• Se connecter

A la belle saison, fréquents sont les bulletins météo annonçant une météo plus ensoleillée à la Côte, principalement durant l’après-midi.
Les mauvaises langues diront que les météorologues poussent les gens à se rendre au littoral pour faire plaisir au secteur Horeca…
La réalité est plus simple. Il existe réellement des situations favorables à un meilleur ensoleillement sur les surfaces marines que les surfaces terrestres et les prévisionnistes en tiennent compte dans leurs bulletins lorsque ces situations se produisent.


Lors du passage de perturbations ou d’autres éléments dynamiques, les nuages et précipitations associées affectent généralement tout le monde. En revanche, lorsqu’il s’agit de phénomènes d’instabilité, sans qu’il y ait passage d’un front ou toute forme de perturbation, le littoral restera souvent plus ensoleillé au printemps et en été.
En effet, durant le printemps et l’été, les surfaces terrestres deviennent généralement plus chaudes en journée que les surfaces marines. Cette chaleur, surtout l’après-midi, génère une meilleure convection et donc de meilleures ascendances dans les terres qui voient souvent leur ciel se remplir de nuages cumuliformes.


Formation d’une « boucle de brise » estivale le long des côtes

A l’inverse, le ciel reste bien dégagé en mer où la température reste trop basse pour générer des nuages cumuliformes. Se crée alors une circulation appelée « boucle de brise », qui s’instaure généralement l’après-midi et qui voit les ascendances dans les terres compensées pour des subsidences (mouvements vers le bas) en mer, tandis qu’au sol le vent souffle de la surface marine plus froide vers la surface terrestre plus chaude : c’est la « brise de mer ». Cette brise de mer permet d’ailleurs aux côtes de bénéficier de températures nettement plus fraîches que les terres certaines après-midi et ce, à la belle saison.

Les phénomènes expliqués plus haut permettent donc au littoral de bénéficier d’un soleil radieux alors que les nuages se forment l’après-midi dans les terres. Sur les images satellites, la limite des nuages, parallèle aux côtes, devient souvent très nette durant les après-midi. 


Image satellite d’une journée de juin, durant laquelle les nuages cumuliformes se sont
développés dans les terres alors que le ciel s’est montré plus dégagé près des côtes.

Notons que ce phénomène, favorable à un meilleur ensoleillement côtier, concerne surtout le printemps et l’été. En automne et ensuite l’hiver, la situation s’inverse progressivement avec des surfaces marines plus chaudes que les surfaces terrestres, générant alors des nuages cumuliformes plus développés en mer. Ce processus inverse ne réussit pas à compenser la tendance du printemps et de l’été car il se produit durant des journées nettement plus courtes. En outre, à la saison froide, les nuages cumuliformes seront plus développés en mer, mais dans les terres, des nuages stratiformes typiques de la saison froide pourront également occulter le soleil.

Il en résulte donc un ensoleillement supérieur d’environ 200h/an à Ostende, en comparaison avec le centre du pays.

  Insolation en Belgique
 Le soleil brille environ 200h de plus à la côte qu’à Bruxelles 

 


 

Newsflash

Prochains jours

Lundi 15°
Mardi 15°
Mercredi 15°
Jeudi 14°
Vendredi 12°

Relevé à 14:10

  • Ostende : 14°
  • Gand : 15°
  • Anvers : 15°
  • Bruxelles : 15°
  • Charleroi : 13°
  • Namur : 12°
  • Liège : 12°

Météo à la une

  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !
  • Graphique d'ensoleillement

    Graphique d'ensoleillement

    Nos abonnés Premium peuvent maintenant consulter l'ensoleillement des dix derniers jours.

Observation temps réel

Bruxelles (NOH) à 14:15
Température : 14.9°C
Pression : 1033 hPa
Humidité : 67%
Précipitation (24h) : 1 mm
Vent : Nord (faible)