Vigilance météo
Vigilance météo

FAQ : Les "chemtrails" : légende ou réalité ?

Introduction

On reçoit énormément de questions concernant les "chemtrails", théorie selon laquelle les trainées de condensation laissées par les avions à haute altitude seraient en fait des produits chimiques répendus délibérément pour différentes raisons.
MeteoBelgique fait le point aujourd'hui pour vous, pour démêler le vrai du faux.


Traînées de condensation d'un avion de ligne régulier.
Photo : Pixabay.


Qu'est ce que les chemtrails ?

Les "chemtrails" sont une théorie du complot qui prétend que les traînées de condensation persistantes laissées par les avions dans le ciel, communément appelées "contrails" ou "trainées de condensation", sont en réalité des substances chimiques répandues intentionnellement pour des raisons malveillantes et secrètes.


Quels sont les principaux arguments des ceux qui soutiennent la théorie du complot des chemtrails ?

Les partisans de la théorie du complot des "chemtrails" avancent différents arguments pour soutenir leurs croyances, bien que ces arguments soient largement réfutés par la communauté scientifique. Voici quelques-uns des arguments couramment avancés par ceux qui soutiennent cette théorie :

Persistance des traînées : Les partisans des "chemtrails" affirment que les traînées laissées par les avions ont une durée de vie plus longue que les contrails normaux. Ils soutiennent que cela indique la présence de substances chimiques intentionnellement répandues dans l'atmosphère. Cependant, la persistance des traînées dépend principalement des conditions atmosphériques, telles que l'humidité et la température. Dans des conditions favorables, les contrails peuvent persister pendant plusieurs heures.

Formation de motifs particuliers : Certains partisans des "chemtrails" affirment que les traînées laissées par les avions se forment en motifs spécifiques, tels que des croix ou des grilles, et que cela démontre une intention de manipulation. Cependant, ces motifs peuvent être expliqués par les mouvements et les interactions des avions dans l'atmosphère ainsi que par les schémas de vent.


Photo :  Pixabay.

Augmentation des maladies : Certains partisans soutiennent que les "chemtrails" sont responsables de diverses maladies et problèmes de santé, tels que les troubles respiratoires, les maladies auto-immunes et les infections. Cependant, il n'existe aucune preuve scientifique solide reliant les traînées d'avions aux problèmes de santé allégués. Les études scientifiques ont montré que les contrails sont principalement composés d'eau et de composants atmosphériques normaux qui ne présentent pas de risques pour la santé.

Absence de transparence gouvernementale : Certains partisans des "chemtrails" affirment que les gouvernements et les autorités dissimulent délibérément l'existence des programmes de dispersion de produits chimiques. Ils prétendent que cela est dû à des motivations secrètes et néfastes. Cependant, il n'y a aucune preuve crédible étayant ces allégations.

Cela a déjà été fait par le passé : des avions sont parfois employés pour de l'épandage de pesticides sur les cultures. On se souviendra aussi du tristement célèbre "agent orange" défoliant utilisé pendant la guerre du Vietnam qui avait été répandu par avion au dessus de la jungle. Néanmoins ces épandages restent localisés et se font à basse altitude. De plus, cela ne se faisait pas dans les trainées de condensation des moteurs des avions, mais à partir de bonbonnes et réservoirs placés sous les ailes. 


Les différents facteurs qui font que les traînées de condensation persistent plus ou moins longtemps dans le ciel.

Les trainées de condensation des avions, peuvent persister dans le ciel pendant différentes durées en fonction des conditions atmosphériques spécifiques et d'autres facteurs.

L'humidité d'abord : Les contrails se forment lorsque la vapeur d'eau contenue dans les gaz d'échappement chauds des avions se condense en particules de glace à haute altitude. Par conséquent, une humidité relative élevée favorise la formation et la persistance des contrails.

La température de l'air ensuite : Les contrails persistent plus longtemps dans des régions où la température de l'air à haute altitude est très froide, généralement inférieure à -40 °C. Dans ces conditions, la glace formée a moins de chances de fondre rapidement, ce qui permet aux contrails de persister plus longtemps.

L'altitude de croisière de l'avion joue aussi un rôle : Les contrails se forment généralement à des altitudes de croisière élevées, où la pression atmosphérique est plus basse et les températures sont plus froides. Plus l'avion vole haut, plus les contrails ont de chances de persister longtemps.

Les vents en altitude peuvent aussi  influencer la propagation et la durée de persistance des contrails. Des vents forts peuvent étirer les contrails sur de plus longues distances, tandis que des vents calmes peuvent favoriser leur persistance.

Notons aussi pour terminer que certains avions et moteurs émettent plus de vapeur d'eau que d'autres, ce qui peut influencer la densité et la durée de vie des contrails.


Une humidité élevée, une température de l'air froide (à une haute altitude) et un vent calme en altitude sont les principaux facteurs de la persistance des traînées de condensation des avions.
Photo : Pixabay.


Conclusion

Cette théorie du complot des chemtrails n'est pas soutenue par des preuves scientifiques ou des faits vérifiables. Les traînées de condensation sont formées lorsque la vapeur d'eau contenue dans les gaz d'échappement des moteurs d'avion se condense en cristaux de glace à haute altitude, en raison des conditions de température et de pression spécifiques de l'atmosphère. Ces traînées de condensation sont des phénomènes atmosphériques naturels et se dissipent généralement rapidement.

Les organisations scientifiques, les experts en météorologie et les organismes de réglementation de l'aviation du monde entier ont confirmé que les traînées de condensation sont composées de vapeur d'eau, de dioxyde de carbone et d'autres gaz émis par les moteurs des avions. Aucune preuve crédible n'a été trouvée pour soutenir l'idée que des substances chimiques supplémentaires soient délibérément pulvérisées dans l'atmosphère par les avions.

Il convient de rester critique et de se fier aux informations basées sur des preuves scientifiques vérifiables lorsqu'il s'agit de phénomènes atmosphériques et de théories du complot. Les chemtrails ne sont en aucun cas une réalité soutenue par la communauté scientifique, et la croyance en cette théorie est largement considérée comme infondée.

 

1253 visiteurs en ligne

A propos

Créé en 2001 par plusieurs passionnés de météorologie, MeteoBelgique n'a cessé de grandir et est rapidement devenu le site de référence en Belgique francophone fort de 20 années d'expérience dans les domaines des prévisions météorologiques, du réseau en temps réel et des analyses climatologiques.

Nous suivre

FacebookTwitter