été frais dans sa première partie, avec des giboulées fréquentes. La seconde décade fut concernée par de larges éclaircies, comme prévu, même si les températures (minimales surtout) furent finalement plus basses qu'annoncées, l'anticyclone stabilisateur, s'il a apporté le soleil, a aussi amené des masses d'air continentales, encore bien froides; puis en terminant sur une dernière décade à nouveau plus perturbées et aux températures proches de normales. Mais les derniers jours du mois furent frais, avec même un enneigement en Ardenne le dernier jour du mois. Tout cela fut annoncé, le seul bémol à la prévision saisonnière aura été une température moyenne de ce mois de mars plus basse que prévue, suite à cette seconde décade dont on parlait ci-dessus. Mais les précipitations légèrement excédentaires, l'insolation proche des normales : tout cela fut aussi annoncé, avec succès, le mois dernier.

Tendances saisonnières pour mars 2016

(publiées le 29 février pour nos abonnés Premium)



mars 2016

Indice confiance : 70%
Temps assez frais pour la saison, surtout en début (avec giboulées) et fin de mois.
Température
(écart à la normale)
Conforme à la normale
Chart will load here
Précipitations
(% de la normale)
Légèrement supérieures à la normale
Chart will load here
Insolation
(% de la normale)
Conforme à la normale
Chart will load here
Résumé 1ère décade 2ème décade 3ème décade
Type de temps
Température

Proche de la  normale Comme annoncé déjà le mois dernier, mars 2016 devrait connaître une première décade fraîche et avec un temps perturbé aux giboulées fréquentes. Si dans l'Ouest du pays, ce serai plutôt des averses de grésil ou de neige fondante, la neige ferme devrait recouvrir les paysages de nos Hauts Plateaux. Le froid sec et assez ensoleillé de cette fin février devrait donc faire place à un temps toujours un peu trop frais pour la saison, mais plus humide aussi.

La seconde décade pourrait être temporairement plus douce, avec un temps toujours variable, mais les éclaircies pourront être de plus longue durée donnant ci et là quelques journées agréables.

Le temps de la fin du mois sera à nouveau plus fraîche, avec le retour en cours de dernière décade, d'une relative fraîcheur pour la saison et le retour plus marqué des précipitations : le temps printanier se fera attendre cette année.

Newsflash

Prochains jours

Jeudi 14°
Vendredi 16°
Samedi 16°
Dimanche 15°
Lundi 13°

Relevé à 05:10

  • Ostende : 9°
  • Gand : 8°
  • Anvers : 9°
  • Bruxelles : 8°
  • Charleroi : 8°
  • Namur : 8°
  • Liège : 9°

Météo à la une

  • Consulter MeteoBelgique partout

    Consulter MeteoBelgique partout

    MeteoBelgique vous accompagne partout, via votre PC, tablette ou smartphone !
  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !

Observation temps réel

Koekelberg à 05:24
Température : 8.5°C
Pression : 1014 hPa
Humidité : 83%
Précipitation (24h) : 1 mm
Vent : Nord (faible)