• Se connecter
Vigilance météo
Vigilance météo

Bilan de l'année 2020

Bilan chiffré de l'année



Chart will load here

Chart will load here

Chart will load here

Voir aussi les autres paramètres climatologiques de 2020 ici

Notes :
Les données sont issues de la station d'Uccle, IRM
Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2010, nous utliserons les moyennes de la période 1981-2010 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global.

 


Préambule

  Période Commentaires

Janvier

On retiendra de ce mois de janvier un temps souvent non hivernal, très doux et faiblement perturbé jusqu'au 18, avant une semaine de temps nettement plus calme et plus froid à dominance anticyclonique. C'est durant cette période que le record de pression a été battu à Uccle avec 1048.3 hPa (voir ici). La toute fin du mois a vu le retour d'un temps à nouveau doux et perturbé.
A noter l'absence totale de précipitations neigeuses à Uccle, depuis le début de la saison hivernale, aucun jour de neige n'aura été comptabilisé.

Février

On retiendra de ce mois de février 2020, outre sa douceur, sa succession de tempêtes, particulièrement Ciara le 9 et Dennis le 16 février, ce qui donne, avec une moyenne de vent de 5.7 m/s, la 3e valeur la plus élevée pour un mois de février, derrière les années 1990 (6.6) et 1950 (5.9).
On n'aura connu que deux jours de gel pour ce mois de février, et on aura quand même aperçu les premiers flocons de l'hiver à Uccle le 26 février, avec même un très faible enneigement temporaire à 8h. Enfin terminons sur le nombre de jours d'orage enregistrés dans notre pays : avec pas moins de 13 jours sur le mois, il s'agit du mois de février le plus orageux : l'ancien record de 1988 (10 jours) fait pâle figure à côté.

Mars

On retiendra de ce mois de mars 2020 un mois littéralement coupé en deux : une première quinzaine encore fortement perturbée sous un flux zonal, et une seconde quinzaine, sèche et très ensoleillée, sous l'influence de masses d'air continentales, donnant des températures souvent bien douces l'après-midi mais aux matins parfois très frais.

Avril

On retiendra de ce mois d'avril 2020 un mois très chaud et très ensoleillé aux précipitations très limitées. La sécheresse de l'air est tout aussi remarquable : avec une moyenne de 57%, c'est tout simplement la valeur record la plus faible mensuelle pour un mois d'avril, mais aussi presaue tous mois confondus depuis 1833 (Seul juillet 2018 aura fait mieux avec 54%) ! L'ancien record date d'avril 1893, avec une valeur de 59%. Quant à l'ensoleillement, avec 277.7 h, il vient en seconde position des mois d'avril depuis 1833, derrière le fameux mois d'avril 2007 (301 h).
Même si on a pas atteint les records de 2007, ce mois d'avril l'y fait penser, comme ceux d'après de 2011, 2014 et 2018 : les mois d'avril (très) chauds se succèdent ces dernières années...
 Mai

On retiendra de ce mois de mai 2020 un mois très sec et ensoleillé. Avec seulement 5,4 mm de précipitations enregistrées, depuis 1833, seul mai 1833 avait comptabilisé moins de précipitations au pluviomètre avec 1,4 mm pour le mois. Quant à l'humidité, on a une moyenne de 57%, ce qui en fait, là aussi, le record pour un mois de mai depuis 1833.
On retiendra aussi de ce mois la tornade observée à Linhout (au nord d'Anvers) le 10 mai ainsi que la période des Saints de Glace qui aura, cette année, particulièrement bien porté son nom.

Juin

On retiendra de ce mois de juin 2020 un mois assez classique, avec une dernière décade assez chaude dont trois jours consécutifs tous proches de la barre des 30°C. Quelques orages, certes modérés, ont concerné notre territoire. Ils furent souvent très photogéniques.

Juillet

On retiendra de ce mois de juillet 2020 un mois d'été typiquement belge finalement assez proche des normales. Les deux premières décades furent assez mitigées et fraîches aux précipitations fréquentes, avant une dernière décade nettement plus ensoleillée et chaude. On retiendra évidemment la journée caniculaire du 31 juillet avec la première journée de cet été aux températures supérieures à 30°C à Uccle. Ce bref coup de chaleur fut d'ailleurs particulièrement intense, puisque on aura atteint pas moins de 36.5°C à Uccle ! C'est la seconde température la plus haute jamais enregistrée à Uccle pour un mois de juillet, après les 39.6°C de l'année dernière (le 25). Tous mois confondus, cette valeur est la 3e, derrière les 36.6°C du 27 juin 1947 !
Les orages furent particulièrement peu nombreux durant ce mois (seulement 3 jours de phénomènes orageux auront été comptabilisés durant ce mois de juillet, le record de 1998, avec 5 jours est battu.).

Août

On retiendra de ce mois d'août 2020 la vague de chaleur intense, qui a concerné notre pays du 5 au 16 août (voir notre article ici). Cette vague de chaleur aura amené ce mois d'août 2020 à la 2e place des mois d'août les plus chauds avec 20.7°C, derrière celui de de 1997 (21.2°C) et ex-æquo avec celui de 1911 (20.9°C). Le record aurait sans doute été battu si la dernière décade du mois n'avait pas été assez fraîche, contrastant fortement avec les deux premières. Cette chaleur aura aussi été fort sèche, surtout en première quinzaine, ce qui nous a donné une humidité moyenne faible pour ce mois, la plus faible depuis août 2009 avec 65%. A noter aussi, quelques phénomènes orageux, surtout après le 10 août, et la trombe marine observée à la côte belge, le 3 août 2020.

Septembre

Après avoir battu le record mensuel de température maximale en août, on a remis cela en septembre : avec 34.3°C à Uccle le 15 septembre, l'ancien record (31.6°C le 5 septembre 2013) est pulvérisé à Uccle, comme un peu partout en Belgique, la Côte mis à part. C'est aussi la température supérieure à 30°C la plus tardive jamais observée en cette station.
Si la seconde décade a été estivale, l'automne nous est brusquement revenu en dernière semaine : si le 22 septembre il n'y avait que 3.8 mm de précipitations cumulées depuis le début du mois, les derniers jours ont ét bien arrosés à Uccle : c'est pratiquement 100 mm qui sont tombés la dernière semaine, du 23 au 30 septembre ! Et les cumuls ont parfois été encore nettement plus importants encore dans d'autres stations ! Autre point remarquable de cette période : le 26 septembre, la température maximale n'a atteint que 12.6°C à Uccle. Par rapport à une dizaine de jours auparavant, le 15 avec ses 34.3°C, c'est 21.7°C de moins...

Octobre

On retiendra de ce mois d'octobre 2020 un mois au temps fort automnal, souvent perturbé, assez frais, parfois tempétueux, et fort sombre avec 56,6 h d'insolation seulement (seul octobre 1998 (42,8 h) fut plus sombre encore). La dernière décade nous a gratifié de températures plus douces, la barre des 20°C ayant encore été franchie le 21 octobre (20.8°C à Uccle). A noter aussi l'apparition de deux tornades, à Kapelle et à Braschaat, en province d'Anvers, le 5 octobre.

Novembre On retiendra de ce mois de novembre 2020 un mois très doux, ensoleillé et sec. La nuit du 1er au 2 novembre est en de nombreux endroits du pays la nuit la plus chaude jamais enregistrée en novembre. La journée du 2 novembre fut chaude aussi malgré un ciel fort nuageux. On a atteint 19.1°C à Uccle, mais la barre des 20°C a été dépassé ci et là dans le pays (jusqu'à 20.3°C à Deurne et Diepenbeek). Le mois fut lumineux, particulièrement la première décade. Le froid est arrivé les tous derniers jours du mois avec le premier enneigement significatif à l'est de notre pays la nuit du 30 au 1er décembre. Le matin du 30 novembre fut particulièrement froid en Haute Belgique, des minima inférieurs à -10°C y ont été recensés (-1.5°C à Uccle, premier jour de gel de la saison hivernale 2020-2021).

Décembre

Décembre 2020 fut un mois globalement doux, mais avec une première décade et une dernière semaine plus fraîches et hivernales. Entre les deux, du temps souvent perturbé et très doux pour la saison, surtout en tout début de dernière décade. On retiendra aussi le Noël blanc, en Hautes Fagnes du moins, le dernier depuis 2011 en cette région. La neige y perdurera jusqu'à la fin de l'année 2020, bien aidé aussi par la dépression de tempête "Bella" qui a concerné le pays le 27 décembre.
 

Conclusions

L'année 2020 aura été caractérisée par des températures très exceptionnellement excédentaires, une insolation exceptionnellement excédentaire et aux précipitations proches des normales (en fréquence, et en quantités). (Référence : période 1981-2010)

Au niveau des températures, 2020 aura connu souvent des mois aux températures plus hautes que la normale, seul le mois de juillet fut plus froid que la normale; et encore, de quelques dixièmes de degrés seulement. Mais surtout, pour l'ensemble de l'année, 2020 devient désormais la plus chaude année jamais enregistrée à Uccle depuis le début des mesure en 1833 (12.2°C)...

Côté précipitations. Janvier, avril, mai, juillet, août, novembre furent en dessous de la normale, février, mars et septembre furent au dessus. Juin, Octobre et décembre furent très proches de la normale.

En ce qui concerne l'ensoleillement mars, avril, mai, juin, septembre et novembre furent plus lumineux que la normale, Octobre, décembre et février furent moins ensoleillés que la normale, les autres mois de cette année 2020 sont très proches des normes. Les mois de printemps et de septembre ont tous été particulièrement ensoleillés par rapport à la norme.

Pour le phénomène climatologique majeur de l'année 2020, nous retiendrons le record de température moyenne à Uccle, cette année fut la plus chaude depuis le début des mesures à Uccle en 1833, avec 12.2°C. Le précédent record, de 11.9°C datait de deux ans à peine (11.9°C en 2018). Il y eu une nouvelle vague de chaleur ce été, majeure, ce qui en fait la 6e année consécutive avec vague de chaleur. Pour l'anecdote, on retiendra aussi le Noël blanc dans nos Hautes Fagnes, le premier en cette région depuis 2011.

 UCCLE
(Source : IRM)
2020

Normales
1981-2010
(1991-2020)

Records 
(+ et -)

Temp.
(°C)

12.2  10.6
(10.9)
11.9 (2018) 
7.0 (1879)
Insol.
(heures)

 1838.6

1544.6
(1603.9)
2151.0 (1959)
1238.6 (1981)
Précip.
(mm et jours)

769.0 
174 j

852.4 
(838.9)

199 j
(190 j) 
1088.5 (2001)
266 j (1974)
406.4 (1921)
153 j (1921) 

 

1544 visiteurs en ligne

A propos

Créé en 2001 par plusieurs passionnés de météorologie, MeteoBelgique n'a cessé de grandir et est rapidement devenu le site de référence en Belgique francophone fort de 20 années d'expérience dans les domaines des prévisions météorologiques, du réseau en temps réel et des analyses climatologiques.

Nous suivre

FacebookTwitter

Préférences des cookies

Nos partenaires et nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider si vous autorisez ou non l'utilisation de ces cookies. Néanmoins, certaines fonctionnalités pourraient ne pas fonctionner de manière optimale en cas de refus.