• Se connecter

Un 5 juin 2015 très particulier : coup de chaleur aussi intense qu'éphémère, orages supercellulaires en fin de journée.

Environ 1 an jour pour jour après les orages de la Pentecôte 2014 qui avaient défrayé la chronique, nous avons eu droit cette année au développement d'un autre complexe orageux, arrivant après une journée de canicule. Explications.

mb_hr_blue_ball.gif

 
  

Situation synoptique

 
Alors que la veille les températures étaient restées agréables, sans excès sous un soleil radieux et généreux, la journée du 5 juin 2015 a vu les températures s'emballer partout en Belgique, les 30°C ont été dépassés partout, sauf ci et là sur nos reliefs (Elsenborn, Saint Hubert...).
 
Un anticyclone sur l'Europe de l'Est, couplé à une dépression atlantique ont créé un véritable couloir, permettant à des masses d'air tropicales de s'engouffrer sur notre pays. C'est ainsi que, dans l'après-midi, des températures atteignant parfois plus de 34°C (34.0°C à Kleine Brogel et 34.6°C à Koersel) ont pu être enregistrées sur notre pays.
A Uccle, la température est montée jusqu'à 32.6°C, pas loin du record pour une première décade de juin de 32.9°C, enregistré le 7 juin 1996.
 

Situation synoptique du 6 juin à minuit, juste après le passage de la supercellule orageuse sur notre pays.
source : KNMI/Hirlam
 
Des températures supérieures à 30°C ont aussi été enregistrées à la Côte, on notera par exemple les 31°C à Middelkerke. Si le record de température maximale décadaire n'aura pas été battu à Uccle, de nombreuses stations sur notre territoire auront quand même vu leur record battu : Bierset (32.9°C), Florennes (31.8°C), Kruishouten (33.0°C), Sint-Katelijne-Waver (33.5°C), Deurne (33.6°C), Koersel (34.6°C, station ayant enregistré la température la plus chaude de cette journée en Belgique).
 
En soirée, l'arrivée d'une ligne de convergence (la ligne rouge s'étendant du Danemark au Luxembourg sur la carte ci-dessous), a donné l'élément dynamique (en plus de la présence en altitude du Jet Stream à proximité de nos régions) nécessaire pour faire exploser une situation à forte énergie convective potentielle : les orages éclateront à proximité de cette ligne. On voit plus loin le front froid, en bleu. La transition entre l'air chaud et l'air froid fut d'ailleurs particulièrement rapide : à notre station de Neder-Over-Heembeek, la température, encore à plus de 30°C vers 18h, n'était plus que de 21°C une vingtaine de minutes plus tard.
 
Températures en Belgique à 18h : l'air froid a déjà envahi les Flandres, il s'apprête à toucher Bruxelles.
A noter le contraste Ouset-Est : 17°C à Ostende, encore 32°C à Liège et en Gaume.
 
mb_hr_blue_ball.gif
 
 
 

Un complexe orageux remarquable

La convection a été rapide et a rapidement donné naissance à un important complexe orageux de méso-échelle : nous voyons ici ci-dessous son développement aux alentours de 18h15. A noter l'importante zone d'ombre à l'est de l'amas nuageux, preuve de l'important développement vertical du complexe. En son sein, plusieurs orages supercellulaires se sont développés.
 
 Voici prise une demi-heure plus tard, une prise de vue de la webcam de Fraiture en province de Luxembourg : l'enclume du Cumulonibus y est bien visible, alors que celui-ci est encore bien loin d'atteindre ces régions.
 
A Bruxelles, pendant ce temps, comme on a pu le voir en de nombreux endroits, le ciel se charge dans un premier temps de nuages de type mammatus (voir ci-dessous), formation nuageuse typique de la partie inférieure des enclumes des Cumulonimbus. A ce moment, l'orage a déjà touché les Flandres et des averses de grêle, parfois de la taille du balle de ping-pong, ont été signalées en de nombreux endroits, comme à Mouscron ou Tielt.

Photo : Philippe Mievis
 
 Peu après, c'est l'arrivée de l'arcus : l'arrivée des précipitations orageuses est maintenant tout proche : on voit bien le rideau de pluie à l'arrière plan sur la photo ci-dessous.

Photo : Philippe Mievis
 
A Uccle, ce seront près de 23 mm qui seront récoltés après le passage de l'orage. A la Côte, des cotes pluviométriques de 30 mm ont été enregistrées, et celles-ci ont même atteint 46 mm à Bougnies, au sud de l'entité de Mons. Ci-dessous, une image d'un quartier bruxellois, inondé après le passage de l'orage.

 
A noter qu'un phénomène tourbillonaire a été filmé à Brussegem, en Brabant Flamand. Sans doute ne s'agit-il pas d'une tornade à proprement parler, mais d'un gustnado, phénomène tourbillonaire qui peut apparaître sous le front de rafales, sans réelle connection avec le nuage situé au dessus de lui, à l'opposé d'une tornade. D'ailleurs, au passage de la ligne de convergence, la vitesse du vent a brusquement augmenté, tout en changeant de direction, occasionnant de puissantes rafales. 
Notons encore que sur la durée de l'épisode, le réseau Safir a comptabilisé sur notre territoire 20.000 impacts orageux intranuageux et 5.200 impacts de foudre au sol.
 
  

Newsflash

Prochains jours

Lundi 15°
Mardi 15°
Mercredi 15°
Jeudi 14°
Vendredi 12°

Relevé à 14:40

  • Ostende : 14°
  • Gand : 15°
  • Anvers : 16°
  • Bruxelles : 15°
  • Charleroi : 14°
  • Namur : 12°
  • Liège : 12°

Météo à la une

  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !
  • Graphique d'ensoleillement

    Graphique d'ensoleillement

    Nos abonnés Premium peuvent maintenant consulter l'ensoleillement des dix derniers jours.

Observation temps réel

Fraiture à 14:33
Température : 8.4°C
Pression : 1032 hPa
Humidité : 99%
Précipitation (24h) : 0 mm
Vent : Nord