• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

123456789101112131415161718192021222324252627282930
Agrandir l'image

123456789101112131415161718192021222324252627282930
Agrandir l'image

PériodeType de masse d'airCause
Le 1

Maritime

Crête Anticyclone Açores

du 2 au 15

 Maritime

Dépression GB

du 16 au 17

Maritime (frais)

Anticyclone Scandinave
du 18 au 22

 Maritime

Dépression GB => Ouest France

du 23 au 25

Polaire

Dépression Nord Pologne => Nord Pays-Bas

du 26 au 30

Continental

Haute Pression Groenland Scandinavie (+ Dépression Sud Belgique)

Bilan chiffré du mois



Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

6.1

124.7 (21)

23.9

Normales 1971-2000*

6.2

79.4 (19.3)

74.0

Ecart

-0.1

45.3 (1.7)

-50.1

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2008, nous utliserons les moyennes de la période 1971-2000 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global. Ces normales seront par conséquent plus élevées que celles utilisées jusqu'à présent (1833-2000).
C'étaient déjà ces moyennes qui étaient employées pour les écarts aux normales employées dans les cartes européennes de la NOAA ci-dessous.

Le bilan complet se trouve ici : Relevés pour novembre 2010.
Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Le mois a commencé sur un mode assurément très doux, pour culminer à une température moyenne du 4 novembre plutôt plus proche d'une température normale de début septembre que de début novembre. A Uccle, la température n’est pas descendue sous les 14 degrés au cours de la nuit de du 3 au 4 novembre, et ce en raison d’un air maritime très doux provenant de l’océan Atlantique, accompagné d'un vent assez fort.


L'insolation fut déficitaire ce mois de novembre 2010 et celui-ci fût l'un des mois de novembre
les plus sombres (un peu moins de 24h), après celui de 1922 (21 h).
Soleil couchant photographié à Neder-Over-Heembeek, le 15 novembre.

Photo : Adélaïde Dufour.

La douceur matinale était d'ailleurs bien présente depuis le 2 novembre : ainsi à notre station de Neder-Over-Heembeek (Bruxelles) du réseau MeteoBelgique par exemple, fait remarquable, la température n'est pas descendue sous la barre des 10°C entre ce 2 novembre et le 6 novembre au matin.

Ce n'est que le 7 novembre que le temps devint plus frais, avec, le 8, un peu de neige observée en soirée sur les hauteurs. Ce ne fût que temporaire puisque, le début de la seconde décade fût à nouveau plus doux, avec une tempête modérée le 11 novembre : les plus fortes rafales restèrent généralement comprises entre 80 et 100 km/h (si l'on excepte Bierset où une rafale de 101 km/h fût mesurée.
Mais le vent n'était que l'amuse-bouche du début de cette seconde décade.

Les inondations consécutives aux précipitations des 11, 12 et 13 novembre 2010,
sans doute les plus catastrophiques depuis décembre 1993 au moins, furent présentes un peu partout
dans le pays, comme ici près du Château d'Havré, près de Mons
.
Photo : Laurent Melchiorre.

Une perturbation, longue de plusieurs milliers de kilomètres, qui a ondulé sur nos régions, a été à l'origine des pluies continues que nous avons connu les 12 et 13 novembre, apportant des cumuls de précipitations importants comme le montrent les chiffres enregistrés par le réseau de stations MeteoBelgique : la Belgique était parfaitement dans la trajectoire de la perturbation, les valeurs de précipitations les plus faibles ont été enregistrées à la côte et dans l'extrême Sud-Est du pays et au Grand Duché. Partout ailleurs, les valeurs accumulées ont varié entre 40 et 90 l/m² environ.

La moyenne mensuelle de la quantité de précipitations enregistrée pour un mois d'août normal est d'environ 70 mm : il est donc tombé sur ces 72 heures l'équivalent, grosso modo, de la quantité totale moyenne de précipitations pour un mois de novembre classique.

A l'exception de la côte et de l'extrême sud-est de la Belgique, toutes les régions ont été concernées par les inondations consécutives à cette pluie modérée mais continue qui est tombée durant de nombreuses dizaines d'heures sur nos provinces.
C'est surtout le secteur situé à l'Ouest de l'axe Tournai-Gand et à l'Est de celui rejoignant Namur-Hasselt qui semble avoir été le plus touché, les provinces de Brabant Wallon, de Flandre Orientale et la région de Beaumont ont  montré dans les médias les images d'inondations et de dégâts les plus impressionnantes.
Voir notre newsflash du 14 novembre de cet épisode ici.

Heureusement le reste de la décade devait être enfin plus sèche et aux températures plus proches de la normale.
La dernière décade, fut progressivement de plus en plus froide avec l'arrivée de précipitations hivernales. Le début de la dernière décade de novembre fût encore "limite" pour le gel au centre du pays, alors que les premiers enneigements du Nord du Sillon Sambre et Meuse, tout en restant très limités en quantité et surtout en durée (le temps de l'averse) ont pu être observés le 26 novembre. Deux jours auparavant, le 24 novembre, on a même eu droit à un enneigement temporaire à la Côte.

Le 26 aussi, le premier enneigement ferme concernera l'Ardenne et nos Hautes Fagnes, occasionnant là-bas les premiers véritables embarras de circulations dus aux conditions hivernales de la saison.



Le premier enneigement de la saison hivernale en région bruxelloise, comme ici à Wemmel,
à quelques kilomètres de l'Atomium, au matin du 27 novembre 2010.
Photo : Benoit Mievis.

Le 29 novembre, la neige a refait son apparition. Les cantons de l’Est ont été touchés tout comme la province de Luxembourg, la province de Namur et la botte du Hainaut, mais aussi la région bruxelloise. La province de Luxembourg a été la plus touchée par ces chutes de neige. Cette neige perdurera là où elle était tombée, étant donné que la température des derniers jours du mois ne dépassèrent plus les 0°C, même en Moyenne et Basse Belgique, au meilleur de la journée.


Il a fait froid les derniers jours de novembre 2010, avec des gels permanents quasi généralisés,
comme ici au petit matin sur nos Hautes Fagnes ce 28 novembre 2010.
Mais lors de nuits radiatives comme celle-ci, ce sont les vallées avoisinantes qui enregistrent
les températures les plus basses (-12°C dans la vallée de la Roer, près de l'aérodrome d'Elsenborn)
Photo : Pierre Hansoul.
  
 

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.


Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)



Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec les tendances saisonnières.

Une tendance saisonnière annoncée en fin octobre pleinement réalisée au vu de l'analyse climatologique d'a posteriori. Tout était prévu, la température globalement dans les normes avec un début de mois plus doux que la normale et une fin plus froide. Les précipitations excédentaires devenant hivernales en fin de période et l'ensoleillement déficitaire... Tout a été parfaitement prévu par lese tendances saisonnières de MeteoBelgique ce mois-ci encore ! 

Tendances saisonnières pour Novembre 2010
(publiées le 31 octobre 2010 pour nos abonnés Premium)



novembre 2010

Indice confiance : 70%
D'abord doux et souvent perturbé, mais arrivée de l'hiver en fin de mois.
Température
(écart à la normale)
Conforme à la normale
Chart will load here
Précipitations
(% de la normale)
Supérieures à la normale
Chart will load here
Insolation
(% de la normale)
Légèrement inférieure à la normale
Chart will load here
Résumé 1ère décade 2ème décade 3ème décade
Type de temps
Température

Avec une tendance annoncée pour ce mois d'octobre qui s'est pleinement réalisée, il n'y a que peu de changements dans les dernières tendances pour ce mois de novembre 2010 par rapport à ce qui avait été annoncé il y a un mois.
D'abord doux en première partie, la barre des 15°C devrait être dépassée au cours de cette première décade de novembre. Mais cette douceur sera accompagnée souvent aussi de perturbations atlantiques parfois très actives, nous faisant oublier les températures pourtant bien douces pour cette saison. Après un premier intermède plus frais, la douceur devrait encore être présente en cours de seconde décade, mais déjà moins franchement qu'en première partie, et toujours accompagnée par son lot de perturbations. Enfin, un changement radical semble se confirmer en dernière décade de novembre 2010 avec l'arrivée de flux d'origine polaire sur nos régions, entraînant la chute des températures et l'arrivée de précipitations hivernales.

Newsflash

Prochains jours

Jeudi 14°
Vendredi 16°
Samedi 16°
Dimanche 15°
Lundi 13°

Relevé à 07:20

  • Ostende : 8°
  • Gand : 8°
  • Anvers : 9°
  • Bruxelles : 8°
  • Charleroi : 8°
  • Namur : 7°
  • Liège : 8°

Météo à la une

  • Consulter MeteoBelgique partout

    Consulter MeteoBelgique partout

    MeteoBelgique vous accompagne partout, via votre PC, tablette ou smartphone !
  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !

Observation temps réel

Bruxelles (NOH) à 07:21
Température : 8.1°C
Pression : 1016 hPa
Humidité : 89%
Précipitation (24h) : 1 mm
Vent : Nord (très faible)