• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

 

PériodeType de masse d'airCause
Du 1 au 2

Maritime Polaire

Dépression sud Scandinavie

le 3

Continental

Anticyclone GB

du 4 au 5

Maritime

Dépression à l'Est de la Belgique

le 6

Continental

Anticyclone GB =>Pologne

le 7

Maritime Polaire

Dépression sud Scandinavie

du 8 au 11

Continental

Anticyclone GB => Europe Est

du 12 au 20

Maritime

Dépressions GB, Islande

le 23

Maritime

 Dépression sur notre pays

du 24 au 28

Maritime

Dépressions proche Irlande et GB

du 29 au 31

Continental

Anticyclone sud Scandinavie

Bilan chiffré du mois



Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

0.7

62.9 (12)

89.1

Normales 1971-2000*

3.1

71.2 (19.8)

65.0

Ecart

-2.4

-8.3 (-7.8)

24.1

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2008, nous utliserons les moyennes de la période 1971-2000 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global. Ces normales seront par conséquent plus élevées que celles utilisées jusqu'à présent (1833-2000).
C'étaient déjà ces moyennes qui étaient employées pour les écarts aux normales employées dans les cartes européennes de la NOAA ci-dessous.

Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Le froid sec, déjà bien présent depuis le lendemain de Noël, a continué à nous influencer les premiers jours du mois de janvier 2009.
La neige fit son apparition le lundi 5 janvier, avec un relatif radoucissement : pour Bruxelles, c'est finalement 8 centimètres qui seront mesurés au matin de la Fête des Rois. Cette neige persistera plusieurs jours jusqu'au 12 janvier dans le centre du pays. En Hautes Fagnes, elle se maintiendra jusqu'à la fin du mois.


Paysages enneigés sous le soleil d'hiver, à Leval, près de Beaumont le 8 janvier 2009.
Photo : Annick Vase.

Dès le passage de la perturbation neigeuse terminé, les températures plongeront littéralement pour atteindre des valeurs très basses. Conséquence aussi de ces températures a été la prise par les glaces de nombreux canaux et rivières principalement en Flandre : il aura même fallu utiliser des "brise-glaces" (en fait plutôt de remorqueurs renforcés par des plaques en acier) sur le canal Louvain-Dyle, à hauteur de Malines, afin de permettre la poursuite du transport fluvial. Ce fut le cas aussi sur la Nèthe à Lierre, et même sur le canal de Charleroi-Bruxelles pour empêcher la formation de glace.
En Wallonie, les problèmes de ce type furent moins nombreux. Par rapport à la Flandre, la Wallonie compte plus de voies navigables en eau vive, comme la Meuse et la Sambre, qui sont moins vite perturbées par le gel.

Côté températures, à Uccle (station de référence), la température est descendue à -12.8°C le 7 janvier. Il faut remonter au mois de janvier 1997 pour retrouver des températures aussi basses. Dans les stations officielles, les minima les plus froids suivants ont été enregistrés à cette même date : -19°C à Kleine-Brogel (Campine),  -21.4°C à Elsenborn (Hautes Fagnes) et -21.9°C à Ernage (près de Gembloux).

On notait cette nuit du 7 janvier des "effets de cuvette" très marqués (l'air près du sol, très froid donc très lourd, vient s'accumuler dans les cuvettes où il peut s'auto-refroidir à l'abri de toute forme de turbulence). Ce phénomène est encore accentué en présence de neige au sol, ce qui était le cas.
C'est pourquoi, par exemple, nous n'avons enregistré qu'un mimimum de -12.1°C au Mont Rigi  à quelques kilomètres d'Elsenborn seulement : le Mont Rigi est au sommet du plateau des Hautes Fagnes, Elsenborn en contrebas dans une cuvette.
Cela indique pourquoi ce minimum si particulier à Ernage, à un endroit où classiquement on ne s'attend pas à trouver les valeurs de températures les plus basses observées en Belgique. Cette valeur peut être confirmée d'ailleurs par des températures de cet ordre dans des stations voisines du réseau MeteoBelgique : -22.1°C à Eghezée et -23.2°C à Mélin (record pour une station du réseau de MeteoBelgique). Notons encore qu'une autre station de mesure à Raeren (Cantons de l'Est), faisant partie du réseau du MET, est descendue à -25°c cette nuit-là; mais cette valeur n'est pas considérée comme officielle. Raeren est aussi située dans une cuvette.

Durant cette période, les conditions synoptiques ont à nouveau été défavorables pour la dispersion des polluants, ceux-ci s'accumulant dans les basses couches de l'atmosphère, situation somme toute classique sous une situation anticyclonique favorisant le phénomène d'inversion, dont nous avons déjà parlé les mois précédents.

 
Vue de la couche de pollution, bloquée dans les basses couches suite au phénomène d'inversion.
Photo prise de Waterloo, vue vers la Capitale, le 9 janvier 2009.
Photo : Cédric de Keyser.

A partir du 12 janvier, le dégel concerna la majeure partie de la Belgique, excepté les hauteurs de notre pays.
Cela a été de pair avec le retour de perturbations. Ce furent surtout durant les journées du 22 et 23 janvier que les précipitations furent les plus abondantes à Uccle : pour ces deux seules journées, les quantités mesurées de précipitations furent d'environ la moitié de toute la quantité de précipitations enregistrées durant la totalité du mois de janvier 2009.
Le 23, la pluie fut même accompagnée de vents forts dûs au passage du noyau d'une dépression  sur notre territoire, la pression étant descendue jusqu'à des valeurs de moins de 965 hPa (964 hPa par exemple vers midi à notre station de Neder-Over-Heembeek), ce qui n'était plus arrivé chez nous depuis l'hiver 1990. Ces rafales de vent furent heureusement sans commune mesure avec ceux qui allaient être enregistrés le lendemain dans la région bordelaise et du sud-ouest de la France en général : des rafales records ont ainsi été enregistrées dans toutes les stations de mesures de la région occasionnant dégâts majeurs et coupures d'électricité.

A partir du 24 janvier, le temps fut moins perturbé et les précipitations s'estompèrent, mais les températures furent à nouveau plus fraîches mais ce fut surtout à partir du 27 qu'il fit à nouveau nettement plus froid : le gel permanent, sous des brouillards givrants, concerna à nouveau le centre de notre pays. Dès le lendemain et jusqu'à la fin du mois, il continua à faire froid, mais sous un temps nettement plus ensoleillé que la veille.

Note : vous trouverez un compte rendu de cette vague de froid de janvier 2009 et quelques photos supplémentaires disponibles également sur notre site : cliquez ici.

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.


Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)



Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec les tendances saisonnières.

Encore une excellente tendance saisonnière annoncée par MeteoBelgique : la vague de froid, le radoucissement relatif ensuite, et le refroidissement annoncé en fin de période : tout fut parfaitement au rendez-vous ce mois-ci encore.

Tendances saisonnières pour Janvier 2009
(publiées le 31 décembre 2008)

Janvier 2009

Vers un mois froid, au moins dans sa première partie.

Indice de confiance : 70%

Température : Inférieure à la normale
Précipitations : Inférieures à la normale
Insolation : Légèrement supérieure à la normale 

Comme annoncé dans le préambule, c'est un début de janvier froid à très froid qui nous attend, avec une période très froide aux environs de la fête des Rois (gelées modérées à fortes partout en Belgique).
La tendance en route depuis le lendemain de Noël nous apportant un temps froid mais sec se poursuivra donc, même si de faibles chutes de neiges sont possibles dans cette première décade. Au vu des températures, il s'agira bien évidemment de neige ferme, mais l'épaisseur ne dépassera pas quelques centimètres.
Mais ce caractère sec devrait marquer de son empreinte tout le mois, même si l'une ou l'autre période plus humide est prévue, en particulier lors des redoux.
Si le froid devait marquer de son empreinte la première décade de ce mois de janvier 2009, il pourrait bien jouer les prolongations une bonne partie de la seconde décade avant que de l'air nettement plus doux ne parvienne à s'infiltrer jusque chez nous et influence en fin de cette décade durant plusieurs jours. En fin de mois, les conditions hivernales devraient à nouveau concerner la Belgique.

Newsflash

Prochains jours

Samedi 16°
Dimanche 17°
Lundi 14°
Mardi 13°
Mercredi 15°

Relevé à 17:30

  • Ostende : 13°
  • Gand : 15°
  • Anvers : 15°
  • Bruxelles : 15°
  • Charleroi : 14°
  • Namur : 13°
  • Liège : 13°

Météo à la une

  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !
  • Graphique d'ensoleillement

    Graphique d'ensoleillement

    Nos abonnés Premium peuvent maintenant consulter l'ensoleillement des dix derniers jours.

Observation temps réel

Hestrud à 17:36
Température : 13.0°C
Pression : 1030 hPa
Humidité : 77%
Précipitation (24h) : 0 mm
Vent : Nord (très faible)