• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

123456789101112131415161718192021222324252627282930
Agrandir l'image

123456789101112131415161718192021222324252627282930
Agrandir l'image

Période Type de masse d'air Cause
du 1 au 4

Maritime

Anticyclone Europe Centrale => Europe Est

du 5 au 8

Maritime polaire

Anticyclone Ouest Péninsule ibérique => Pays baltes
du 9 au 10 Maritime Anticyclone Ouest Péninsule ibérique => Pays baltes
du 11 au 13
Maritime polaire Basses pressions Scandinavie et Pays baltes
du 14 au 16

Maritime

Anticyclone Europe
du 17 au 19 Maritime (polaire) Anticyclone Sud GB => France
du 20 au 24 Maritime (tropical) Anticyclone Méditerranée et basses pressions Islande <=> Scandinavie
du 25 au 30
Maritime polaire Hautes pressions Ouest Golfe Gascogne

Bilan chiffré du mois



Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

6.6

105.9 (24)

67.0

Normales 1981-2010*

6.8

76.4 (18.8)

66.3

Ecart

-0.2

29.5 (5.2)

0.7

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2010, nous utliserons les moyennes de la période 1981-2010 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global.

Le bilan complet se trouve ici : Relevés pour novembre 2017.
Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Ce mois de novembre 2017 a été caractérisé par des températures et une insolation dans les normes et par des précipitations anormalement excédentaires (en quantité et fréquence) (Station de référence : Uccle).

On retiendra de ce mois de novembre les premiers enneigements de la période hivernale 2017-2018. Bien aidé par des courants polaires, le premier enneigement a eu lieu dans notre pays en Ardenne et en Hautes-Fagnes, la journée du 5 novembre, même si l'enneigement ne perdurera pas. On se souviendra aussi du 12 novembre avec des orages, des averses de grêle ou de neige et une tornade près du Roeulx dans le Hainaut. Le 29 au matin et puis surtout le 30 novembre en fin d'après-midi et en soirée ce fut au tour de la Basse et Moyenne Belgique de connaître un enneigement, occasionnant pour ce dernier jour du mois des soucis de circulation sur les grands axes.

 
Enneigement en matinée du 29 novembre 2017 à Beausaint.
Photo : Webcam MeteoBelgique de Beausaint.

Le 1er novembre 2017, le mois commence sous influence anticyclonique; résultat : la nuit a été localement froide, avec des températures parfois proches de 0°C en Gaume. En journée, une belle douceur pour la saison avec des maxima qui atteignent 14 à 15°C en plaine et presque autant sur les hauteurs avec 13 à 14°C. Très localement au nord-est du pays, des poches d’air plus frais persistent avec près de 10°C.

Le lendemain, le temps reste assez beau, quoiqu'un peu plus frais. la tendance anticyclonique et le temps beau dans l'ensemble et calme se maintiennent encore le 3 novembre, mais les brouillards et brumes matinaux sont parfois bien présents en matinée.

Le 4 novembre, le temps devient plus perturbé, mais reste doux. Des poussées de mauvais temps viennent à la fois du sud-ouest et du nord-ouest. Par le sud-ouest nous arrive un système frontal à large secteur chaud, avec un front chaud qui passe en fin de nuit et un front froid en fin de journée. Ce front froid est aussitôt suivi par un autre front froid, poussé par une circulation de nord-ouest et finissant par fusionner avec le front froid précédent.
Les températures sont élevées. Dans certaines régions, il s’agit de la température la plus élevée de ce début de novembre : 16,7°C à Koersel ; 16,3°C à Kleine Brogel ; 15,6°C à Genk et à Aubange. Sinon, ailleurs, les températures sont du même ordre de grandeur que les jours précédents, avec 13 à 15°C en plaine et 10 à 11°C sur les hauteurs.


Les brumes et brouillards auront souvent été présents au petit matin des premiers jours de
novembre, régime anticyclonique oblige... Brouillard matinal à Kain, le 2 novembre 2017.
Photo : Webcam MeteoBelgique de Kain

Le 5 novembre 2017, on assiste à un changement radical du type de temps. À l’arrière du front froid (fusionné) de la veille au soir, des masses d’air polaire maritime frais et très instable déferlent à présent sur nos régions. Dès le matin, de fortes averses de grêles blanchissent les rues en Flandre Occidentale, notamment à Ostende et à Bruges.
Les températures, dans les éclaircies plus longues, parviennent encore à atteindre 10 à 11°C, sinon c’est souvent autour de 9°C en plaine et autour des 5 à 6°C sur les hauteurs. Le soir, les températures descendent rapidement. À Mont-Rigi, il fait temporairement près de 0°C en début de soirée (0,3°C à 20 h) avec un bref enneigement du sol. C’est le premier enneigement répertorié de la saison 2017-2018.

Le 6 novembre 2017, la nuit a même été froide dans le sud du pays, avec –1,6°C à Buzenol et –1,0°C à Aubange, mais aussi –0,4°C à Bièvre, 0,2°C à Hastière et 0,4°C à Dourbes. Ailleurs, les minima frôlent aussi le 0°C dans les Hautes-Fagnes, se situent entre 1 et 2°C en Campine, entre 2 et 3°C au centre, entre 3 et 5°C sur le nord-ouest et entre 7 et 8°C au littoral. En journée, les températures s’égalisent pour atteindre 10 à 11°C en plaine et 4 à 6°C sur les hauteurs. Le temps redevient assez beau, suite au développement d'un nouvel anticyclone proche de la péninsule ibérique qui influence favorablement notre temps, même s'il maintient notre pays dans des courants maritimes polaires.

Le 7 novembre 2017, c'est le premier jour de gel quasi généralisé sur notre pays. En effet, la nuit a été froide et les minima sont de –4,8°C à Bièvre, –3,3°C à Kleine Brogel, –3,2°C à Dourbes et –3,1°C à Koersel et à Elsenborn. Uccle et Beauvechain restent épargnées du gel avec respectivement 0,7°C et 0,6°C. Au littoral, le thermomètre ne descend pas en dessous de 4°C aux abords immédiats de l’eau (qui reste encore fort chaude en ce début novembre), mais il gèle légèrement dans les dunes.
En journée, le temps est très beau, avec juste quelques cumulus vers le début de l’après-midi. Seul le sud du pays connaît un temps plus gris. Mais les maxima sont frais : 6°C seulement en Gaume sous la grisaille, sinon 9 à 10°C en plaine et 5 à 6°C sur les hauteurs.


Le soleil se lève sur la campagne de Marialme,
après une nuit très froide, le 7 novembre 2017.
Photo : Henry Vicenzi

Le 8 novembre 2017, une occlusion (par retour d’est) affecte fortement le temps sur le sud du pays (11,5 mm de précipitations à Aubange). Sur le centre et l’ouest du pays, les précipitations sont faibles ou nulles (partie peu active du retour d’est), mais le temps est gris. Les températures restent assez froides en journée, de l’ordre de 5 à 6°C en Gaume, de 3 à 4°C sur les hauteurs, de 6°C au centre, de 7 à 8°C sur l’ouest et de 10 à 11°C au littoral.

Le 9 novembre, le temps est assez perturbé sur notre pays, avec notamment l’arrivée d’un système frontal l’après-midi et la soirée. Les températures remontent quelque peu sur l’ouest et le centre du pays, mais restent très fraîches sur l’est et le sud. Au centre, il commence à pleuvoir le soir et à l’est, durant la nuit. Le lendemain, le 10, le temps est d’abord perturbé, puis une circulation d’ouest-nord-ouest se met en place.

Le 11 novembre 2017, une perturbation frontale aborde la moitié sud du pays, puis se met à onduler en maintenant la plus grande partie de notre pays du côté froid. Le temps dans la région précitée est particulièrement pluvieux, avec un plafond nuageux très bas et les zones un peu plus en hauteur se retrouvent dans le brouillard, parfois dès 300 mètres d’altitude. Il n’est donc pas étonnant que les pluviomètres soient bien remplis au sud. Voici quelques chiffres (sur 24 heures) : Buzenol : 20 mm, Aubange : 18 mm, Virton : 16 mm pour les cotes pluviométriques supérieures à 15 mm. La Province de Namur et le Hainaut reçoivent quant à eux entre 5 et 10 mm d’eau. Au centre, le temps est très gris, mais avec des précipitations plus modestes.


Enneigement à Xhoffraix, au matin du 12 novembre 2017.
Cet enneigement ne persistera pas très longtemps.
Photo : Alexis Papapanayotou.

Le 12 novembre 2017, on se retrouve à l’arrière du front, dans une circulation de nord-ouest, puis de nord nous amenant de l’air polaire de plus en plus direct.
Cette arrivée d’air plus froid s’est surtout fait remarquer par la neige en Ardenne. En effet, vers le milieu de la matinée, le sol est devenu blanc en de nombreux endroits dès 400 mètres d’altitude. À Witry (440 m), cet enneigement du sol est incomplet et très temporaire tandis qu’à Bastogne (515 m), la neige tombée à 10 heures ne fond qu’en début d’après-midi. À Fraiture (580 m), on note même deux enneigements du sol, un premier en fin de matinée et un second en milieu d’après-midi. Mais le seul enneigement vraiment valable est celui des Hautes-Fagnes, qui commence à 9 heures du matin puis tient ensuite toute la journée avec une épaisseur de quelques centimètres, comme c’est le cas par exemple à Mont-Rigi (673 m).

Les températures de l’air en altitude sont à basses, avec quelques –4°C au niveau 850 hPa, cette fois-ci situé vers 1300 mètres. Au niveau 500 hPa (vers 5300 mètres), la température passe rapidement de –23°C à –33°C, ce qui nous donne une bonne instabilité. Il n’est donc pas étonnant qu’après l’évacuation des nuages frontaux, le ciel devienne variable avec une alternance d’éclaircies et de nuages d’averses (cumulus et cumulonimbus) et des couleurs parfois très contrastées. C’est ainsi que les enclumes des cumulonimbus sont quelquefois visibles de loin dans des ciels tout bleus, tandis que les averses (orageuses) s’accompagnent quant à elles de ciels très menaçants par endroit.

En fin de journée, les averses tendent à se regrouper en un gros amas pluvieux, avec des précipitations pendant plusieurs heures d’affilée et une grande sensation de froid. Au littoral en outre, le vent souffle fort, avec des rafales régulièrement supérieures à 80 km/h en fin d’après-midi et en soirée à Zeebruges, avec une pointe à 94 km/h. Les températures maximales sont atteintes pendant les éclaircies et se situent entre 7 et 9°C en plaine et entre 2 et 3°C sur les hauteurs. Sous les averses, il faut décompter quelques 3 à 4°C, d’où les températures temporairement négatives et la neige sur les hauteurs. Aux abords immédiats de la mer, les vents forts apportent une hausse des températures en soirée, jusqu’à 10°C.
La zone la plus arrosée s’étire de Bruxelles à la Flandre Occidentale en passant par le Hainaut, avec par exemple 25 mm à Koekelberg (Bruxelles), 19 mm à Rumillies, 19 mm à Gosselies, 18 mm à Izegem et encore 15 mm à Uccle. Localement, on trouve aussi quelques fortes averses ailleurs.

Mais on se souviendra surtout d’un « gros coup de vent », très probablement de nature tornadique, qui s’est produit au Roeulx et à Saint-Vaast vers 13h30. On mentionne notamment un abri de jardin, une caravane et un chalet qui ont été emportés. Selon les premières enquêtes de terrain, « les dégâts s'étirent sur environ 20 km, depuis grosso modo Neufvilles jusque Saint Vaast. C'est beaucoup mais au sein de ce couloir, des zones sont évidemment épargnées ». Ces enquêtes semblent confirmer le passage d’une tornade F0-F1 qui a parcouru plusieurs kilomètres et touché plusieurs villages.


Dans l'air polaire, on retrouvera de beaux cumulonimbus parfois visibles de très loin,
grâce à une très bonne visibilité; certains de ceux-ci seront grêligènes et génèreront
des orages, voire même une tornade dans la région du Roeulx, dans le Hainaut.

Photo prise dans l'après-midi du 12 novembre 2017 près de Waremme.
Photo : Gwenaëlle Mievis.

Le lendemain, 13 novembre 2017, les courants polaires continuent à déterminer notre temps, mais leur instabilité diminue peu à peu.
En raison d’une forte influence maritime et de la persistance des averses durant la nuit, les minima ne sont pas encore trop bas et le gel se limite aux Hautes-Fagnes et aux plus hauts plateaux ardennais. En journée, les températures, malgré les vents de nord-ouest à nord, sont encore relativement douces avec localement même 12°C comme à Kruishoutem. Le plus souvent, les maxima tournent autour de 10°C en plaine et se situent entre 3 et 5°C sur les hauteurs.
Les masses d'air perdront progressivement leur caractère polaire le 14 novembre, suite à l’effondrement de la crête anticyclonique sur l’Atlantique qui nous coupe de plus en plus de l’arrivée d’air polaire, mais en raison de la parcimonie du soleil, les températures tendent même à baisser légèrement. En effet, le front chaud nous apporte beaucoup de nuages, mais peu de pluie.
C’est en Gaume que la nuit a été la plus froide avec –1,8°C à Aubange et –1,2°C à Buzenol, tout comme en Campine (–2,0°C à Koersel et –1,7°C à Genk). Sinon, de très faibles gelées ont été notées en de nombreux endroits de Haute Belgique et plus localement en Basse et Moyenne Belgique (Campine exceptée). En journée, les maxima atteignent 9 à 10°C en plaine et quelques 5°C sur les hauteurs. La Gaume, en dépit des éclaircies, reste plus froide encore avec seulement 3 à 4°C comme maxima.

Le 15 novembre 2017, l’air doux du secteur chaud n’arrive à vraiment s’imposer qu’au littoral et sur l’extrême ouest du pays. Les maxima, à la côte, atteignent 12,6°C à Coxyde, 12,2°C à Middelkerke et 12,1°C à Zeebruges. Sur l’ouest, on note aussi 12,2°C à Passendaele et 11,8°C à Beitem (notez qu’à Dunkerque, le maximum monte jusqu’à 14,5°C, ce qui fait qu’à La Panne, les 14°C sont peut-être atteints aussi). Sinon, les maxima atteignent à peine 10°C et, bien souvent, restent légèrement inférieurs à cette valeur. Sur les hauts plateaux et, localement aussi dans les vallées, on ne note pas plus de 6 à 7°C. Le ciel quant à lui restera désespérément gris avec un peu de bruine sur le Royaume, si l'on excepte quelques timides éclaircies au littoral.

Le 16 novembre 2017, l’air maritime doux continue à déterminer le temps sur nos régions, mais la hausse des températures reste limitée. Seul l’extrême ouest du pays bénéficie à nouveau pleinement de cette douceur. À Zeebruges, la température monte jusqu’à 12,0°C. Les 11°C sont atteints à Passendaele, Beitem et Kruishoutem, sinon comme la veille, les maxima sont souvent proches des 10°C en plaine et de 6 ou 7°C sur les hauteurs. En Gaume, il fait plus froid avec un maximum de 5,0°C seulement à Aubange.

Le lendemain, 17 novembre, un front froid traverse lentement le pays en début de journée, mais le froid, pas plus que la douceur, ne parvient à vraiment s’imposer dans notre pays. Les températures maximales sont même très proches de celles de la veille, mais en fin de journée, un discret refroidissement se fait sentir. Le temps est assez beau avec les nuages et le soleil qui se partagent le ciel, sauf en Gaume, où l'on observe du brouillard qui a un certain mal à se dissiper. Les maxima atteignent globalement 10 à 11°C en plaine (localement 12°C) et 5 à 7°C sur les hauteurs. Jusqu’à 19 heures, ces températures auront baissé de 5 à 6°C, voire un peu plus, à l’exception des abords immédiats de la mer.

Le 18 novembre 2017, fut une nuit froide sans plus, avec quelques petites gelées ici et là en Basse et Moyenne Belgique. À Uccle, le thermomètre descend jusqu’à +0,3°C, ce qui fait que cette station n’arrive toujours pas à enregistrer son premier jour de gel de la saison 2017/2018. À Liège par contre, il gèle, mais très peu avec –0,3°C tant à Bierset qu’à Angleur. La Campine fait un peu mieux avec –1,9°C à Genk et –0,9°C à Koersel. Mais à Kleine Brogel, le minimum est de +1,1°C ! En Haute Belgique, le froid est plus présent, avec –5,3°C à Elsenborn, –4,9°C à Gouvy et –4,1°C à Bièvre. La Gaume a froid aussi, avec –3,9°C à Buzenol et –3,0°C à Aubange.
En journée, le temps est plutôt nuageux, mais les températures remontent déjà vers des valeurs proches des normes saisonnières, avec le plus souvent 7 à 9°C en plaine (10°C au littoral) et 2 à 3°C sur les hauteurs. La Gaume reste un peu en dessous des normes avec des maxima de 5°C.

Le 19 novembre 2017,un nouveau front traverse le pays la nuit et est suivi d’une circulation de nord-ouest, avec à nouveau de l’air polaire maritime. Mais un faible et très bref enneigement du sol à Mont-Rigi en matinée sera à vrai-dire la seule marque hivernale.
En journée, les températures remontent jusqu’à 7 à 9°C presque partout en Basse et Moyenne Belgique, et jusqu’à 2 à 3°C sur les plus hauts plateaux, sous un temps faiblement instable. On observe des nappes de stratocumulus, mais aussi de larges éclaircies entrecoupées de cumulus et de quelques cumulonimbus donnant des averses.
Le soir est prometteur d'une nuit bien froide, avec une bonne baisse des températures, mais l’arrivée trop rapide d’une nouvelle perturbation durant la nuit empêchera le gel dans la plupart des régions.

Le lendemain, 20 novembre 2017, c'en est déjà fini avec le modeste froid. Un système complexe de plusieurs fronts chauds associés nous arrive depuis l’ouest. Les maxima (sur la période 7h – 19h) atteignent déjà 11 à 13°C au littoral et sur l’extrême ouest du pays, 9 à 10°C ailleurs en plaine et 4 à 5°C sur les hauteurs. Plus tard en soirée, cet air doux continue à gagner du terrain. Le temps est très gris avec des pluies et bruines souvent dès le début de la matinée.

Le début de la dernière décade du mois de novembre nous gratifiera d'un temps très doux pour la saison, avec des masses d'air souvent d'origine subtropicales, quoique à fort caractère maritime également.

Le 21 novembre 2017, notre pays se retrouve dans un large secteur chaud. Mais le temps reste très humide et l’air vraiment doux ne progresse que peu, restant cantonné à l’ouest et au nord du pays où les températures atteignent 12 à 13°C. Ailleurs, il faut se contenter d’une dizaine de degrés en plaine et de 6 à 7°C sur les hauteurs. Mais le lendemain, 22 novembre, la remontée vers le nord des perturbations nous place progressivement dans des courants plus secs : une très belle journée de fin d’automne au menu, avec du soleil et des températures très douces et un ciel peu nuageux devanant complètement serein. Les températures atteignent 13 à 14°C en plaine et 8 à 9°C sur les hauteurs. À Angleur, le thermomètre monte jusqu’à 15,0°C, et jusqu’à 14,2°C à Hastière. Aubange se défend bien aussi avec 13,6°C.


Belle journée très douce et ensoleillée, ce 22 novembre 2017.
Photo : Webcam MeteoBelgique de Braine-L'Alleud

 

Le 23 novembre 2017, les perturbations, sous forme de deux fronts froids consécutifs et fort rapprochés l’un de l’autre, s’approchent très rapidement de notre pays.
Le temps est très venteux et, dans un premier temps, encore très doux. À Zeebruges, les rafales atteignent 83 km/h le matin et encore 76 km/h en matinée. À Uccle, on enregistre 76 km/h le matin et 65 km/h en matinée.
Les températures atteignent déjà 13 à 14°C en plaine à 8 heures. Quelques températures de 14 à 15°C sont observées en fin de nuit ou le matin, comme par exemple à Kruishoutem (15,0°C) et Sint-Katelijne-Waver (14,5°C). En climatologie, comme la période d’observation de 24 heures s’étend de 8h à 8h le jour suivant, ces maxima sont encore repris à la date du 22 novembre, le 23 novembre ne « commençant » qu’à 8 heures en climatologie.
Durant la journée du 23 novembre, les températures montent encore un peu, avec des maxima atteints en matinée sur l’ouest, en milieu de journée sur le centre et l’après-midi sur l’est. Les valeurs sont élevées, souvent autour de 15°C en plaine et vers les 10-11°C sur les hauteurs. Deurne enregistre même 16,2°C, suivi de Sint-Katelijne-Waver avec 16,0°C. A Uccle, le maximum sera de 15,0°C. C'est une valeur assez remarquable si tard dans le mois de novembre. Il s'agira d'ailleurs du maxima le plus élevé de ce mois de novembre 2017, malgré une journée grise et pluvieuse.

Encore un temps relativement doux et maussade le 24, avant de retrouver, dès le 25 novembre 2017, de l'air maritime polaire. Conséquence : les températures minimales sont déjà bien plus basses, avec des valeurs le plus souvent comprises entre 1 et 3°C en plaine. Essen, avec 0,1°C, frôle même le gel. Seuls les abords immédiats de la mer ont des températures plus élevées, avec un minimum de 5,0°C au port de Zeebruges (mais 1,3°C à l’aéroport de Middelkerke). En Gaume, le froid arrive plus tard avec des minima encore de 5 à 6°C, tandis que le gel fait une timide apparition à Elsenborn avec –0,2°C (et 0,0°C à Mont-Rigi). En journée aussi, les températures sont en nette baisse partout, avec des maxima de 6 à 7°C en plaine et de 1 à 2°C sur les hauteurs.
Le temps est variable, mais pas encore trop instable, avec la majeure partie de l’activité concentrée sur une seule petite ligne d’averses. Autrement, on observe de timides éclaircies en matinée avant que, en fin d'après-midi, celles-ci s’élargissent nettement.
Pendant ce temps-là, la neige commence à s’inviter en Ardenne avec l’arrivée de la ligne d’averses précitée.

Le 26 novembre 2017, les températures minimales baissent encore un petit peu, pour varier entre 0 et 2°C en plaine et près de –1°C sur les hauteurs. Là, la neige est au rendez-vous aussi. Parmi les données officielles, nous avons un relevé de 2 cm de neige à 8 heures à Mont-Rigi. Au même moment, on observe de la neige couvrant moins de la moitié du sol à Gouvy et à Bièvre. En dehors de cela, on nous signale aussi, entre autres, 1 à 2 cm aux Tailles ainsi qu’à la Barrière de Champlon, et une fine couverture neigeuse temporaire même à plus basse altitude, comme à Trooz (220 m) et Theux (250 m).
Notons enfin qu’à Mont-Rigi, la couche de neige persistera toute la journée, avec une température maximale qui sera de 0,0°C (tout juste pas un jour d’hiver). Ailleurs, les maxima ne dépasseront guère 6 à 8°C en plaine, 3°C en Gaume et 0 à 1°C sur les plateaux ardennais (0,6°C à Saint-Hubert).
Le temps, grâce à une petite influence anticyclonique, est assez beau quoique encore un peu instable : quelques averses parviennent tout de même à se développer. Avant cela, des brouillards locaux auront mis parfois un certain temps à se dissiper.

Le 27 novembre 2017, l’anticyclone se morcèle et se décale quelque peu vers le sud. Ceci permet à une perturbation atlantique, sous forme d’un système frontal très actif, d’influencer très nettement le temps de nos régions. Le temps est donc couvert, avec du vent et de pluies continues, parfois assez drues. Sur les hauteurs, ces pluies sont précédées d’un peu de neige. Les totaux de précipitations (sur 24 heures) sont conséquents, surtout dans le sud du pays, mais parfois aussi ailleurs. Voici quelques chiffres : Chiny (Pin) : 37 mm, Fraiture : 34 mm, Bovigny : 33 mm, Virton: 32 mm, Gouvy: 30 mm pour les cotes pluviométriques supérieures à 30 mm.

Le lendemain, le 28 novembre 2017, on assite au retour de l’air polaire maritime à l’arrière de la perturbation : ainsi, le matin est déjà frais, à l’exception de la bande côtière, où il fait encore 6 à 7°C. Ailleurs, le thermomètre affiche le plus souvent 3 à 4°C en plaine et autour de 0°C sur les hauteurs (0,0°C à Mont-Rigi et Saint-Hubert, 0,1°C à Elsenborn). Il n’est donc pas étonnant que la pluie se soit retransformée en neige. Dans les Hautes-Fagnes, la couche est de nouveau complète le matin, mais elle fondra en grande partie en journée. En effet, avec un maximum de 2,7°C à Mont-Rigi, la température est encore un peu trop élevée. En plaine, les maxima se situent le plus souvent autour des 7-8°C. Le temps est d’abord très beau, puis des cumulus se forment l’après-midi, avec quelques cumulonimbus accompagnés d’averses. Dans le sud du pays, le temps est nuageux également le matin, tout comme au littoral.

Le 29 novembre 2017, de la neige au sol est observée jusqu’au centre du pays. Le matin, on observe déjà 5 cm sur les Hautes-Fagnes, mais aussi 1 cm à Sivry et… à Uccle !
En bien des endroits cependant, la neige n’apparaîtra qu’en matinée, avec une couverture neigeuse complète en Hautes Belgique, y compris dans les vallées. À Mont-Rigi, la couche de neige tiendra bon, cette fois-ci, toute la journée.
Les températures maximales : négatives dans les Hautes-Fagnes avec –0,5°C à Mont-Rigi mais aussi –0,1°C à Elsenborn. Ces deux stations connaissant leur premier jour d'hiver (températures maximales < 0°C) de la saison hivernale. En plaine, on observe le plus souvent 3 à 6°C, et 7 à 8°C au littoral.
Dans une circulation qui devient de plus en plus septentrionale, on observe des averses souvent regroupées, donnant au temps une tendance grise mais avec quelques éclaircies quand même.

Le 30 novembre 2017, dernier jour du mois nous aura gratifié de courants polaires directs de plus en plus froids, avec de la neige jusqu’en plaine. En effet, avec des températures descendant jusqu’à –7°C au niveau 850 hPa (1385 m) et jusqu’à –37°C au niveau 500 hPa (5300 m), les conditions deviennent suffisantes pour de la neige même à basse altitude.
On observera en effet une succession d’averses de pluie ou de neige selon les endroits, séparées par de brèves éclaircies. Une fois encore, comme la veille d'ailleurs, seul le littoral connaît un véritable ciel d’instabilité, avec cumulonimbus menaçants et éclaircies.
Les températures maximales ont été de 5 à 6°C au littoral, 3 à 4°C en plaine et 0 à –1°C sur les hauteurs. On note cependant de fortes baisses de températures pendant les averses, et de façon quasi généralisée dès le début de l’après-midi. Les valeurs qui seront alors proches de 0°C permettront à la neige d’accrocher en bien des endroits. On note entre autres des épaisseurs de neige surprenantes à Alost et Grammont, mais Bruxelles connaît aussi de bonnes chutes de neige qui accrochent au sol, surtout au sud et à l'ouest de la capitale : l’épaisseur de la neige est évaluée à 10 cm le soir à Alost et à 5 cm à Dilbeek, à l’ouest de Bruxelles. Une station privée à Haaltert, à quelques 5 kilomètres au sud-ouest du centre d’Alost, enregistre 9 cm à 18h50. À peu près au même moment, on mesure 5 cm à Hal et 4 cm à Gand.
Dans les Hautes-Fagnes, la couche de neige est présente toute la journée, avec un maximum de 7 cm environ. Il y a donc eu plus de neige à Alost qu’à Mont-Rigi !


La neige a rendu les conditions difficiles dans le centre du Pays,
surtout sur le réseau routier proche de Bruxelles en fin d'après-midi et
en soirée du 30 novembre 2017, comme ici à Etterbeek.
Photo : David Van Hamme, via Info-Météo

 

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale. (A paraître)

 201711temp 
Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)

 201711prec 
Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec nos tendances saisonnières.

Comme initialement annoncé, le début du mois de novembre fut effectivement calme et frais, surtout en fin de première décade; avant que la douceur et la pluie ne reprenne le dessus en début de seconde décade. La dorsale anticyclonique évoquée le mois dernier sur l'Atlantique fut souvent bien présente aussi durant ce mois de novembre. Ensuite, le début de la dernière décade fut très doux et plus fortement perturbé (on a enregistré à Uccle une température maximale supérieure à 15°C le 23 novembre, jour le plus chaud du mois), avant un refroidissement assez net en deuxième partie de dernière décade de novembre. C'est bien ce qui avait été annoncé le mois dernier dans notre dernière analyse des tendances saisonnières.

Les Tendances saisonnières pour novembre 2017
(publiées le 31 octobre pour nos abonnés Premium)



novembre 2017

Indice confiance : 70%
Un début frais et relativement sec, un peu plus doux et plus perturbé ensuite.
Température
(écart à la normale)
Légèrement supérieure à la normale
Chart will load here
Précipitations
(% de la normale)
Conformes à la normale
Chart will load here
Insolation
(% de la normale)
Légèrement inférieure à la normale
Chart will load here
Résumé 1ère décade 2ème décade 3ème décade
Type de temps
Température

Proche de la  normale Comme prévu, un début de mois de novembre calme et frais. Cette fraîcheur devrait d'ailleurs, comme annoncé le mois dernier s'intensifier en cours de première décade. Si la pluie devrait progressivement reprendre le dessus en cours de seconde décade, les quantités devraient cependant être finalement moins importantes que prévu : en cause une dorsale anticyclonique atlantique qui devrait nous influencer et forcer les dépressions à la contourner, et nous revenir par le nord-ouest : sans parler de froid, mais la douceur ne sera pas vraiment présente non plus.
La fin du mois est plus complexe : l'anticyclone pourrait reprendre sa place sur le continent et nous donner un temps frais et brumeux ou s'éloigner et laisser plus le passage aux perturbations atlantiques et à la douceur. Actuellement nous privilégions le second scénario. La toute fin de mois devrait voir un refroidissement progressif et une diminution des précipitations.

Newsflash

Prochains jours

Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi

Relevé à 20:30

  • Ostende : 1°
  • Gand : 1°
  • Anvers : 1°
  • Bruxelles : 2°
  • Charleroi : 1°
  • Namur : 1°
  • Liège : 1°

Météo à la une

  • Consulter MeteoBelgique partout

    Consulter MeteoBelgique partout

    MeteoBelgique vous accompagne partout, via votre PC, tablette ou smartphone !
  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !

Observation temps réel

Opwijk à 20:40
Température : 1.3°C
Pression : 1013 hPa
Humidité : 94%
Précipitation (24h) : 11 mm
Vent : Sud-Ouest (très faible)