• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

Suite à un problème technique, les cartes des masses d'air à 850 hPa ne sont pas encore disponibles. Elles seront ajoutées plus tard sur la page au cours de ce mois.

PériodeType de masse d'airCause
le 1

Maritime

Dépression Ouest Norvège

du 2 au 9

Maritime

Anticyclone Ouest Espagne => France

le 10

Maritime

Dépression Manche
du 11 au 14

Maritime

Dépression Islande => Centre France
du 15 au 16

Maritime Polaire

Dépression Mer du Nord => Pays-Bas
 du 17 au 20
 Continental HP Scandinave (+dépression au sud de celle-ci)
 du 21 au 24
 Maritime Basse pression voisinage Belgique
 du 25 au 26
 ContinentalAnticyclone Scandinavie => Russie
 du 27 au 31
 MaritimeBasse pression Atlantique

Bilan chiffré du mois

Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

2.1

53.6 (19)

36.3

Normales 1981-2010*

3.3

76.1 (19.2)

58.6

Ecart

-1.2

-22.5 (-0.2)

-22.3

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2010, nous utliserons les moyennes de la période 1981-2010 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global.

Le bilan complet se trouve ici : Relevés pour janvier 2013.
Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Le mois de janvier 2013 fut caractérisé par des températures moyennes légèrement déficitaires.
Les précipitations furent légèrement déficitaires également, en quantité; leur fréquence fut normale. Enfin l'insolation fut déficitaire.
Notons aussi le nombre de jours de neige particulièrement élevé : 13 jours, contre 4.2 jours en janvier en moyenne.

Les deux premiers jours du mois furent perturbés, mais rapidement, bien aidé par une augmentation de pression, c'est un temps plus calme, mais très gris, doux et bruineux qui devait concerner la première décade de ce mois de janvier 2013.
Exemple parfait que pression élevée en hiver ne rime pas toujours avec une insolation excédentaire, ni avec le froid : avec un anticyclone placé sur l'Ouest de l'Espagne et ensuite sur la France, nous étions soumis, sur son flanc nord, à des courants humides : les vents (mêmes s'ils sont faibles) tournent dans le sens horlogique autour de l'anticyclone, se sont donc des masses d'air très humides qui nous viennent d'Ouest et donc d'origine atlantique, qui nous donnent ce temps gris, avec quelques bruines. De plus il y avait aussi - anticyclone oblige - des phénomènes d'inversion qui maintenaient les masses d'air humides près du sol et empêchaient le brassage des masses d'air.

Les conditions devaient changer en début de seconde décade, avec l'arrivée d'une vague de froid, dont la période de gel s'est étendue du 11 janvier pour se terminer le 27 janvier 2013, avec deux pics de froid vers le 15-16 et le 24-25 janvier. (voir notre newsflash du 28 janvier sur le sujet ici).

La cause de cette vague de froid est le placement d'un anticyclone sur la Scandinavie qui  s'est étendu vers la Russie, associé à des dépressions méditerranéennes permettant l'advection d'air polaire continental très froid sur le flanc sud de cet Anticyclone, et donc sur la Belgique.

Cette vague de froid de 2013 fut en définitive une vague de froid très moyenne sur le centre du pays, insignifiante à l'Est de notre pays mais sans doute exceptionnelle pour l'Ouest et la Côte. C'est ce qui fait la particularité remarquable de cette vague de froid : une fois n'est pas coutume c'est l'Ouest du pays qui a eu le plus froid durant cette période; même l'enneigement y a été nettement plus important que dans les régions du pays où l'on est plus coutume de voir un enneigement comme dans nos Hautes Fagnes ou l'Ardenne.

Le seul paramètre remarquable pour le centre du pays, en plus de l'enneigement assez conséquent et continu, est le nombre de jours d'hiver (gel permanent) au nombre de 11 sur la période.

A Uccle (station de référence), la température est descendue à -9.3°C le 16 janvier 2013. C'est généralement ce 16 janvier que les températures les plus froides ont été enregistrées et le 25 janvier pour les stations de l'Ouest (y compris la Côte) et du Nord du pays.) La température est descendue très bas, localement, à l'ouest du pays. Le matin du 16 janvier, à Kruishoutem (entre Gand et Courtrai), on est descendu jusqu'à –14,0°C. Le littoral a eu froid aussi, avec –11,3°C comme minimum à Middelkerke. À Chièvres, ce matin là à 8 heures aussi, on a relevé –13,0°C.
Quelques autres endroits ont encore connu des minima inférieurs à –10°C, comme par exemple Gorsem (–11,6°C), Moerbeke (–11,5°C) et Sint-Katelijne-Waver (–11,5°C).

Le 20 janvier 2013 fut caractérisée par l'arrivée d'un noyau dépressionnaire tout près de nos régions. Ce noyau a apporté pas mal de précipitations, sous forme de neige sur l’Ouest et le centre et de pluie verglaçante au sud du Sillon Sambre-et-Meuse, malgré des températures parfois largement inférieures à -5°C ! La situation a de ce fait été particulièrement préoccupante sur le réseau routier avec l'accumulation de neige à l’Ouest (12 cm cumulés à Uccle au lendemain matin, la maximum sur cette période de vague de froid) et une couche de verglas sur les routes de l'Est.


Quand la brume, la neige et le soleil levant colorent le matin.
Photo prise à Sautin, dans le Hainaut, le 22 janvier 2013.

Photo : Catherine Marique.

Après un redoux tout relatif, le 21 et le 22, journées durant lesquelles le thermomètre est remonté au dessus de la barre des 0°C l'après midi, les températures sont à nouveau redescendues, particulièrement durant la matinée du 25 janvier où, une fois encore, la vague de froid a frappé très fort à l’ouest du pays. Parmi les données climatologiques, les minima les plus bas ont été relevés à Kruishoutem (–13,9°C), Beitem (–12,9°C), Moerbeke (–12,8°C) et Eeklo (–12,0°C). Toutes ces stations sont situées en Flandre Occidentale ou Orientale.
Parmi les minima du réseau synoptique (relevés à 7 h), on notera surtout les –14,3°C de Chièvres et les –12,6°C de Semmerzake. Au littoral, le minimum relevé à 7 h a été de –11,5°C à Middelkerke, mais la température a encore continué de descendre durant les heures suivantes. Ainsi l’on relevait –12,2°C à 8 h et –12,5°C à 9 h. Le minimum réel, qui a dû se produire un peu avant ou un peu après 9 h, a sans doute été encore plus bas.

Trois paramètres ont joué dans le fait que la vague de froid a concerné l'Ouest du pays plutôt que l'Est, qui en est pourtant plus coutumier.
D'abord, la nébulosité a été plus importante à l'Est du pays et à donc limité le refroidissement nocturne, à l'inverse de l'Ouest du pays. Associé aussi à une couche de neige plus importante que dans l'Est (seconde raison), les nuits lors de ciel dégagé de tout nuage ont pu voir les températures descendre à des valeurs parfois exceptionnelles en certaines stations.
Enfin, les températures à 850 hPa ont souvent aussi été plus basses à l'Ouest de notre pays qu'à l'Est.

Le dégel et la fin de la vague de froid eu lieu le 27 janvier, avec l'arrivée d'une perturbation accompagné d'air doux. Dès le 28 janvier toute trace de neige avait disparu à l’Ouest de notre pays.

La nuit du 29 au 30 janvier, dans le cadre d’une perturbation à large secteur chaud, des températures particulièrement élevées ont été observées un peu partout dans le pays. À Uccle, vers 5 heures du matin, on a enregistré un maximum de 13,9°C. Pour cette station, il s’agit de la plus haute valeur d’une troisième décade de janvier depuis 1967, où le thermomètre dépassait légèrement les 14°C le 29.

Ailleurs dans le pays, la nuit dernière, les températures ont souvent été du même ordre de grandeur. Les 14°C ont été atteints à Sint-Katelijne-Waver (au nord-est de Malines) et à Tirlemont, tandis qu’ils ont été dépassés à Angleur (Liège) avec 14,6°C.
 

Quand la neige devient art : chutes de neige dans la région des lacs de l'Eau d'Heure,
durant ce mois de janvier 2013.

Photo : Linda Boghmans.

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.


Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)



Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec nos tendances saisonnières.

Bilan mitigé pour nos tendances de ce mois : la première décade fut tout à fait conforme à ce qui était annoncé. La température a également fléchi en fin de première décade mais le refroidissement fut plus long et plus important que prévu. Les précipitations hivernales ont concerné les deux dernières décades et pas la dernière comme annoncé initialement.
Conséquence : la température a été finalement plus basse qu'annoncé et l'insolation moins importante. Les précipitations furent elles assez proches des normales comme annoncé, même si elles furent légèrement déficitaires en quantité.

Tendances saisonnières pour janvier 2013
(publiées le 31 décembre pour nos abonnés Premium)

janvier 2013

Indice confiance : 70%
Moins perturbé que prévu initialement, mais globalement doux, sauf en fin de période. .
Température
(écart à la normale)
Légèrement supérieure à la normale
Chart will load here
Précipitations
(% de la normale)
Conformes à la normale
Chart will load here
Insolation
(% de la normale)
Conforme à la normale
Chart will load here
Résumé 1ère décade 2ème décade 3ème décade
Type de temps
Température

Proche de la  normale Confirmation d'un mois de janvier globalement plus doux que la normale, mais il sera finalement moins perturbé que prévu initialement. Si les premiers jours les précipitations concerneront encore le pays, la tendance à un temps anticyclonique s'imposera ensuite.
Mais avec un anticyclone pas très bien placé pour nous, nous resterons dans la douceur, surtout en première partie de ce mois de janvier et souvent dans la grisaille (dû à l'humidité et aux phénomènes d'inversion). Ensuite, progressivement, les températures fléchiront en fin de cette première décade, mais sans réellement parler de froid, plutôt un retour vers des températures de saison, avec de temps à autre quelques faibles gelées matinales. Ce temps devrait encore concerner le début de la seconde décade avant un retour de conditions plus perturbées et le retour de la douceur. Dans le courant de la troisième décade, ce sera le retour d'un temps plus frais, sans excès, avec le retour des averses hivernales.

Newsflash

Prochains jours

Jeudi 14°
Vendredi 15°
Samedi 11° 15°
Dimanche 16°
Lundi 17°

Relevé à 11:13

  • Ostende : 11°
  • Gand : 12°
  • Anvers : 12°
  • Bruxelles : 12°
  • Charleroi : 11°
  • Namur : 10°
  • Liège : 10°

Météo à la une

  • Météo des plages

    Météo des plages

    Vous partez à la côte belge ? Informez-vous sur la météo des plages avant votre séjour !
  • Image Radar

    Image Radar

    Avant d'entreprendre vos activités, suivez les images radars et les impacts de foudre en temps réel directement sur MeteoBelgique.
  • MeteoBelgique fait peau neuve

    MeteoBelgique fait peau neuve

    Toute l'équipe est heureuse et fière de vous présenter un nouveau site !

Observation temps réel

Pont-de-Loup à 11:08
Température : 11.2°C
Pression : 1022 hPa
Humidité : 67%
Précipitation (24h) : 0 mm
Vent : Sud-Ouest (très faible)