• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

12345678910111213141516171819202122232425262728
Agrandir l'image

12345678910111213141516171819202122232425262728
Agrandir l'image

Période Type de masse d'air Cause
du 1 au 6

Maritime 

Basses pressions Nord Atlantique
du 7 au 12

Continental

Anticyclone Scandinavie
du 13 au 15

Continental tropical

Anticyclone Scandinavie - Europe Centrale et dépression Atlantique
du 16 au 20

Maritime

Dépression Scandinavie
du 21 au 23
Maritime Dépression Islande => Scandinavie
le 24
Maritime polaire Dépression Scandinavie
du 25 au 28
Maritime Dépression  Nord Atlantique

Bilan chiffré du mois



Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

6.1

40.9 (19)

50.0

Normales 1981-2010*

3.7

63.1 (16.3)

76.6

Ecart

2.4

-22.2 (2.7)

-26.6

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2010, nous utliserons les moyennes de la période 1981-2010 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global.

Le bilan complet se trouve ici : Relevés pour février 2017.
Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Ce mois de février 2017 a été caractérisé par des températures normalement excédentaires, des précipitations conformes aux normales en quantités et en fréquence, et par une insolation quelque peu déficitaire, quoique restant dans les normales. (Station de référence : Uccle).

On retiendra de ce mois de février un mois perturbé et peu hivernal, si l'on excepte l'intermède de quelques jours en début de seconde décade : c'est là qu'on y a enregistré les 3 seuls jours de gel du mois pour la station d'Uccle. On se rappellera aussi de la tempête du 23 février, accompagnée de vents qui ont dépassé la barre des 100 km/h par endroits.

Le mois commence sous une relative douceur, pour la saison en tout cas : ainsi le 2 février on atteint les 13°C dans le centre du pays, et jusqu'à 14.6°C à Kruishoutem. Dans les Hautes Fagnes, on atteint 5°C, mettant à mal la couche de neige. Encore de 18 cm au matin du 1er février, elle ne dépassera pas les 8 cm le 2 au soir. Le lendemain soir, le 3, la couche sera incomplète.

Il fera temporairement un peu plus frais le 4, les températures n’atteignent plus que 6 à 7°C en plaine et 2 à 3C sur les hauteurs, mais temporairement 0°C en début d’après-midi en Ardenne. Le 7 février, le froid est à nos portes, avec des températures proches de 0°C même en journée dans la moitié nord des Pays-Bas, mais ne parvient pas à nous atteindre. Un conflit entre air maritime et air continental, avec des perturbations souvent bloquées au-dessus de nos régions, nous valent la première de cinq journées particulièrement sombres.

Le 9 février, la limite des gelées permanentes s’avance vers le sud des Pays-Bas, tandis que chez nous, les températures en journée sont positives partout, même sur les hauteurs, avec le plus souvent 2 à 3°C dans tout le pays.
Le temps est à toujours très gris avec un stratus persistant toute la journée.

Mais le 10 février, l’hiver atteint notre pays aussi, avec des gelées permanentes en de nombreux endroits, même en plaine. C’est le cas, par exemple, à Uccle (–0.1°C), à Zaventem (–0.1°C), à Kleine Brogel (–0.2°C), à Gosselies (–0.3°C), à Saint-Hubert (–1.5°C), à Elsenborn (–2.2°C) ou encore à Mont-Rigi (–2.3°C). C’est dans la vallée de la Meuse qu’il fait le moins froid avec 3.1°C à Angleur et 2.1°C à Hastière. A Uccle ce 10 février sea le seul jour d'hiver (température maximale inférieure à 0°C) de ce mois de février 2017. Quelques flocons sont observés, déjà en journée en Ardenne avec temporairement une fine couche de neige à Wideûmont en début de matinée, et en soirée en de nombreuses autres régions, avec des traces au sol parfois même en plaine.


Les plages de la Côte belge ont connu un enneigement temporaire,
durant la matinée du 11 février 2017, comme ici à Knokke.
Photo : Webcam de Knokke.

Le 11 février 2017, une grande partie du pays se réveille sous une fine couche de neige, présente même au littoral. Tant Ostende que Coxyde signalent une fine couche au sol, certes incomplète. Quelques stations font état d’une couverture neigeuse complète. C’est le cas de Koersel, d’Essen, de Gouvy, de Sivry et de Bièvre. Une couche fine, mais complète, s’est également reformée à Mont-Rigi, à Wideûmont, à Wirtzfeld, à Bastogne, à Witry, à Beausaint, à Humain et à Cerfontaine. Dans la grande majorité des cas, cependant, la couche ne tiendra pas très longtemps.

Le lendemain, le 12, alors que la neige a disparu presque partout, les plus hautes régions de Belgique, grâce à de nouvelles précipitations et un froid suffisant, connaissent même un bon renouvellement de la couche. C’est ainsi qu’à Mont-Rigi, on mesure 5 cm de neige à 7h.
Après une nuit aux températures proches ou légèrement inférieures à 0°C, le beau temps s’installe le 13 février avec un ciel parfaitement serein dans la grande majorité des régions en Belgique, le tout sous un petit vent d’est désagréable, qui souffle par rafales et qui donne une impression de froid. Ces rafales, par endroit, dépassent les 40 km/h et atteignent même 50 km/h au littoral.


La neige, tombée abondamment en janvier n'aura tenu que les premiers jours de février, mais
elle reviendra temporairement le 12 février, comme ici à Botrange, avant de fondre rapidement.
Photo : Alexis Papapanayotou

Le 14 février 2017 restera dans les annales comme l’une des plus belles journées de Saint-Valentin que la Belgique n’ait jamais connue. Sous un doux petit vent d’est à sud-est et un ciel à nouveau parfaitement serein, les températures maximales atteignent des valeurs très élevées pour la saison en de très nombreux endroits. Ce sont les Liégeois qui en profitent le mieux, avec 16.9°C à Angleur et encore 14.5°C à Bierset. D’autres valeurs très élevées sont celles de Dourbes (16.7°C), de Sivry (16.4°C), d’Uccle (15.8°C), de La Hestre (15.6°C), de Bièvre (15.4°C) et de Chièvres (15.1°C). À noter quelques gros contrastes entre le jour et la nuit sont à noter aussi et ce, parfois à des endroits inattendus. Ainsi, Uccle passe de 0.4°C à 15;8°C. Un tel écart entre le minimum et le maximum est très rare à cette station en hiver.

Avec cela, la Saint-Valentin 2017, en journée tout au moins, arrive à la 3e position (derrière 1961 et 1998) parmi les plus chaudes en de nombreuses régions de Belgique.

Le 15 février 2017 fut encore chaud en de nombreux endroits, avec par exemple jusqu'à 17.4°C à Koersel et 16.9°C à Angleur.

Le lendemain le 16, les courants sont moins doux que les deux jours précédents, avant de retrouver un temps à nouveau plus perturbé le 17 et après une journée relativement bien ensoleillée le 18, retour d'un temps plus perturbé le 19.


Belles couleurs crépusculaires dans le ciel de Sart-Dames-Avelines, le 16 février 2017.
Photo : Jérémy Lokuli (Jérémy L. Weather Photography).


La dernière décade sera relativement douce (sauf en fin de mois), pluvieuse et venteuse !

Les Hautes-Fagnes reçoivent beaucoup d’eau ce 21 février. A Mont-Rigi, on totalisera 37.8 mm entre le 20/02 à 8 h et le 22/02 à 8 h. Comme quoi de faibles perturbations, soumises à l’effet du relief, peuvent donner pas mal de précipitations !

Une dépression particulièrement virulente se trouve sur l’Irlande en fin de nuit, au matin du 23 février, passe le long de la « frontière » Écosse/Angleterre en fin de matinée, traverse le sud de la Mer du Nord et arrive au Danemark en soirée. Elle sera nommée Thomas par les météorologues allemands.

Il s’agit d’un événement venteux non négligeable, avec des rafales dépassant les 100 km/h jusque loin à l’intérieur des terres, comme à Anvers. Au littoral, les vents restent dans le même ordre de grandeur, avec les plus fortes rafales atteignant 104 km/h à Middelkerke, 101 km/h à Coxyde et 97 km/h à Zeebruges. À Dunkerque (FR), on atteint 108 km/h, ce qui fait que la région de La Panne aura été un peu plus touchée par la tempête.

Le front froid, quant à lui, traverse le pays dans le courant de la journée, mais est suivi dans un premier temps par une importante bulle d’air fortement réchauffé par le bas. Ni la baisse des température, ni le changement de direction de vent n’est immédiatement perceptible. Mais plus tard, dans le courant de la soirée, les vents basculeront vers l’ouest-nord-ouest et les températures baisseront.
À noter que d’assez fortes précipitations sont déjà observées dans la nuit du 22 au 23, qui contribuent déjà à quelques beaux totaux (8 h -> 8 h) relevés le 23 au matin : Mont-Rigi : 20.9 mm, Koersel : 19.4 mm, Anvers-Deurne : 17.0 mm...


La mer est de plus en plus agitée sous les rafales de vent, qui dépasseront bientôt
les 100km/h, à Coxyde, le 23 février 2017.
Photo : Webcam de Coxyde

Le 24 février 2017, nous avons droit à un petit épisode neigeux ardennais. En effet, à partir de 2 heures du matin, les températures deviennent négatives dans les Hautes-Fagnes, tandis que les températures s’approchent du zéro sur les plateaux ardennais. Il s’ensuit que la pluie se transforme en neige, avec un enneigement du sol valable à partir de 600 mètres d’altitude. À Mont-Rigi, la couche atteindra quelques 8 cm et la neige y tiendra toute la journée. Des enneigements peu significatifs et surtout très temporaires ont aussi été observés à des altitudes (légèrement) plus basses.

Le 25 février 2017, après une nuit assez froide avec des températures proches de 0°C (et de petites gelées ici et là) en Basse et Moyenne Belgique et des gelées un peu plus prononcées en Ardenne et en Gaume (jusqu’à –3.4°C à Buzenol), le temps est d’abord beau avec quelques nuages d'altitude, mais le voile s’épaissit rapidement en cours de journée à l’approche des fronts chauds. Dans les Hautes-Fagnes, la couverture neige est encore complète (environ 6 cm) le matin, mais devient parcellaire dès l’après-midi.

Le 27 février, un front, ondulant d’abord au large de notre côte, traverse ensuite le pays sous la forme d’un front froid et génère une virulente zone pluvio-orageuse accompagnée parfois de grêle et de fortes rafales (jusqu'à 79 km/h à Uccle, entre 14 et 15h et 83 km/h à Bierset entre 17 et 18h).

Ces précipitations et le front orageux qui les accompagne sont parfois responsables d’une forte baisse temporaire de la température. À Beauvechain, la température passe brutalement de 10.6°C à 15h à 4.5°C à 16h avant de remonter lentement jusqu’à 8.1°C en début de soirée. Ces chutes de températures sont bien perceptibles ailleurs aussi, comme par exemple Ernage qui passe de 10.4°C (15h) à 5.5°C (16h).
Les précipitations, malgré l’intensité de certaines averses, ne sont en général pas énormes. Uccle, pourtant au cœur de la tourmente, ne mesure que 6.3 mm. Quelques cotes plus importantes (sur 24h) sont mesurées à Passendaele (20.3 mm), à Essen (19.5 mm), à Bièvre (17.8 mm) et à Hastière (17.3 mm).

Le dernier jour du mois, le 28, a réservé une surprise hivernale pour le sud du pays, avec des chutes de neige jusqu’à relativement  basse altitude.
À Mont-Rigi, le sol commence à blanchir peu après midi, avec une mince couche qui se constitue peu à peu, atteignant 1 cm en début de soirée mais continuant à augmenter la nuit (absence de dégel) jusqu’à atteindre 6 cm à 4 heures du matin. Mais d'autres régions auront aussi un enneigement temporaire durant l'après-midi : Pin, Bastogne...

 
Nuages grêligènes photographiés lors de giboulées à Chastre, le 27 février 2017.
Photo : Jérémy Lokuli (Jérémy L. Weather Photography).

 

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.

 201702temp 
Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)

 201702prec 
Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec nos tendances saisonnières.

Le mois de février s'est terminé comme il avait commencé : sous un temps doux mais venteux et pluvieux. Ce temps perturbé de février avait été annoncé lors de nos précédentes analyses : ce n'est donc sûrement pas une surprise pour nous. La tendance à un temps de plus en plus sous dominante NAO+ (Oscillation Nord Atlantique positive) s'est donc bel et bien confirmé pour ce mois de février, si l'on excepte un petit intermède plus hivernal en tout début de seconde décade : cela aussi nous en avions parlé lors de notre précédente analyse des tendances saisonnières.

Les Tendances saisonnières pour février 2017
(publiées le 31 janvier pour nos abonnés Premium)



février 2017

Indice confiance : 65%
Mois souvent doux et perturbé avec une parenthèse plus hivernale en cours de mois.
Température
(écart à la normale)
Légèrement supérieure à la normale
Chart will load here
Précipitations
(% de la normale)
Conformes à la normale
Chart will load here
Insolation
(% de la normale)
Légèrement inférieure à la normale
Chart will load here
Résumé 1ère décade 2ème décade 3ème décade
Type de temps
Température

Proche de la  normale Confirmation d'un début de mois de février doux et perturbé, tel d'ailleurs que déjà évoqué lors de nos précédentes analyses. Temps perturbé dit passages de perturbations proches de notre pays, pluie et parfois même vent tempétueux seront au rendez-vous de cette première décade.

L'incertitude est de mise ensuite : il semblerait - nous l'avions évoqué il y a un mois - qu'un intermède de temps plus froid et plus hivernal devrait s'inviter dans le courant de ce mois de février s'intercalant de fait entre deux périodes perturbées et douces. Certains modèles à moyen terme le voient déjà en début de seconde décade, mais il ne pourrait apparaître qu'en début de troisième. La réalité sera sans doute entre les deux, aux environs du 15 février.
D'une durée d'une semaine environ, cette période devrait voir le retour temporaire des précipitations hivernales avant un temps plus sec et plus froid. Ensuite, en cours de dernière décade, le temps devrait redevenir perturbé avec le retour du rail cyclonique proche de nos régions nous apportant à nouveau douceur et pluie.

Globalement février devrait quand même être en excédent thermique, aux précipitations proches des normales et à l'insolation vraisemblablement déficitaire.

Newsflash

Prochains jours

Dimanche 10° 12°
Lundi 13°
Mardi 12° 16°
Mercredi 12° 18°
Jeudi 10° 19°

Relevé à 00:40

  • Ostende : 11°
  • Gand : 11°
  • Anvers : 12°
  • Bruxelles : 12°
  • Charleroi : 11°
  • Namur : 10°
  • Liège : 11°

Météo à la une

  • Consulter MeteoBelgique partout

    Consulter MeteoBelgique partout

    MeteoBelgique vous accompagne partout, via votre PC, tablette ou smartphone !
  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !

Observation temps réel

Fraiture à 00:45
Température : 7.4°C
Pression : 1013 hPa
Humidité : 94%
Précipitation (24h) : 1 mm
Vent : Nord