Vigilance météo
Vigilance météo

Bilan de l'année 2023

Bilan chiffré de l'année



Chart will load here

Chart will load here

Chart will load here

Voir aussi les autres paramètres climatologiques de 2023 ici

Notes :
Les données sont issues de la station d'Uccle, IRM
Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2021, nous utliserons les moyennes de la période 1991-2020 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global.


Préambule

  Période Commentaires

Janvier

Janvier 2023 aura d'abord été fort doux et perturbé (la première décade du mois étant d'ailleurs la 1re décade la plus chaude enregistrée à Uccle depuis le début des mesures), ceci dans la continuité de la fin décembre. Ainsi la période 18 décembre 2022 - 18 janvier 2023 aura été exceptionnellement douce avec des précipitations remarquables. Mais dès le 16 janvier, on assistera à un refroidissement avec le retour de la neige en Haute Belgique mais parfois même en Moyenne Belgique (temporairement 2 cm à Uccle le matin du 20 janvier). Dans nos Hautes Fagnes 29 cm de neige ont été mesurés au soir du 20 janvier. La toute fin du mois verra la douceur à nouveau regagner du terrain.
A noter aussi le peu d'insolation de ce mois de janvier 2023, comme ceux de janvier 2021 et 2018 récemment.

 

Février

On retiendra de ce mois de février 2023 un mois sous dominance anticyclonique (une moyenne de 1028.2 hPa à Uccle pour ce mois de février), avec comme conséquence des précipitations très limitées. Les brumes et brouillards furent souvent de la partie en basse et moyenne Belgique, tandis qu'en Haute Belgique, le soleil fut plus présent. On a ainsi eu 9 jours sans la moindre minute de soleil à Uccle, dont 6 consécutifs du 18 au 23 février. Les derniers jours de février, bien lumineux, ont ramené cependant l'insolation de ce mois de février dans les normes.

Mars

On retiendra de ce mois de mars 2023 un mois très variable, soufflant le chaud et le froid, des périodes ensoleillées et d'autres nettement plus pluvieuses (le mois de mars 2023 fut le plus pluvieux depuis 2008), voire neigeuses (comme la journée du 8 mars 2023 où quasiment tout le pays a été recouvert par la neige, y compris à la côte).

 

Avril

Le temps véritablement printanier n'a pas encore été au rendez-vous cette année. Avril est au final un petit peu trop frais, un peu trop sombre et un peu trop pluvieux, mais sans trop s'écarter des normales cependant. Le gel a encore été présent, principalement en début de mois (température minimale à Uccle de -0.9°C le 4 avril) et aucun jour de plus de 20°C n'a d'ailleurs encore été enregistré cette année (18.4°C comme maximum à Uccle le 30 avril, deuxième valeur la plus basse de ces 30 dernières années pour une température maximale d'avril). Au final donc, un mois d'avril encore fort variable et assez maussade...
 Mai

On retiendra de ce mois de mai un mois assez contrasté, commençant sur un mode encore relativement frais et humide, avec quelques orages aussi, pour terminer par une dernière partie plus sèche, sous influence anticyclonique avec soleil et douceur. 
A noter d'ailleurs la pression moyenne élevée de 1020.8 hPa à Uccle pour ce mois de mai, valeur la plus élevée depuis mai 1991 (1021.8 hPa, qui était aussi le record pour un mois de mai). 

 

Juin

On retiendra de ce mois de juin un mois remarquable, voire exceptionnel pour bon nombre de paramètres.
La température d'abord : avec 20.3°C de température moyenne à Uccle, on a explosé le précédent record, soit 19.3°C, tenu conjointement avant cela par les mois de juin de 2003 et 1976. Le record du nombre de jours d'été (jours où la température est supérieure ou égale à 25°C) a aussi été battu cette année avec 17 jours. Le précédent record de 14 jours était détenu par les mois de juin 1986 et 1976.
A noter aussi pour ce mois de juin, une vague de chaleur assez précocedu 8 au 17 juin, qui a terminé une période de sécheresse remarquable qui aura duré 32 jours sans aucune précipitation mesurable à Uccle (du 16 mai au 16 juin); il s'agit de la deuxième période la plus longue jamais enregistrée, seule la période de fin mars à début mai 2007, avec 36 jours aura fait mieux.
L'insolation aussi aura été remarquable ce mois avec 307.8 h de soleil enregistré à Uccle, il s'agit ici aussi du record pour un mois de juin, le plus ensoleillé depuis le début des mesures pour ce paramètre en 1887, l'ancien record datait de juin 1976 (302.3 h).

 

Juillet

On retiendra de ce mois de juillet 2023 une première partie encore assez chaude (jusqu'à 32.1°C à Uccle le 8 juillet) et une seconde partie au temps nettement plus mitigé, plus frais et surtout fort pluvieux avec le retour de la circulation zonale; dans le même temps une vague de chaleur extrême touche les pays méditerranéens. On aura aussi évité le pire avec la tempête Poly qui a touché les Pays-Bas le 5 juillet avec des vents jusqu'à 148km/h près d'Amsterdam; ce type de tempête, dépressionnaire, est très peu courant en période estivale. On retiendra aussi l'un ou l'autre orage, mais ils sont restés modérés.
A noter aussi la pression atmosphérique moyenne de ce mois de juillet : avec 1012.7 hPa, juillet 2023 aura enregistré la pression moyenne la plus basse de ses trente dernières années pour un mois de juillet. Et dire que le mois de juillet de l'année passée, c'était l'inverse, avec la valeur de pression moyenne la plus haute de ces trente dernières années

 

Août

On retiendra de ce mois un début particulièrement frais, en particulier la journée du 6 août, journée durant laquelle la température ,'aura pas dépassé les 15.8°C à Uccle; A Bierset, ce fut encore moins : avec 13,7°C, c'est la température maximale la plus basse, pour une première décade d'août, de toute la série de la station qui débute en 1953. Après une première décade fraîche et perturbée, les températures augmenteront dès le 13 août, avec aussi nettement moins de précipitations. Des températures estivales, sans excès, loin des températures caniculaires extrêmes du sud de la France au même moment, concerneront notre pays jusqu'au 24, avec des averses orageuses parfois intenses, souvent accompagnées de grêle. La fin du mois sera à nouveau plus fraîche.

 

Septembre

On retiendra de ce mois un début particulièrement torride, avec la première vague de chaleur jamais observée en septembre à Uccle depuis le début des mesures climatologiques. Pourtant le premier jour du mois aura donné d'importantes quantités de précipitations en quelques heures, au passage d'un front froid particulièrement actif. Ce jour contrastera fortement avec la suite de la première décade, et même au delà, avec un temps ensoleillé, sous influence d'un anticyclone bien stable. On finira le mois avec le record de température jamais enregistré en septembre avec 18.8°C. L'ancien record de 2006, avec 18.4°C est battu.


 

Octobre

Octobre 2023 fut un mois particulièrement contrasté, avec une première décade particulièrement chaude et sèche, avec encore un jour d'été (jour durant lequel la température a atteint ou dépassé les 25°C) le 2 octobre à Uccle. A l'inverse, la dernière décade fut perturbée, venteuse et aux précipitations abondantes. A noter aussi la pression atmosphérique moyenne très basse pour ce mois d'octobre avec 1009.4 hPa : il faut remonter à 1992 avec 1008.7 hPa pour trouver une valeur plus basse; la cause étant la seconde moitié surtout, souvent sous régime fortement dépressionnaire.

 

Novembre

On retiendra de ce mois la tempête Ciaràn du 2 novembre, avec des vents enregistrés jusqu'à près de 112 km/h à Zeebruges, les inondations catastrophiques dans le Westhoek en Belgique mais aussi et surtout chez nos voisins français des Hauts de France. Un mois de novembre fort dépressionnaire, surtout dans sa première partie, et souvent très doux, seule la dernière semaine du mois aura été plus froide, avec l'apparition de la neige au sol dans nos régions de Haute Ardenne et des Hautes Fagnes. A noter aussi l'apparition, plusieurs fois durant ce mois, d'aurores boréales dans le ciel belge, due à une activité solaire importante durant ce mois de novembre 2023.

 

Décembre

Un mois bien gris, où le soleil aura été peu présent; des températures beaucoup trop douces pour la saison, si l'on excepte la première décade du mois; quelques coups de vent, bref on aura eu un mois de décembre chaud, sombre et perturbé.
On aura quand même vu la neige au cours de ce mois, en première décade, avec même un enneigement (très temporaire) en basse et moyenne Belgique, même à la Côte.
 

Conclusions

L'année 2023 aura été caractérisée par des températures très exceptionnellement excédentaires, une insolation dans les normales, et par des précipitations très anormalement excédentaires (en quantités mais normales en fréquence). (Référence : période 1991-2020).
2023 est, au niveau de sa température moyenne de 12.1°C, juste derrières les deux années records, toutes récentes, à 0.1°C du record de 2022 et 2020 (12.2°C) depuis 1833. A noter que la température maximale moyenne, 8,6°C bat le record de l'année 2014.

Au niveau des températures, tous les mois furent supérieurs aux normales, exceptés les mois d'avril, juillet et août (ces deux derniers de très peu).Deux mois auront été particulièrement chauds : juin et septembre aveec, pour chacun d'entre eux, une vague de chaleur enregistrée.

Côté précipitations janvier, mars, avril, juillet, août, octobre, novembre et décembre furent au dessus de la normale, les autres mois en deçà, particulièrement les mois de février, surtout et juin.

En ce qui concerne l'ensoleillement tous les mois furent inférieurs aux normales, exceptés février, Mai, juin et septembre. Mai et surtout juin (avec une valeur d'ensoleillement record) a fait monter la moyenne,annuelle, ce qui fait qu'au final l'année 2023 termine dans les normes, côté insolation.

Pour le phénomène climatologique majeur de l'année 2023, nous retiendrons les deux vagues de chaleur de l'année, la première précoce (en juin), la seconde très tardive, la première jamais enregistrée en septembre; ce mois fut record au niveau température moyenne, celui de juin fut record à la fois côté température moyenne mauis aussi au niveau insolation.
Comme autre événement marquant, on se rappellera aussi de la tempête Ciaràn, en novembre.

 UCCLE
(Source : IRM)
2023

Normales
(1981-2010)
1991-2020

Records 
(+ et -)

Temp.
(°C)

12.1 (10.6)
11.0
12.2 (2020 et 2022) 
7.0 (1879)
Insol.
(heures)

1610.3

(1544.6)
1603.7
2151.0 (1959)
1238.6 (1981)
Précip.
(mm et jours)

 1011.4
(207 j)

(852.4)
837.1

(199 j)
190 j
1088.5 (2001)
266 j (1974)
406.4 (1921)
153 j (1921) 

 

864 visiteurs en ligne

A propos

Créé en 2001 par plusieurs passionnés de météorologie, MeteoBelgique n'a cessé de grandir et est rapidement devenu le site de référence en Belgique francophone fort de 20 années d'expérience dans les domaines des prévisions météorologiques, du réseau en temps réel et des analyses climatologiques.

Nous suivre

FacebookTwitter