• Se connecter

La position des centres de pression
et des masses d'air (à 850 hPa)

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

PériodeType de masse d'airCause
du 1 au 8

Maritime

Vaste zone de basses pressions à plusieurs foyers

du 9 au 10

Maritime tropical

Vaste zone de basses pressions à plusieurs foyers

du 11 au 21

Maritime

Dépression (entre Islande et Scandinavie)

du 22 au 27

Martime polaire

Anticyclone Atlantique Nord

du 28 au 31

Maritime

Anticyclone Atlantique

Bilan chiffré du mois

Quelques valeurs pour Uccle
(source : IRM)

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

7.2

82.3 (26)

34.5

Normales

2.6

64.7 (19)

52

Ecart (anormalité)

+4.6 (te)

+17.6 (n)
+ 5 (a)

-17.5 (a)


Publié avec l'aimable autorisation de l'IRM

 

Quelques graphes pour la station MeteoBelgique de Neder-over-Heembeek :


Evolution des températures


Evolution de la pression atmosphérique



Précipitations au cours du moi

s
Evolution de la vitesse du vent (moy. journalière)

Commentaire

Les records de chaleur pour notre pays continuent de tomber, mois après mois, saison après saison...
C'est au tour de janvier 2007 de battre un record de chaleur (un des plus vieux, puisqu'il faut remonter à ... 1834 pour trouver l'année du précédent record).

Les deux premières décades ont été particulièrement exceptionnelles au niveau chaleur. Le temps y fut souvent fort perturbé, avec son lot de vent et de pluie... et la douceur qui les accompagne souvent en hiver.
La seconde décade a été particulièrement chahutée dans la poursuite de ces conditions : le vent y a soufflé en tempête. Après des conditions particulièrement venteuses le 11 janvier, c'était au tour du 18 janvier de faire son entrée dans les annales : le vent a atteint des vitesses largement supérieures à 100 km/h un peu partout dans le pays, (107 km/h à Zaventem, 119 à Coxyde, 122 à Gosselies, 130 à Spa) en provoquant de nombreux dégâts, ainsi que le décès dans notre pays, d'au moins deux personnes. Ces conditions tempétueuses se sont retrouvées un peu partout ce jour et le lendemain en Europe, semant ci et là son lot de désolations.

Il fallut attendre la dernière décade du mois pour retrouver des conditions plus conformes à ce que l'on peut attendre d'un mois de janvier classique et le retour des valeurs de températures et de précipitations conformes aux normales de saison. La neige fut présente, à partir du 26 janvier à l'Est de notre pays : Liège, les Hautes Fagnes et une partie de l'Ardenne connurent certes un enneigement, mais il fut limité dans le temps.

La toute fin de mois fut caractérisée par un nouveau redoux, qui se prolongera les premiers jours de février.


Une image représentative des deux premières décades de janvier 2007, prise à Forest le 8 janvier: Un peu de turbulence, un reste d'instabilité (cumulus fractus) avant l'arrivée d'une nouvelle perturbation (altostratus translucidus) avec une nouvelle poussée d'air doux.. .
Photo : Robert Vilmos


Tout le pays aura connu des dégâts lors de la tempête du 18 janvier,
comme ici sur le plateaux des Hautes Fagnes, où de nombreux épicéas sont tombés...
Photo : David Defourny

Ecart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.


Ecart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)


Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec les tendances saisonnières.

Si l'on excepte la sous-estimation des températures ce mois (encore une fois, ce qui indique quand même un dérèglement des références du passé pour ce paramètre), les tendances saisonnières se sont avérées à nouveau très bonnes pour ce mois de janvier 2007 : les précipitations furent excédentaires (surtout en fréquence) et l'insolation déficitaire, tel que cela fut annoncé fin décembre. Le refroidissement de la dernière décade, accompagné de neige fut lui aussi au rendez-vous, même si il est vrai que les quantités furent insuffisantes pour les exploitants de stations de ski des Hautes Fagnes...

Tendances saisonnières pour janvier 2007
publiées le 31 décembre 2006.

Janvier 2007

Perturbé et doux dans sa première partie, devenant plus hivernal en fin de période.

Indice de confiance : 65%

Température : Légèrement supérieure à la normale
Précipitations : Supérieures à la normale
Insolation : Inférieure à la normale

Dans la continuité des deux derniers jours de 2006, le mois de janvier 2007 commencera sous une douceur assez inhabituelle pour la saison : temps doux mais perturbé, vent et pluie en seront les principaux ingrédients. Ce type de temps devrait perdurer quelques jours, peut-être même toute la première quinzaine, même si des crêtes de l'Anticyclone des Açores pourraient nous mettre dans des courants temporairement plus frais avec quelques averses hivernales, principalement en haute Belgique.
Ensuite, ce sera le retour à des conditions plus calmes et des températures plus proches des normales saisonnières.
La dernière décade du mois devrait connaître un refroidissement, sans doute accompagné de neige, pour le plus grand bonheur des exploitants des stations de ski des Hautes-Fagnes et des amateurs de glisse...

Newsflash

Prochains jours

Jeudi 13° 28°
Vendredi 15° 26°
Samedi 17° 25°
Dimanche 16° 27°
Lundi 16° 29°

Relevé à 09:30

  • Ostende : 21°
  • Gand : 20°
  • Anvers : 21°
  • Bruxelles : 19°
  • Charleroi : 21°
  • Namur : 20°
  • Liège : 20°

Météo à la une

  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !
  • Graphique d'ensoleillement

    Graphique d'ensoleillement

    Nos abonnés Premium peuvent maintenant consulter l'ensoleillement des dix derniers jours.

Observation temps réel

Rumillies à 09:37
Température : 22.3°C
Pression : 1020 hPa
Humidité : 65%
Précipitation (24h) : 0 mm
Vent : Nord (très faible)