Vigilance météo
Vigilance météo

Bilan de la vague de chaleur de septembre 2023

Après une vague de chaleur assez précoce en juin 2023, c'est au tour de septembre 2023 de nous donner une vague de chaleur, cette fois particulièrement tardive.
En effet c'est la première fois à Uccle, depuis le début des mesures climatologiques en 1833, que cette station enregistre une vague de chaleur en septembre.

Ce fut donc officiel le 9 septembre : notre pays, et Uccle, sa station de référence en particulier, connaissait sa seconde vague de chaleur de cette année 2023. Elle se prolongera jusqu'au 11 septembre (le 12 la température ne dépassera plus les 25°C), soit une durée de 8 jours, avec un poids de 23.5 et une intensité de 2.94 : il s'agit d'une vague de chaleur assez moyenne si l'on regarde les différents paramètres. Seule son apparition tardive et le nombre de jours de canicule (6) sont à mettre en avant. La température maximale de l'épisode, le 10 septembre, fût de 31.9°C.

Chiffres et explications. 

Depuis le 5 septembre 2023, les journées caniculaires se suivent : la vague de chaleur est officielle depuis le 8 septembre. C'est la première vague de chaleur jamais enregistrée en septembre à Uccle.
Photo : Pixabay. 


Des températures caniculaires ou une vague de chaleur ?

Il est utile de rappeler certains termes que l'on emploie souvent, parfois à mauvais escient : il convient donc d'abord de rappeler ici quelques définitions.

Une vague de chaleur est définie en Belgique par la succession de minimum 5 jours de températures maximales supérieures ou égales à 25°C, dont au moins trois sont supérieures ou égales à 30°C. (Station de référence : Uccle)

Une journée de canicule est une journée durant laquelle la température a atteint ou dépassé la barre des 30°C, une journée d'été est une journée durant laquelle la température maximale a atteint ou dépassé les 25°C.
On peut donc aussi reformuler la définition de vague de chaleur par une période comptant minimum 5 jours d'été successifs, parmi lesquels on retrouve au moins trois jours caniculaires. Ce fut donc bien le cas ici.



Si elles ne sont pas rares, chez nous, les vagues de chaleur ne se présentent cependant pas chaque année. 
Un dossier d'étude statistique des vagues de chaleur en Belgique depuis 1901 avait été publié : vous retrouverez le lien ici.
 
Voici d'ailleurs, tiré de cet article un graphe mis à jour avec les données de la vague de chaleur que l'on vient de connaître (en rouge).
Différents paramètres sont repris :
 
  • La durée : le nombre de jours de la vague de chaleur.
  • Le poids : en degrés jours avec 20°c de température moyenne comme référence : une température moyenne de 22.3°C aura un poids de 2.3, une de 19.5°C un poids de -0.5
    On fait ensuite la somme de ces degrés jours pour toute la période répondant à la définition de vague de chaleur.
  • L’intensité : ou le poids par rapport à durée : des vagues de chaleur peuvent être longues et modérées, d’autres courtes mais intenses. Ce paramètre nous permettra d’avoir un indicateur intéressant à ce niveau.
Nous y retrouvons en abscisse l'intensité de la vague de chaleur, en ordonnée le nombre de jours de la période de la vague de chaleur. La taille des sphères (une par vague de chaleur) est proportionnelle au poids de la vague de chaleur tel que défini ci-dessus.  Les couleurs des sphères sont les suivantes : jaunes, pour les années avant 1988 et oranges après cette date, date à laquelle le réchauffement climatique a commencé à se faire sentir de façon plus nette en Europe. La sphère de couleur rouge est celle de cette vague de chaleur de ce mois de septembre 2023, afin de pouvoir plus facilement la comparer avec les autres.
 

Ete Période Durée Poids Intensité J>30° T° max
1911 du 20 JUL au 14 AUG 26 77.2 2.97 14 34.0
1921 du 7 JUL au 22 JUL 14 15.5 1.10 3 33.5
1922 du 21 MAI au 26 MAI 5 16.5 3.30 3 32.1
1923 du 5 JUL au 14 JUL 10 37.3 3.73 4 32.8
1929 du 15 JUL au 29 JUL 9 13.6 1.51 3 30.9
1930 du 26 AUG au 31 AUG 6 20.1 3.35 3 31.4
1932 du 9 AUG au 21 AUG 13 38.4 2.95 5 34.4
1936 du 17 JUN au 24 AUG 8 12.5 1.56 3 30.2
1938 du 30 JUL au 9 AUG 11 29.9 2.71 4 31.8
1941 du 6 JUL au 13 JUL 8 29.3 3.66 6 33.3
1942 du 26 AUG au 31 AUG 6 18.8 3.13 3 31.3
1944 du 18 AUG au 25 AUG 8 14.0 1.75 3 32.2
1947 du 29 MAI au 4 JUN 7 17.3 2.47 4 32.3
1947 du 24 JUN au 29 JUN 6 18.7 2.95 3 36.6
1947 du 10 AUG au 28 AUG 19 30.5 1.69 4 33.6
1948 du 25 JUL au 1 AUG 8 24.6 3.08 4 31.7
1952 du 27 JUN au 2 JUL 6 15.4 2.57 4 33.8
1957 du 28 JUN au 8 JUL 11 38.0 3.45 6 34.1
1959 du 4 JUL au 12 JUL 8 18.0 2.25 4 34.7
1975 du 29 JUL au 9 AUG 12 14.7 3.48 7 33.4
1976 du 22 JUN au 16 JUL 25 90.0 3.60 17 34.6
1983 du 4 JUL au 12 JUL 9 27.8 3.09 3 32.1
1990 du 26 JUL au 5 AUG 11 33.2 3.02 5 35.5
1994 du 19 JUL au 6 AUG 19 59.6 3.14 8 33.9
1995 du 7 JUL au 13 JUL 7 22.7 3.24 3 33.0
1995 du 20 JUL au 12 AUG 24 47.8 1.99 8 34.0
1997 du 5 AUG au 25 AUG 21 55.7 2.65 4 31.9
1998 du 9 MAI au 14 MAI 6 15.1 2.51 3 31.0
2003 du 1 AUG au 13 AUG 13 58.2 4.47 6 33.8
2005 du 18 JUN au 25 JUN 8 28.4 3.55 4 32.9
2006 du 9 JUN au 13 JUN 5 10.5 2.10 3 31.3
2006 du 15 JUL au 30 JUL 16 66.3 4.14 7 36.2
2010 du 23 JUN au 14 JUL 22 42.0 1.91 6 33.9
2013 du 21 JUL au 27 JUL 7 25.7 3.67 3 32.4
2015 du 30 JUN au 5 JUL 6 24.2 4.03 3 34.5
2016 du 23 AUG au 27 AUG 5 18.3 3.66 3 32.5
2017 du 17 JUN au 22 JUN 5 22.6 4.52 4 32.4
2018 du 13 JUL au 7 AUG 26 82.2 3.16 9 35.4
2019 du 23 JUN au 30 JUN 8 23.5 2.94 3 32.6
2019 du 22 JUL au 26 JUL 5 34.7 6.94 4 39.7
2019 du 23 AUG au 28 AUG 6 19.7 3.28 3 33.3
2020 du 5 AUG au 16 AUG 12 57.2 4.77 8 35.9
2022 du 9 AUG au 16 AUG 8 32.1 4.01 5 32.1
2023 du 8 JUN au 17 JUN 10 26.8 2.68 3 31.2
2023 du 4 SEP au 11 SEP 8 23.5 2.94 6 31.9

Chart will load here

 

La vague de chaleur de ce mois de septembre 2023

Par sa durée, son poids et ses températures maximales observées, il s'agit d'une vague de chaleur assez moyenne et d'une intensité assez faible, ce qui est logique aussi si tard dans la saison. Par le passé, on a eu des jours de canicule en septembre, il a d'ailleurs fait plus chaud que cette année, mais nous n'avions jusqu'à présent pas encore enregistré de vague de chaleur en septembre à Uccle.


Photo : Koen Vandenbussche. 

C'est d'ailleurs ce caractère tardif inédit qui en fait sa spécificité, de même que les 6 jours consécutifs de jours de canicule (jours >= 30°C.).

Si on regarde la carte synoptique ci-dessous, on observe un anticyclone sur la Scandinavie, ce dernier est stabilisé par deux dépressions sur le sud de l'Europe : la première au large de la péninsule ibérique, la seconde proche de la Grèce. Ce type de synoptique donne ce que l'on appelle une structure en oméga en analogie à la forme de la dernière lettre de l'alphabet grec. Ce type de synoptique, typique des grosses vagues de chaleurs estivales, donne une stabilité au système et permet l'aspiration et la remontée de l'air tropical sur nos régions; air tropical assez humide cette année en se chargeant d'humidité en passant sur la Méditerranée, dont les eaux de surface sont très chaudes. La stabilité des deux dépressions auront eu quant à elles des conséquences sur les régions situées en dessous de celles-ci avec un temps perturbé et très pluvieux : les inondations en Grèce, puis en Lybie consécutives au caractère très peu mobile de ces dépressions auront été catastrophiques.

Cette vague de chaleur aura eu comme conséquence chez nous de nous donner une première décade de septembre historique qui restera dans les annales : avec 21,7°C de température moyenne à Uccle, nous venons en effet de vivre la décade de septembre la plus chaude jamais observée. La moyenne des maxima a été de 28,3°C, la moyenne des minima, de 15,9°C. Une telle décade serait considérée comme très chaude même en plein été.

Même si la chaleur devrait être moins extrême les prochains jours, nous resterons au dessus des normales saisonnière un temps encore, nous connaîtrons sans doute un mois de septembre qui devrait rivaliser - et pour les températures et pour l'insolation - au fameux mois de septembre 2006, mois de tous les records. A suivre, lors de l'analyse climatologique, fin du mois. 

Voir aussi, par Robert Vilmos sur nos forums : Septembre 2023, une décade extrêmement chaude

 Un anticyclone au nord de l'Europe, ici sur la Scandinavie, stabilisé par deux dépressions sur le sud de l'Europe : la première au large de la péninsule ibérique, la seconde proche de la Grèce auront donné ce que l'on appelle une structure en oméga en analogie à la forme de la dernière lettre de l'alphabet grec, donnant une stabilité au système et permettant la remontée de l'air tropical sur nos régions.
Source : KNMI

1115 visiteurs en ligne

A propos

Créé en 2001 par plusieurs passionnés de météorologie, MeteoBelgique n'a cessé de grandir et est rapidement devenu le site de référence en Belgique francophone fort de 20 années d'expérience dans les domaines des prévisions météorologiques, du réseau en temps réel et des analyses climatologiques.

Nous suivre

FacebookTwitter