• Se connecter

Introduction

A l'heure où le froid quitte enfin la Belgique, le moment est venu pour faire un bilan de cette vague de froid. Commencée le 29 janvier dernier pour se terminer ce 13 février, elle aura duré 16 jours dont 14 jours durant lesquels la température est restée négative, de jour comme de nuit.
Les médias ont parlé de la vague de froid la plus sévère depuis 70 ans. Ce n'est pas vraiment juste, voici quelques éléments explicatifs permettant de relativiser ces propos et de comparer cette vague de froid avec celles qui ont concerné la Belgique depuis 1950.

Descriptif et paramètres de cette vague de froid :

Nous avons connu récemment une vague de froid, dont la période de gel s'est étendue du 29 janvier pour se terminer le 13 février 2012, avec un pic de froid vers le 4-5 février.

Cette année-ci, l’arrivée du froid a été plutôt progressive. En effet, elle est due, au départ, à la fusion de deux anticyclones au nord de nos régions, l’un d’origine atlantique, l’autre situé sur le nord de la Russie. Le premier, contenant de l’air polaire maritime atténué, a pu se développer à l’arrière d’un front froid maritime et nous a placé dans un premier temps dans de l’air juste frais. Des suites de la fusion progressive des anticyclones (grâce à un blocage rex en altitude), cet air polaire maritime a commencé à se continentaliser et à se refroidir graduellement. Ce n’est que dans un deuxième temps que l’anticyclone russe a pris le dessus et s’est mis à nous envoyer de l’air continental très froid, en partie d’origine arctique.

Un des lacs de l'Eau d'Heure, pris par le gel.
Photo : Linda Boghmans.


Les médias ont parlé d'une vague de froid jamais vue depuis 70 ans, avec 14 jours où la température maximale n'est pas repassée au dessus du 0°C à Uccle.

Si l'on considère la période de jours d'hiver consécutifs à Uccle, tant janvier 1987 que décembre 1996-janvier 1997 en ont connu 12. Janvier 1942 et février 1947 en a connu 13. Plusieurs grands hivers, comme 1962-63, 1978-79 et 1984-85 ont vu leurs séries de jours d'hiver régulièrement interrompue par de (petits) dégels. Pour ce paramètre-là, c'est vrai qu'il faut remonter à 1941 pour trouver pire. Là, on avait enregistré 17 jours consécutifs ! Avant cela, 1917 et 1895 ont eu 22 jours sans dégel !

Mais ce critère ne suffit pas à quantifier une vague de froid, et pourrait faire croire que c'est une vague de froid majeure qui a frappé notre pays ce début février 2012. Il n'en est rien.

Nos critères pour définir une vague de froid sont : une « période durant laquelle la température minimale journalière est restée inférieure à –2°C au moins 7 jours consécutifs et durant laquelle au moins l'une des conditions ci-dessous est remplie :
- soit le minimum de cette période est descendu au moins deux fois sous la barre des –7°C
- soit les maxima sont restés durant 3 jours de la période sous la barre des 0°C

(station de référence : Uccle, relevés à 8h du matin). »

La vague de froid qui se termine actuellement est certes non négligeable, mais ne peut pas être comparée avec un quelconque grand hiver. Tous critères confondus, elle pourrait être qualifiée grosso modo de « très anormale ».
MeteoBelgique emploie, en plus la durée de la vague de froid, deux autres critères dont le poids et l'intensité. Toutes les explications et les comparaisons avec les vague de froid les plus remarquables depuis 1950 sont reprises plus bas dans l'article.

Voici les chiffres enregistrés à Uccle concernant cette vague de froid de février 2012 :

Date
Tn Tx Degré
jour
Préc. & épaiss.
neige 8h
29/01/2012 -0.4 0.5 -1.6  - (0)
30/01/2012 -1.9 -0.6 -0.1 0.2 mm* (traces)
31/01/2012 -1.9 -0.2 -0.1  - (traces)
01/02/2012  -8.0 -2.2 6.0 - (traces)
02/02/2012 -8.9 -3.3 6.9  - (traces)
03/02/2012  -10.2 -3.5 8.2  2 mm* (traces)
04/02/2012  -12.6 -4.0 10.6  - (5 cm)
05/02/2012  -13.0 -3.5 11.0  - (4 cm)
06/02/2012  -8.0 -0.3 6.0   - (3 cm)
07/02/2012  -11.9 -5.3 9.9   - (2 cm)
08/02/2012  -11.9 -1.4 9.9  - (2 cm)
09/02/2012  -8.4 -1.1 6.4   - (2 cm)
10/02/2012  -8.4 -1.3 6.4   - (2 cm)
11/02/2012  -10.5 -3.6 8.5  - (2 cm)
12/02/2012  -10.8 -0.8 8.8   0.8 mm* (2 cm)
13/02/2012  -0.8 N.D.  -1.2  (3 cm)

    

Période
 Nbre
 jours
 Poids  Intensité Tn min sur
la période
jours de
neige
(enneigement)
Enneigement
Max
29/01/2012 -
13/02/2012
 16 95.6  6.0  -13.0
(5/2/2012)
3 (15) 5 cm
ranking
depuis 1950
  x 9 5 -13.0 N.D. N.D.

    

Source : IRM, valeurs de 8h et des 24h précédentes.

Afin de comparer, voici un relevé des vagues de froid majeures depuis 1950 : 

Hiver Durée Poids Intensité T° min
1951 20 81.2 4.06 -16.7
1954 20 129.7 6.49 -14.8
1955 34 89.1 2.62 -11.2
1956 30 261.9 8.73 -16.7
1963 73 357.9 4.90 -16.8
1979 30 102.3 3.41 -13.9
1985 (1)
20 149.7 7.46 -16.3
1985 (2) 13 92.9 7.15 -11.9
1986 29 137.3 4.73 -10.5
1987 28 114.1 4.08 -13.5
1991 30 80.4 2.68 -13.1
1997 27 126.9 2.70 -14.1
2009 18 80.0 4.44 -12.8
2012 16 95.6 5.98 -13.0



Chart will load here

Nous avons choisi les paramètres suivants pour comparer : 

  • L'année de l'hiver de la vague de froid (par convention l'hiver 2011-2012 sera noté 2012).
  • La durée :  le nombre de jours de gel consécutifs caractérisant la vague de froid.
  • Le poids : en degrés jours avec -2°c de température minimale comme référence : une température minimale de –3.1 aura un poids de –2 – (-3.1) =  1.1
    On fait la somme de ces degrés jours pour toute la période de la vague de froid.
  • L’intensité : ou le poids par rapport à durée : des vagues de froid peuvent être longues et modérées, d’autres courtes mais intenses. 
  • La température minimale enregistrée durant cette vague de froid.

Pareille vague de froid ne s'était plus manifestée chez nous depuis 15 ans, en fin décembre 1996 et janvier 1997, cette dernière avait d'ailleurs été plus importante dans sa durée et les températures minimales observées durant cette période avaient été plus froides encore.

Pour comparer avec une vague de froid récente, celle de février 1985 convient le mieux, vague de froid assez sèche et moins puissante que celle qui avait paralysé la Belgique un mois auparavant, durant les trois premières semaines de janvier 1985.

La vague de froid de 2012 fut donc une vague de froid relativement moyenne, qui serait sans doute passée comme banale dans les années 50 ou 60.
La plus grosse vague de froid, qu'aura connu la Belgique ces 60 dernières années, restera sans conteste la fameuse vague de froid commencée en fin décembre 1962 et qui perdurera jusqu'en début mars 1963. Avec ces 16 jours, notre vague de froid de 2012 fait piètre figure.

Seule l'intensité de cette vague de froid de février 2012 sort du lot. Avec un chiffre de quasi 6.0, elle arrive en 5e position des vagues de froid depuis 1950. Mais bien loin, ici aussi, derrière la plus intense de toutes, celle de février 1956.

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, MeteoBelgique a réalisé un dossier sur les vagues de froid en Belgique depuis 1950 que vous trouverez dans la rubrique "Articles et dossiers".

Quelques relevés remarquables de cette vague de froid

A Uccle (station de référence), la température est descendue à -13.0 le 4 février 2012. Des températures minimales proches de –17°C ont été observées en de nombreux endroits, comme à Kleine Brogel (–17,3°C), Geel (–17,0°C), Sint-Katelijne-Waver (–16,7°C), Gosselies (–16,7) ou encore Ciney (–17,0°C). Des valeurs encore plus basses ont été relevées à Retie (–18,4°C) et à Ernage (–17,5°C). La station MétéoBelgique de Melin (près de Jodoigne) est même descendue jusqu’à –19,1°C !

La nuit du 6 au 7 février a été à nouveau extrêmement froide en de nombreux endroits. La nuit précédente, la barre des –20°C a été dépassée à Elsenborn, avec –20,8°C. Ciney et Gouvy sont descendus fort bas aussi, avec –18,4°C. Une station de notre réseau MeteoBelgique, située dans la Province de Luxembourg (Bovigny) est même descendue jusqu’à –21,1°C ! Les maxima sont souvent restés fort bas aussi, même à (relativement) faible altitude comme à Bierset (–7,9°C) et Gosselies (–7,6°C).

 

Quelques images de la vague de froid 2012

Pour terminer, voici quelques images choisies de cette vague de froid. 

 


A la fin de la période, ce 12 février 2012, la cascade de Coo est prise par les glaces.
La petite cascade de droite est complètement gelée..
Photo : Dominique Mestdagh.


La Lienne, dans la vallée à Lierneux.
Photo : Audran Vandepontseele.


L'Ourthe est presque complètement gelée le 8 février 2012.
Photo : David Herten.


La neige aura été rare durant la vague de froid. Les chutes de neige du soir du 3 février à Namur.
Photo : Dorian Claeys.


La Meuse, ici près de Jambes, est aussi prise par les glaces. Photo prise le 10 février 2012.
Photo : Ticoeur.


La source du Bocq, à Scy, ce 10 février 2012, offre un aspect irréel et figé.
Photo : benja.

Newsflash

Prochains jours

Dimanche 17°
Lundi 14°
Mardi 14°
Mercredi 15°
Jeudi 10° 14°

Relevé à 20:30

  • Ostende : 11°
  • Gand : 12°
  • Anvers : 11°
  • Bruxelles : 11°
  • Charleroi : 10°
  • Namur : 9°
  • Liège : 10°

Météo à la une

  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !
  • Graphique d'ensoleillement

    Graphique d'ensoleillement

    Nos abonnés Premium peuvent maintenant consulter l'ensoleillement des dix derniers jours.

Observation temps réel

Courrière à 20:41
Température : 7.7°C
Pression : 1027 hPa
Humidité : 89%
Précipitation (24h) : 0 mm
Vent : Nord-Ouest (très faible)