• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

PériodeType de masse d'airCause
Du 1 au 4

Maritime

Dépression Sud Scandinavie

du 5 au 8

Maritime

Anticyclone Atlantique Ouest France et GB

u 9 au 10

Maritime

Dépression sud Scandinavie

du 11 au 12

Maritime

Dépression voisinage Belgique

du 13 au 14

Continental

Anticyclone Mer du Nord

du 15 au 18

Maritime

Dépression sud Islande
le 19

Maritime

Haute pression Ouest France

du 20 au 24

Maritime Polaire

Anticyclone GB et dépression Scandinavie

du 25 au 30

Continental Polaire

Anticyclone Scandinavie

du 25 au 30

Maritime Polaire

Anticyclone GB

du 25 au 30

Maritime

Anticyclone Europe Est

du 25 au 30

Maritime (Tropical le 20)

Dépression Ouest Islande

du 25 au 30

Continental (Tropical 30 & 31)

Anticyclone France => Europe Est

Bilan chiffré du mois



Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

11.3

105.0 (17)

89.8

Normales 1971-2000*

10.6

68.1 (16.9)

113.0

Ecart

0.7

36.9 (0.1)

-23.2

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2008, nous utliserons les moyennes de la période 1971-2000 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global. Ces normales seront par conséquent plus élevées que celles utilisées jusqu'à présent (1833-2000).
C'étaient déjà ces moyennes qui étaient employées pour les écarts aux normales employées dans les cartes européennes de la NOAA ci-dessous.

Le bilan complet se trouve ici : Relevés pour octobre 2009.
Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Le mois d'octobre 2009 a commencé sur un mode maussade : d'abord le vent, le 3 octobre, a concerné notre pays, puis la pluie dès le lendemain; ces perturbations ont marqué de leur empreinte cette décade, donnant une première décade d'octobre la plus pluvieuse depuis 1901 à Uccle (95.4 l/m² pour ces premiers 10 jours).

C'est surtout la soirée du 7 octobre qui a été à l'origine de cet important cumul pluviométrique. Il est tombé à Uccle 61.8 l/m² en soirée et la nuit qui suivit, suite au passage de deux lignes orageuses très actives, principalement la première.
Cette valeur de 61.8 l/m² n'a été dépassée que deux fois sur une période de 24 heures depuis 1890 à Uccle, en l'occurrence le 6 octobre 1895 (65,8 l/m²) et le 10 juillet 1942 (72,4 l/m²). Des inondations de caves ont été recensées un peu partout dans le pays, particulièrement dans le Hainaut, le Brabant wallon, la région gantoise et la région bruxelloise. (Voir ici pour le flash spécial de l'explication de cet épisode orageux publié le lendemain des faits sur MeteoBelgique).
Lors de la seconde vague d'orage de cette fameuse nuit, ce fut plutôt le sud-est du pays qui fut concerné : de violents coups de vent se sont fait ressentir dans la nuit de mercredi à jeudi en Ardenne et surtout dans la région de Libramont. De nombreux arbres sont tombés.

Un orage aux allures d'orage estival a secoué notre pays en soirée du 7 octobre, ainsi que la nuit qui suivit.
Eclairs nocturnes photographiés au zénith, à Neder-Over-Heembeek en début de soirée.
Photo : Adélaïde Dufour.


Quant à l'explication de la violence de cet orage, il faut le rechercher dans l'instabilité de l'air, particulièrement chaud et humide (il y avait encore plus de 20°C par endroit en fin de soirée); un front chaud instable qui s'est occlus durant la nuit, qui a fusionné ensuite avec un autre front (froid celui-là).
Les restes de la tempête tropicale "Grace" y a indirectement joué un rôle, encore présent sur les cartes synoptiques du 6 octobre, elle a été littéralement phagocytée par le complexe dépressionnaire qui a influencé notre temps de cette nuit pluvio-orageuse. Elle y a apporté de l'air très doux et particulièrement humide, qui a contribué à l'instabilité de la masse d'air : lors du soulèvement de cette masse d'air, dû à l'occlusion du front, un fort potentiel existait pour la retombée de précipitations particulièrement importantes dû au refroidissement rapide de cette masse d'air saturée d'humidité...
Cette tempête tropicale est exceptionnelle : si cela arrive souvent que des restes de tempêtes tropicales voire d'ouragans arrivent affaiblis sur nos contrées en cette période de l'année,  le fait qu'elle ait pris naissance à quelques milliers de kilomètres des côtes espagnoles et qu'elle remonte ensuite vers l'Europe de l'ouest est un phénomène rarissime.
Avec la chaleur latente qu'elle a apportée, il n'est pas étonnant dès lors que les températures de la nuit de la veille de ce fameux épisode orageux aient été exceptionnelles également : les stations de MeteoBelgique ont enregistré des températures proches, voire supérieures à 18 degrés en zone urbaine. A Uccle, la température minimale était de 17,4 degrés devenant ainsi la plus chaude nuit enregistrée pour un mois d'octobre. Le précédent record datait de 1921, avec 17,1 degrés.

Quelques virga (précipitations n'atteignant pas le sol)
en dessous de nuages photographiés en Brabant Wallon, le 17 octobre en fin de journée.
Photo : Cédric De Keyser
.
Après un début encore mitigé, la seconde décade fut caractérisée par un temps plus calme, la pluie laissant sa place aux brouillards, qui, sous des températures très fraîches du petit matin, furent givrants en de nombreuses stations en fin de seconde décade, principalement en provinces de Liège et de Namur. A Uccle, le premier jour de gel de l'air fut enregistré au matin du 15 octobre, ce qui est en avance de trois semaines environ par rapport à la normale.
La dernière décade fut à nouveau plus douce et la pluie essaya de refaire son apparition, mais de façon encore timide. Ce n'est véritablement que le jour de la Toussaint que la pluie et les perturbations marquèrent à nouveau le temps de leur empreinte. 


La fin de la seconde décade fut plus calme et plus ensoleillée, mais les brumes et brouillards,
parfois givrants et tenaces furent également au rendez-vous, comme ici à Beaufays en région liégeoise.
Photo : Webcam de Beaufays, le 18 octobre 2009 au matin
.

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.


Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)



Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec les tendances saisonnières.

La tendance énoncée était en totale adéquation avec la température moyenne mensuelle observée; les précipitations ont quant à elles été quelque peu sous-estimées, mais cela est dû à une seule journée aux cumuls exceptionnels. Les tendances décadaires ont été globalement observées : la première décade pluvieuse, la seconde plus sèche et aux petits matins froids et sous le brouillard et la dernière décade à nouveau plus humide, même si le retour de pluies plus intenses prévues n'a eu lieu qu'au premier novembre.

Tendances saisonnières pour octobre 2009
(publiées le 30 septembre 2009)



octobre 2009

Indice confiance : 65%
Un mois fort variable.
Température
(écart à la normale)
Légèrement supérieure à la normale
Chart will load here
Précipitations
(% de la normale)
Conformes à la normale
Chart will load here
Insolation
(% de la normale)
Légèrement supérieure à la normale
Chart will load here
Résumé 1ère décade 2ème décade 3ème décade
Type de temps
Température

Octobre 2009 sera tout sauf un mois aux conditions météorologiques constantes : non seulement d'une décade à l'autre, mais aussi à l'intérieur de la décade elle-même : dur dans ce cas de tirer de réelles tendances décadaires.
La première décade hésitera entre des températures fraîches et plus douces et entre un temps sec et des averses. Une chose semble sûre, ce n'est toujours pas le retour du rail des dépressions atlantiques, typiques d'automne. La seconde décade devrait être progressivement plus calme, et sans doute la plus sèche aussi :  la fin de cette décade devrait nous apporter quelques jours d'arrière-saison agréable mais accompagnés de fraîcheur matinale, voire de quelques brouillards tenaces. Le dernière décade devrait nous plonger progressivement dans un temps plus classique d'une fin octobre, avec son lot de dépressions pluvio-venteuses.

Newsflash

Prochains jours

Jeudi 13° 28°
Vendredi 15° 26°
Samedi 17° 25°
Dimanche 16° 27°
Lundi 16° 29°

Relevé à 09:30

  • Ostende : 21°
  • Gand : 20°
  • Anvers : 21°
  • Bruxelles : 19°
  • Charleroi : 21°
  • Namur : 20°
  • Liège : 20°

Météo à la une

  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !
  • Graphique d'ensoleillement

    Graphique d'ensoleillement

    Nos abonnés Premium peuvent maintenant consulter l'ensoleillement des dix derniers jours.

Observation temps réel

Bastogne à 09:38
Température : 21.9°C
Pression : 1017 hPa
Humidité : 58%
Précipitation (24h) : 0 mm
Vent : -